Jean-François Payette

Aller à : navigation, rechercher

Jean-François Payette est un politologue québécois, candidat au doctorat en science politique et chercheur à l'Observatoire de la politique et la sécurité de l'Arctique. Il est un spécialiste des relations internationales, du nationalisme, de l'œuvre d'Albert Camus, ainsi que de la méthodologie.

Il est l'auteur ou le coauteur de plusieurs publications. Il travaille régulièrement en collaboration avec le philosophe Lawrence Olivier.

Bibliographie

Il est diplômé en science politique de l'Université du Québec à Montréal et titulaire d'une maîtrise en relations internationales de la même université, qu'il a réalisé sous la direction de l'ancienne ministre Louise Beaudoin. Il est candidat au doctorat en France, thèse qu'il réalise sous la direction de l'ancien premier ministre du Québec Bernard Landry. Ses recherches portent principalement sur le nationalisme québécois, les relations internationales du Québec, les questions de méthodes et la pensée et l'œuvre d'Albert Camus. Il a reçu, en 2013, avec son père, l'historien Roger Payette, le prix Pierre-Vadeboncoeur remis à l'occasion du Salon du livre de Montréal à l'essai jugé le plus marquant (les deux autres finalistes étant la Bataille de Londres, de Frédéric Bastien, et Liberté, égalité, solidarité, de Christian Nadeau).

Essais

Auteur

Coauteur

Méthodologie

Livres collectifs

Articles

  • Politique étrangère et de sécurité d'un Québec souverain, avec la collaboration de Stéphane Roussel, dans L'Indépendance maintenant !, Gilbert Paquet (dir.), préface de Jacques Parizeau, Michel Brûlé, 2012, p. 219-239.
  • Communauté culturelle par crainte du politique, avec Roger Payette, dans Bulletin d'histoire politique vol. 20, n° 3, 2012, p. 81-102.
  • The other sovereignties: Québec and the Aritic, avec Stéphane Roussel, dans International Journal vol. LXVI, n° 4, 2011, p. 939-955.
  • De l'illusion à l'angélisme, avec Roger Payette, dans Bulletin d'histoire politique vol. 20, n° 2, 2011, p. 137-154.
  • Autopsie d'une politique du déni, avec Roger Payette, dans Bulletin d'histoire politique vol. 20, n° 1, 2011, p. 157-174.
  • Critique de La fatigue politique du Québec français, dans Canadian Journal of Political Science vol. 43, n° 4, 2010, p. 1040-1042.
  • Consolidation de la souveraineté canadienne en Arctique. Rôles et participation des provinces et territoires dans les questions de sécurité et de politique étrangère, dans Bulletin d'histoire politique vol. 19, n° 1, 2010, p. 135-157.
  • Critique de La souveraineté du Québec. Hier, aujourd'hui et demain, dans Bulletin d'histoire politique vol. 19, n° 1, 2010, p. 239-244.
  • La Francophonie, plus qu'une question de langue. Une comparaison culturelle Québec-France, dans Pourquoi la Francophonie, Louise Beaudoin (dir.), préface d'Abdou Diouf, VLB éditeur, 2008, p. 191-198.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus