La Botte secrète

Aller à la navigation Aller à la recherche

Erreur Lua dans Module:Infobox/Localdata à la ligne 29 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

La Botte secrète est un recueil de nouvelles écrit par Éric Boisset publié en 2008, qui raconte sous forme de courtes et savoureuses anecdotes les onze plus grosses bêtises perpétrées par lui au cours de son adolescence. Rétrospectivement, certaines peuvent faire frémir car l’imagination fertile de l’auteur était alors mise au service de projets très dangereux, voire illégaux. Ces nouvelles ont malgré tout le mérite de la drôlerie et le parfum du paradis perdu. On fait référence au biais de perception dans le registre de l'interprétation.

Interprétation de l’œuvre

Concoctées avec quelques comparses à la sortie de l'école, ces sottises de garnement finissent toutes miraculeusement bien, même si à chaque fois, le lecteur "a eu chaud". Ce recueil fourmille d’allusions à une époque connue des seuls "plus de trente ans", mais aussi de questions et d’idées naïves d'enfant, intemporelles : le chocolat rend-il les chiens malades (La voie Spitzer) ? Qu'est-ce que ça fait de fumer une liane en guise de cigarette (La liane) ? La plus spectaculaire des nouvelles est celle qui donne son titre au livre, une histoire de devoir de maths à rendre qui finit d’une manière trop corsée pour être rapportée ici. Quant à la plus tendre, "La Vengeance du moineau", elle se passe chez un petit campagnard ami de l’auteur, dans un contexte familial. Le petit Eric des villes y dévoile sa fragilité derrière la façade fanfaronne des sottises en tous genres. L'adulte n'intervient explicitement qu'au dernier récit, "Réveillon", qui joue sur la nostalgie, mais de manière inattendue… "Quand finit exactement l'enfance ? " est la question qu’on se pose en refermant le recueil.

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).