Encyclopédie Wikimonde

Keysi Fighting Method

Aller à : navigation, rechercher

Le Keysi Fighting Method (KFM) est un système de combat basé sur l'utilisation des réflexes et de l'instinct naturel, renforcés par l'utilisation de techniques de combats classiques.

Le keysi a été développé par l'Espagnol Justo Diéguez, et créé en 1980, une époque à laquelle Justo Diéguez commence à présenter et enseigner des techniques de self-défense au travers de séminaires dans l'ensemble du monde.

L'utilisation du keysi dans des œuvres cinématographiques comme The Dark Knight ou Mission impossible 3 ont contribué à développer sa notoriété, même si sa pratique et son influence reste relativement limités aujourd'hui, notamment en raison de sa modernité.

Approche technique

Le Keysi est basé sur des techniques à main nues, sans armes ni accessoires, adaptées à des situations de combats rapprochés, voire très rapprochés. Le développement du Keysi a duré plus de 20 ans, et procure donc à ce système de combat une certaine maturité malgré une relativement faible expansion aujourd'hui.

La garde fondamentale de Keysi correspond à une garde dans laquelle le défenseur a ses deux mains posées sur la tête. Cette garde permet donc d'effectuer des frappes rapprochées en concernant une protection maximale de la tête, qui est l'organe le plus important, mais aussi souvent le plus exposé dans des situations de combats.

Cette position fondamentale favorise donc essentiellement des techniques de protection utilisant les bras et les avant-bras, et des techniques de frappes avec les coudes. Des techniques de renversement, au moyens de saisis ou de percussions de l'adversaire notamment, en pénétrant à l'intérieur de sa zone de défense, sont également développées.

Le Keysi est essentiellement développé pour des situations de combats très rapprochés, au sein d'environnements encombrés ou confinés, n'autorisant pas une distance importante entre les adversaires.

Les techniques de frappes avec les membres postérieurs sont donc moins présentes, car elles sont moins adaptées à des distances très réduites et à des situations de combat très rapprochés.

Le Keysi considère aussi la multiplicité des adversaires et multidirectionnalité de leurs attaques éventuelles. Ainsi, le défenseur n'est pas seulement positionné dans une situation de confrontation directe et linéaire avec son adversaire, mais plutôt placé au sein même d'un système de conflit complexe évoluant dans toutes les dimensions. L'approche technique est donc aussi adaptée à ce type de situations et les techniques répondent aux exigences qu'elles imposent.

Implantation

Aujourd'hui, la majorité des 98 écoles de Keysi sont implantés en Espagne, mais cet art martial se développe aussi dans certain pays européens comme l'Italie, l'Allemagne ou l'Angleterre, ainsi qu'aux États-Unis (New York, Los Angeles, Texas, Géorgie, Maryland, Delaware, Arizona et Floride).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).