Jean-Claude Beaujour

Aller à la navigation Aller à la recherche
Jean-Claude Beaujour

Jean-Claude Beaujour est un avocat et docteur en droit français, expert des questions internationales.

Biographie

Formation

Jean-Claude Beaujour est titulaire d'un doctorat en droit international à l'université Panthéon-Sorbonne, d'un LLM à l'University College de Londres, diplômé de l'INALCO (chinois, japonais), ainsi que d'un PIL à la faculté de droit de Harvard. Il est également médiateur certifié du Centre for effective dispute resolution (CEDR) de Londres.

Vie professionnelle

Membre du Barreau de Paris, Jean Claude Beaujour est un avocat principalement orienté vers le règlement des conflits (contentieux commercial international et médiation internationale)[1]. Son approche de la relation d'affaires est fondée sur la négociation et la recherche de solutions amiables et s'appuie sur son expérience au sein de différents pays où il a étudié et exercé au cours de ces trente dernières années (Etats-Unis, Royaume-Uni, Côte d'Ivoire, Chine et Japon).

Jean-Claude Beaujour pratique également le droit aérien. Il sera à ce titre l’un des avocats des familles de victimes dans le crash du 16 août 2005 (vol de la West Caribbean entre Panama et Fort-de-France) qui fit 152 victimes françaises, la plus grande catastrophe aérienne de l’histoire de l’aéronautique civile française. Enfin, il accompagne ses clients dans le domaine des affaires publiques et de la gestion de crise.

Au début de sa carrière, Jean-Claude Beaujour fut détaché par le ministère français de la coopération comme assistant technique à la Cour Suprême de la république de Côte-d’Ivoire (1990 – 1991) et, dans le cadre d’une mission du Programme de « bonne gouvernance » des Nations unies pour le Développement (PNUD), à la présidence de la République de Djibouti (2004-2006)[2].

Parallèlement à ses activités d’avocat, Jean-Claude Beaujour a été de 2002 à 2008 maître de conférences à l’École nationale d’administration (devenu l'Institut national du service public) où il a enseigné la médiation internationale et la gestion des conflits dans la sphère publique.

Enfin, il a été secrétaire général de l’Institut français d'experts juridiques internationaux (IFEJI)[3].

Engagements et responsabilités

Engagement politique

Jean-Claude Beaujour a intégré le RPR en 1997 (devenu l'UMP en 2002), dont il a intégré le comité départemental de Paris entre 2001 et 2004.

C’est à ce titre qu’il sera désigné candidat de la majorité présidentielle aux élections législatives de 2007, dans la 6eme circonscription de Paris (11e et 20e arrondissements) face à la socialiste Danièle Hoffman-Rispal, députée sortante devant laquelle il s’inclinera au second tour[4].

Engagement associatif et intellectuel

De 2014 à 2017 Jean-Claude Beaujour a été membre du conseil d'administration de l'Inter-Pacific Bar Association(IPBA), la plus grande organisation d'avocats d'affaires pour l'Asie et la région Pacifique dont il préside aujourd’hui la commission aviation et aérospatiale[5].

Depuis 2014 il est vice-président du cercle de réflexion France Amériques, créé au début du XXe siècle par l'ancien ministre des Affaires étrangères, Gabriel Hanotaux. France Amériques est le point de rencontre privilégié des élites franco-américaines du monde de la diplomatie, des affaires, de la science et de la culture.

Partisan d’un dialogue transatlantique ancré dans les réalités du XXIe siècle, Jean-Claude Beaujour a fondé et préside les Entretiens transatlantiques qui confrontent des experts et leaders des relations transatlantiques : responsables politiques, diplomates, acteurs économiques, universitaires et journalistes.

Jean-Claude Beaujour est également membre fondateur en 2004 du Club XXIe siècle, qui se donne pour mission de promouvoir une vision positive de la diversité, de l’égalité des chances et de la méritocratie républicaine auprès des décideurs des mondes économique, politique et médiatique. À ce titre il participa aux Entretiens d'excellence, qui ont pour vocation de faire découvrir aux collégiens et lycéens, issus des diversités sociales et territoriales, des métiers et domaines professionnels multiples et de les encourager à suivre une filière d’excellence.

Enfin, il est membre fondateur d’Outre-mer network[6], plateforme de visibilité pour une génération d’entrepreneurs innovants ultramarins présents dans l’hexagone.

Publications

Jean-Claude Beaujour est l'auteur de nombreuses publications, dont un livre sur la géo-économie : La France peut-elle gagner la bataille de la mondialisation ? publié en 2013 aux éditions Choiseul.

Plus récemment il a publié plusieurs articles portant sur les relations transatlantiques:

  • ”Première année de Joe Biden à la Maison-Blanche : quel bilan ?” Journal Spécial des Sociétés, Mars 2022
  • “Quel regard sur la peine de mort aux États-Unis ?” Journal Spécial des Sociétés, Septembre 2021
  • “Quelle approche de la pénalisation des transactions aux États-Unis ?” Journal Spécial des Sociétés, Septembre 2021
  • "Géopolitique : Les élections américaines : un nouveau lien transatlantique", Esprit Surcouf, Novembre 2019

Rencontres

Jean-Claude Beaujour donne des conférences dans le monde entier et il est régulièrement invité à intervenir dans les universités de l’Ivy League[7].

En novembre 2021, il est intervenu à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sur le thème de "La stratégie numérique des États-Unis dans un contexte de concurrence mondiale et d'enjeux de souveraineté".

Distinctions

En 2005, Jean-Claude Beaujour a été fait chevalier dans l'ordre national du Mérite par le Premier ministre français[8].

Notes et références

  1. « Jean-Claude BEAUJOUR, avocat au Barreau de Paris, vient d`être élu au Conseil de l`Association des Barreaux de l`Asie et du Pacifique. », sur www.recrulex.com, (consulté le )
  2. CHEICKNA D. Salif, « Jean-Claude Beaujour: "Le temps du continent noir est venu!" », sur www.fratmat.info (consulté le )
  3. « Jean-Claude Beaujour : Qui contrôle la règle, contrôle l'accès au marché », sur affiches-parisiennes.com, (consulté le )
  4. « Paris 20e Arrondissement (75020) : Résultats des élections législatives 2007 », sur LExpress.fr (consulté le )
  5. « Jean-Claude Beaujour élu au CA de l'IPBA », sur www.lemondedudroit.fr, (consulté le )
  6. « Jean Claude Beaujour », sur outremernetwork.fr (consulté le )
  7. « Jean-Claude Beaujour - Yellow is the New Discontent », sur ies.berkeley.edu (consulté le )
  8. Décret du 13 mai 2005 portant promotion et nomination

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).