Keyyo Phone

Aller à la navigation Aller à la recherche
Keyyo Phone

Description de l'image Keyyo innovation.jpg.
Informations
Première version
Environnement Multiplateforme
Type Messagerie instantanée, VoIP
Licence Propriétaire
Site web www.keyyo.com

Keyyo Phone [1] est un softphone gratuit (attention : il faut être client keyyo pour pouvoir l'utiliser) de téléphonie sur IP et de messagerie instantanée pour les entreprise, basé sur les protocoles standards ouverts SIP. On y trouve toutes les fonctionnalités d’un standard téléphonique Keyyo : annuaire d’entreprise, numéros abrégés, transferts d’appels, conférence, numéros masqué….

Keyyo Phone [2] est un téléphone logiciel multiplate-forme pour Mac OS X, Windows, Mobile (iPhone et Android) et Tablette (iPad et Android). Keyyo Phone est téléchargeable sur l’App Store et Google Play.

Sur PC ou Mac, il est conseillé d’utiliser Keyyo Phone [3] avec un casque. Les licences sont gratuites avec toutes les fonctionnalités incluses de base (aucun surcoût).

Ce softphone est gratuit pour les clients Keyyo. Si vous n’êtes pas client, vous pouvez le tester pendant 30 jours avant de souscrire.

Configurations et fonctionnalités

Fonctionnalités d'un standard téléphonique Keyyo Postes de travail Tablettes Smartphones
Annuaire d'entreprise X X X
Numéros abrégés X X X
Transferts d'appels X X X
Conférence X X X
Double appel X X X
Messages vocaux X X X
Journal d'appels X X X
Renvoi d'appels X X X
Numéro masqué X
Enregistrement des appels X
Création de groupe de travail X
Favoris X
Configuration du softphone Postes de travail Tablettes Smartphones
Voix HD X X X
Visio X Seulement sur iPhone X
Présence X X X
Messagerie instantanée X X X
Synchronisation Outlook Seulement sur Windows X X

Notes et Références

  1. "Keyyo lance l'application Keyyo Phone, standard téléphonique mobile et virtuel pour les entreprises"UP'Magazine, mis en ligne le 29 janvier 2013
  2. "Keyyo: lance un service de softphone."Le Figaro, mis en ligne le 28 janvier 2013
  3. "Keyyo lance l’application Keyyo Phone" Actusnews, mis en ligne le 28 janvier 2013

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du logiciel