Kérdik

Aller à la navigation Aller à la recherche

Kérdik
Fichier:Head of Kérdik.jpg
Caractéristiques
Nom Sanskrit केर्दिक ou हार्दिक
Nom Latin Cardiacus
Avatar(s) Surya
Lieu d'origine Mascareignes
Équivalent(s) par syncrétisme Surya, Soleil
Région de culte Mascareignes
Famille
Père Le Dieu-Serpent Paradis
Mère Kâlî

Dans une tradition régionale des Mascareignes, Kérdik (en créole : [keʁ'dik] en français : [kɛʀ'dik] , en sanscrit classique : हार्दिकः ['ha:rdikə], du sanscrit védique : केर्दिकः ['kerdikə-], nominatif : केर्दिकस् ['kerdikəs], de la racine indo-européenne ['ker] “le cœur” et en lien avec le mot créole kér “le cœur”, p-e le latin : cardiacus et le vieux celtique : caredig p-e “bien-aimé”) est une divinité solaire, ou un démon, capable de s'incarner dans des animaux ou des êtres humains et de rendre fou celui qui rencontre l'un de ses avatars. La question de savoir s'il s'agit d'un dieu ou d'un démon n'est pas tranchée.

Dans une culture où la sorcellerie et les possessions sont des croyances relativement répandues, le dieu Kérdik donne une image quelque peu métissée des cultures des îles de l'Océan indien, où se rencontrent facilement l'hindouisme avec les mythologies d'origine européenne, chinoise, africaine et malgache. Il est présenté comme le fils de la déesse hindoue Kâlî – déjà vénérée par certaines écoles hindoues de l'île de La Réunion et de l'île Maurice – et du dieu-serpent Paradis, qui garde le jardin des dieux.

Kérdik est décrit par les quelques personnes qui pensent l'avoir “rencontré”, comme une créature humanoïde, de grande taille et plutôt maigre. Il a la peau turquoise très pâle, comme celle des lézards (appelés “margouillats” dans l'archipel), des cheveux “couleur de soleil” et des yeux gris “perçants” comparables à ceux des reptiles.

Kérdik peut s'incarner et forcer ceux qu'il possède (ou ses adorateurs) à obéir à chacune de ses volontés. C'est un dieu de l'amour, de la guerre, de l'action et du rire. Bien que décrit comme assez éloigné des canons esthétiques des autres dieux et démons, Kérdik favorise la recherche de plaisir innocent et l'amitié entre les humains tout en leur apprenant à respecter la vie et la nature. Kérdik est lui-même vénéré comme une incarnation humaine du soleil.

C'est un dieu que l'on décrit comme rieur et même comique, mais il peut se montrer particulièrement effrayant lorsqu'il revêt son armure. Il peut écraser ses propres adorateurs comme il peut écraser l'univers d'un seul pas - ce qu'il fera d'ailleurs à la fin de l'univers dans lequel l'humanité vit aujourd'hui. Chaque matin il fait renaître le monde car on lui associe le Soleil pour la couleur de ses cheveux, et il veille sur la nuit car c'est la Lune qui est associée à son œil. Un de ses attributs les plus importants est aussi le cœur, ce qui explique l'étymologie de son nom. En raison du syncrétisme local, son culte est assimilé à celui du Sacré-Cœur chez les chrétiens. On dit aussi que dans son nom, se trouve le nom secret du Soleil. Aussi, l'un des symboles qui le représentent est la roue solaire.

Roue solaire
Roue solaire

Les symboles animaux les plus populaires sont les oiseaux, les poissons, les reptiles et le "kabri" (ou bouc). Kérdik est supposé être né pendant le mois du Capricorne. C'est pourquoi les symboles caprins et ichtyoïdes sont utilisés pour le représenter. Les fêtes annuelles consacrées à Kérdik coïncident avec Noël et l'Épiphanie.

Son culte n'est pas officiel et peu attesté encore. Mais quelques Réunionnais par exemple, affirment avoir “rencontré” Kérdik. Quoi qu'il en soit, la légende de Kérdik fait partie de cette foule de traditions locales – certaines plus anciennes – comme la légende de Grand-mère Kalle ou les rencontres avec les “ancêtres” d'origine malgache, qui s'expriment assez facilement dans l'Océan indien. Parmi les équivalences dans d'autres traditions, on peut citer en priorité le dieu védique Surya qui lui ressemble étonnamment, Loki dans la mythologie germanique, Cronos, le dieu Pan ou encore le titan Crios dans la tradition gréco-romaine. Bien évidemment, Kérdik est avant tout une incarnation solaire.

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).