Encyclopédie Wikimonde

Jewbuzz

Aller à : navigation, rechercher
Logo jewbuzz.png

jewbuzz est un média numérique de divertissement juif, fondé en 2017 par David Krief[1].

Le contenu de jewbuzz comprend des mèmes, des concours et des bons plans pour la communauté juive francophone[2].

Le média cible essentiellement un public âgé entre 15 et 34 ans, et se finance par de la publicité digitale, sous la forme de display programmatique et la diffusion de contenus sponsorisés (brand content).

Bien que communautaire, jewbuzz s'inscrit dans la lignée des médias francophones diffusant des contenus d'infodivertissement tels que Konbini, Vice, Vertical Station, Demotivateur, ou Topito.

jewbuzz fait partie du groupe jewbuzz, qui englobe 7 médias thématiques destinés à la communauté juive francophone.[3]

Le contenu proposé par jewbuzz est diffusé sur les principales plate-formes sociales : Instagram, Facebook, Twitter, WhatsApp et plus récemment sur TikTok[4].

Historique

Lancé en juillet 2017, jewbuzz prend d'abord la forme d'un blog, qui publie des articles humoristiques sur les situations typiques de la communauté juive : le mariage, le voyages, les fêtes...

Aujourd'hui, le contenu de jewbuzz est quasiment centré sur les réseaux sociaux.

Audience

En 2020, jewbuzz réunit plus de 100 000 abonnés et génère plus de 5 millions de vues chaque mois à travers le monde[5].

Déclinaisons

En 2019, jewbuzz lance également de 2 formats verticaux : jewbuzz israël, qui s'adresse exclusivement aux francophones résidents en Israël, et jewbuzz meufs, à destination des femmes de la communauté juive.

Reconnaissance

jewbuzz est aujourd'hui suivi sur les réseaux sociaux par des figures du divertissement en France, telles que Gad Elmaleh, Kev Adams, Cyril Hanouna, Malik Bentalha, Amir, Dominique Farrugia ou encore Greg Guillotin[6].

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).