Jamal El Kabouss

Aller à la navigation Aller à la recherche

Jamal El Kabouss
Image illustrative de l’article Jamal El Kabouss
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (38 ans)
Lieu Saint-Denis[Lequel ?]
Situation en club
Club actuel Cameroun fém.[réf. nécessaire]
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
0000-2010 CM Aubervilliers
*Statistiques en compétitions nationales et continentales.
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Com.
2003-2010 CM Aubervilliers U13...
2010-2011 Rognac Velaux
2011-2013 Pays d'Aix UC U16
2013-2014 Bouc-Bel-Air
2015-2017 Sambre Avesnois
2018-2021 HB Clermont AM63
2023- Cameroun fém.[réf. nécessaire]
Dernière mise à jour : 25 septembre 2023

Jamal El Kabouss, né le à Saint-Denis[Lequel ?], est un entraîneur français de handball. Depuis 2023, il est à la tête de la Équipe du Cameroun féminine de handball[réf. nécessaire].

Biographie

Carrière de joueur

Il commence le handball au sein du Club municipal d'Aubervilliers. Il évolue jusqu'en N1M. En 2010, le temps d'une pré-saison, il poursuivra sa carrière en Pro D2 et en sélection du Maroc[pas clair]. Période de préparation durant laquelle il verra son club mettre la clé sous la porte. Le club de Rognac Velaux lui propose ensuite un emploi au sein d'une structure de la ville, qu'il accepte et met ainsi un terme sa carrière de joueur professionnel.

Carrière d'entraîneur

En 2003, à seulement 17 ans, c'est au métier d'entraîneur qu'il se voue[1]. Il se formera d'abord au sein de son club, aux côtés de Salim Belmessaoud et en compagnie de Clément Petit. Les compères se formeront d'ailleurs par la suite au BEES 1° au sein de la Ligue de handball de Franche-Comté tout en poursuivant leur études en STAPS à l'université Paris X. Il apprend le métier et ses aléas dans un club qui a très peu de moyens en entraînant dès sa première année féminines et masculins. Il accompagnera la génération 91-92 chez les garçons et 92-93-94-95 chez les féminines. On retrouvera d'ailleurs parmi ces jeunes filles Sharon Dorson et Kalidiatou Niakaté qu'il accompagnera du minihand jusqu'à son entrée au centre de formation d'Issy Paris Hand.

Moins de 16MED
Jamal El Kabouss avec les U16 du PAUC.

Durant l'été 2011, il rejoint le club du Pays d'Aix Université Club handball qui évolue en D2F où il s'occupe de la vidéo des gardiens de but du groupe professionnel et entraine les jeunes évoluant en moins de 16 MED (mini championnat de France accueillant les équipes du sud de la France). Promu en Division 1 durant la saison 2012-2013, le club recrute en cours de saison Luka Karabatic puis son frère Nikola. En parallèle, il est missionné par le Comité des Bouches-du-Rhône afin d'intégrer l'Équipe Technique Départementale.

Jamal El Kabouss à Bouc-Bel-Air.

En 2013, il rejoint le club de Bouc-Bel-Air et devient ainsi l'entraineur principal en charge du secteur performance (N2F-Prenat-M18F)[2]. Il compense le départ de Franck Bulleux parti vers la D2F de Bourg-de-Péage et de Timothée Belmonte parti vers Pole sud 38 (D2F). C'est durant cette même saison que les moins de 18 ans féminine seront sacrée championne de France, devenant ainsi le premier club non-professionnel a être couronné[3]. Elles remporteront également le titre de championne de France UNSS et Interpole zone sud-est 2013-2014[4]. A l'issue de sa première et dernière année au sein du club, avec quelques coups d'éclats] il amène celui-ci à la 4e place du championnat[5]. La saison suivante, durant la préparation estivale, à la suite d'une réorganisation des dirigeants, il devra céder sa place au profit de son adjoint Clément Alcacer[6].

En juillet 2015, il est recruté comme manager général au Sambre Avesnois Handball. Dans un rôle de structuration et développement de la formation[7], en lien avec l'équipe fanion, il accompagne Thierry Micolon qui mène l'équipe jusqu'en D2F en juin 2017[8].

Jamal El Kabouss en octobre 2019

En août 2017, il est nommé Conseiller Technique Fédéral au sein de la Fédération française de handball auprès du comité de l'Isère. Fonction d'administration du département qu'il occupera une saison avant de retourner sur les terrains en juillet 2018 où il signe pour deux ans pour entraîner le club du Handball Clermont Auvergne Métropole 63, qui évolue en Nationale 1F. Pour sa première saison, il accède directement en D2F, terminant premier de la poule 4[9]. Le club le prolonge immédiatement jusqu'en 2024 et lui offre le poste de responsable sportif[10]. Durant la saison 2019-2020, il recrée la surprise en amenant le HBCAM63 en play-off de D2F[11]. Une première historique pour un promu dans cette formule de compétition. La saison sera malheureusement écourtée à cause du Covid. En mars 2021, à la suite de divergences avec les nouveaux dirigeants, il est remercié et doit quitter son poste[12].

En octobre 2021, il fonde avec son compère Clément Petit EKP ASSOCIES, un organisme de formation reconnue et certifié QUALIOPI.

En 2023, il devient le nouvel entraineur de la sélection camerounaise féminine[réf. nécessaire] en vue du tournoi africain de qualification olympique en octobre puis du championnat du monde en décembre.

Notes et références

  1. « Jamal El kabouss », sur 7Master (consulté le )
  2. « El Kabouss en nouveau fer de lance du BHB », sur LaProvence.com, (consulté le )
  3. « Handball - 18 ans : Bouc-Bel-Air, champion de France ! », sur LaProvence.com, (consulté le )
  4. « Pôle Espoir Féminin », sur HAND REGION SUD (consulté le )
  5. « Jamal El Kabouss : "C'est du 50-50" », sur LaProvence.com, (consulté le )
  6. « Bouc-Bel-Air change presque tout », sur LaProvence.com, (consulté le )
  7. « Handball: le SAHB, pépinière des talents sambriens de demain ? », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  8. « Handball - N: le Sambre-Avesnois handball vise «la montée en D2» », sur La Voix du Nord, (consulté le )
  9. « Handball féminin : la joie des Volcaniques du HBCAM63 lors de leur montée en D2 », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le )
  10. « Le HBCAM63 valide son nouveau conseil d'administration », sur HBCAM63, (consulté le )
  11. « Handball - D2 féminine : le HBCAM 63 qualifié pour les play-offs ! », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )
  12. « Handball / D2 Féminine - Jamal El Kabouss (HBCAM 63) : « Un regret de quitter le groupe en pleine saison » », sur www.lamontagne.fr, (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du handball
  • Portail de la France