Encyclopédie Wikimonde

Jean-Salomon André

Aller à : navigation, rechercher

Jean-Salomon André (1958 à Port-au-Prince en Haïti - ) est un artiste haïtien.

Portrait d'un artiste

Jean-Salomon André grandit à la ville de Dessalines au cœur de l’Artibonite. Très jeune il s’intéressait au dessin et à la peinture. Paysagiste bien sûr, il ne faisait, pendant un certain temps, que peindre et dépeindre les vues paradisiaques qu’il côtoyait chaque jour.

En 1977, il réussît son entrée officielle à l’Académie des beaux-arts de Port-au-Prince, aujourd'hui ENARTS, d’où il obtint son certificat en 1980.

Il participa ensuite à son premier concours organisé par l’Institut Haitiano-Allemand, dont le thème est le Développement rural, et se vit décerner le 2e prix parmi les peintres amateurs.

À partir de 1982, il dirigea son propre atelier et produisit presque chaque année une exposition à l’un des endroits suivants :

  • Lope de Vega ;
  • Institut Haitiano-Allemand ;
  • Institut Pédagogique National.

Il participa également à de multiples activités culturelles à Port-au-Prince, Pétionville et certaines villes de provinces.

En 1987, un nouveau vent le conduisit à Montréal (Canada). Il a délaissé ses pinceaux au profit d’autres activités. À l’obtention de son DEC en lettres, en 1991, au Collège St-Laurent, il reçut une plaque d’honneur pour sa participation à la réalisation du journal étudiant La Minerve. Ensuite, il se dirigea à la faculté de l’éducation de l’Université de Montréal (UdM) pour réaliser un certificat en études Françaises. Guidé par sa passion pour les arts, il fit un grand virage pour se concentrer à ses premières amours.

Il changea d’université et réussit un bac spécialisé en à l’Université du Québec de Montréal (UQAM) en arts visuels en 1998 (photo, peinture, sculpture, gravure, etc.)

Cette même année, il ouvre un studio d’arts et de photographie à Montréal mais dû fermer ses portes la même année pour aller se former dans les domaines connexes à sa profession :

Entre-temps, il continue d’offrir ses services en photographie, un peu partout en Amérique du Nord et aux Antilles, en remettant à ses clients des photos d’une qualité exceptionnelle. Il offrit également des services de mise en page[1] à plusieurs magazines. À partir de cette période, il commença à adopter le style de l'art abstrait.

En 2007, toujours accroché à son rêve de diffusion de l’art, il décide d’ouvrir un autre studio d’arts et de photographie à Montréal-Nord, il fermera ses portes après l’évènement qui secoue sa communauté en janvier 2010, le tremblement de terre survenu à Port-au-Prince.

Après cette tentative, il décide d’explorer l’univers anglophone pour faire connaître son art et déménage en Ontario pour apprendre la langue de Shakespeare.

Référence

Voir aussi

BramptonGuardian Article: Artist opens his heart with art

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).