Jean Devos

Aller à : navigation, rechercher
Jean Devos
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Devos en 2010 lors d'une conférence

Jean Devos [ʒɑ̃ dəvɔs] est un philosophe, universitaire et professeur de chaire supérieure de philosophie français, membre de la Société française de philosophie et rédacteur en chef des Cahiers rationalistes[1].

Parcours

Diplômé de l'École Normale Supérieure d'Ulm en 1990, il obtient son doctorat (PhD) en philosophie après son passage à l'Université de Georgetown entre 1993 et 1996. Sa thèse, intitulée La réception de la philosophie française aux États-Unis, est placée sous la direction de Wilfried Ver Eecke. En parallèle, il est responsable d'un séminaire de recherche en philosophie contemporaine au Collège international de Philosophie à Paris entre 1992 et 1993. Professeur agrégé, il devient chef du département de philosophie au Lycée international Rochambeau de Washington, rattaché au département de philosophie de l'Université de Georgetown à Washington DC aux États-Unis, de 1993 à 2002. Par la suite, de retour en France, il travaille pour le Ministère de l'Éducation nationale en tant que professeur agrégé de philosophie, notamment en tant que professeur détaché en première supérieure lettres au Lycée militaire de Saint-Cyr depuis 2009. Par ailleurs, il travaille pour le ministère des Armées pendant deux ans, membre du jury du concours de l'École de Guerre pour l'année universitaire 2018-2019 puis du jury du concours de recrutement des commissaires des armées.

Travail de recherche

Jean Devos mène des recherche sur Alfred North Whitehead sur lequel il a écrit un ouvrage, Whitehead. Devos démontre le mode de pensée à l’œuvre dans la « philosophie organique » de Whitehead, et comment, en renouvelant les concepts de nature, d’espace et de temps, le philosophe américain déploie sur un modèle social une pensée du monde où les choses sont conçues comme des entités actuelles interconnectées au sein du flux universel. Cet essai exprime l’idée d’une structure unie entre l’univers et la société, et présente le mode de pensée par lequel Whitehead, en retravaillant les concepts de société et de civilisation, d’individu et de communauté, offre des possibilités nouvelles pour penser la démocratie[2]. Jean Devos est également l'auteur de publications universitaires, notamment sur Baruch Spinoza, qu'il qualifie d'« athée vertueux »[3], reprenant les mots de son ami Alain Billecoq.

Publications

  • Whitehead, Demopolis, coll. « Philosophie en Cours »,  

Notes et références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to call field 'isValidEntityId' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 143 : attempt to call field 'getEntityObject' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus