L'Escarbille

Aller à la navigation Aller à la recherche

L’Escarbille est une maison d’édition associative, créée en 1997, qui publie des premiers romans à compte d’éditeur[1].

Elle assure la publication et la diffusion d’œuvres de fiction contemporaine, ainsi que la promotion de leur auteur et de leur œuvre[2].

Ouvrages, titres et collections

Collection Premiers romans

  • Tu, Sylvain Chantal, 1999
  • Eau-forte, Françoise Moreau, 1999

Prix national des comités d'entreprise 2001

  • La Gniac, Nathalie Potain, 2000
  • Mercedes, Florence Bernheim, 2001
  • Dictionnaire Jeanne Ponge, Fabienne Mounier, 2001
  • Trois jours en été, Christian Degoutte, 2002
  • Écrits volés d'Anne Vermont, Jean Perrochaud, 2003

Prix de la Ville de Beauvais 2004

  • Basile et Massue, Arnaud Le Gouëfflec, 2004

Prix de la Ville de Carhaix 2005

  • La Terre à personne, André Daviaud, 2005

Prix du premier roman La Cadière d'Azur 2006

  • Kostas et Djamila, Isabelle Pandazopoulos, 2006
  • Glögg, Anne Maillé, 2008
  • Tristan, Didier Mény, 2008
  • Joseph, Jean-Paul Andrieux, 2010

Collection Feux follets

  • Des gourmandises sur l'étagère, Françoise Moreau, 2002
  • Dormir ensemble, Hervé Brunetière, 2004
  • La Madone algérienne, Frédéric Barbe, 2004
  • Joséphine, Didier Mény, 2006
  • Ce qui reste, Jean-Paul Andrieux, 2009
  • Coffret regroupant les 5 premiers titres de la collection, 2009

Collection Les inflammables

  • Il y a toujours un chien qui court sur une plage, Jean-François Dubois, 2005
  • Salut à ceux qui vivent !, Jacques Poulain, 2007

Lien externe

Références

  1. statuts en préfecture de Nantes
  2. voir catalogue de la maison d'édition, papier ou en ligne

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).