Jean Libert

Aller à la navigation Aller à la recherche
Jean Libert
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Jean Libert (né le ) est un graphiste belge.

Biographie

Après des études aux Beaux-Arts, il entame une carrière dans la publicité. En 1973, il entre au service de La Poste. Il sera pendant 10 ans contrôleur des travaux et s'orientera par après vers la publicité postale à la direction Générale. Après quelques années au service de la Direction Commerciale il prend l'option de rejoindre le service Social de La poste pour améliorer la communication entre les agents et le SSP en instaurant la publicité affiches internes et le magazine SOC de social pour les postiers. C'est après 7 ans que la structure change au service social et qu'il postule un emploi libre de créateur de timbres à Stamps & Philately.

En 2005, il rejoint donc le duo de graphistes Myriam Voz et Thierry Martin (MVTM). Ses premiers timbres mis en page forment le bloc-feuillet « Astérix chez les Belges - Asterix en de Belgen ».

Il est président d'une association sans but lucratif Moyen’ Art international et capitaine de la compagnie de la reconstitution médiévale " Messenie St Jean", dont le siège est situé à Saint Symphorien, dans la ville de Mons en Belgique.

Il a réalisé plusieurs articles sur sa passion qu'est le Moyen Âge, dont certains ont été publiés dans Histoire et images médiévales.

En 2014 il est lauréat du Grand Prix de la philatélie belge et européenne, dans la catégorie Meilleurs timbres belges[1],[2] avec Guillaume Broux pour le feuillet de timbres Grand-Place[3]

Notes et références

  1. Boucau Yves, « Philatélie Tournai Jean Libert et Guillaume Broux à l’honneur », sur DHnet, (consulté le )
  2. « Des Tournaisiens reçoivent les Grands Prix de la philatélie », sur Notele, (consulté le )
  3. Géry Eykerman, « Le feuillet Grand-Place en prévente samedi », sur L'Avenir (Belgique), (consulté le )

Source

  • « Dis l'artiste, dessine-moi le timbre de tes rêves », entretien paru dans l'Écho de la timbrologie no 1798, juillet-, pages 12-13.

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la philatélie
  • Portail de la Belgique