Jérusalem de l'orient

Aller à la navigation Aller à la recherche

Jérusalem de l’Orient est une expression qui est utilisée pour désigner plusieurs villes d’Asie qui se distinguent par un nombre important de chrétiens.

Wenzhou

Wenzhou est parfois baptisée la « Jérusalem de l'Orient » parfois aussi la « Jérusalem chinoise », car sa communauté chrétienne est estimée à un million de personnes. C’est la « plaque tournante » des missionnaires chrétiens en Chine[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8].

Pyongyang

Au début des années 1940, Pyongyang était, de loin, la ville comptant le plus grand pourcentage de protestants de toutes les grandes villes de Corée. Les chrétiens représentaient 25 à 30 % de la population adultes. le surnom de « Jérusalem de l'Qrient » lui a alors été donné dans par les milieux missionnaires[9],[8].

Bibliographie

  • Stephan Feuchtwang, The Anthropology of Religion, Charisma, and Ghosts: Chinese Lessons for…
  • Niall Ferguson, Civilization: The West and the Rest
  • Thomas F. Farr, World of Faith and Freedom: Why International Religious Liberty Is Vital to…, Georgetown University School of Foreign Service
  • Michael D. Suman, The Church in China: One Lord Two Systems, SAIACS Press, 2006, 468 p.
  • Chʻan-sŏp Chang, Nahn Joo Chang, The Korean Management System: Cultural, Political, Economic Foundations
  • Young-Hoon Lee, Yŏng-hun Yi, The Holy Spirit Movement in Korea: Its Historical and Theological Development
  • Melvin L. Cheatham, Make a Difference: Responding to God's Call to Love the World

Notes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).