La Maison de Thoury

Aller à la navigation Aller à la recherche

La Maison de Thoury est une des plus anciennes familles nobles de France. Elle est reconnue comme famille d'ancienne extraction militaire (voir bataille de Thoury) ou autre dérivé : Domaine de la Touriterie (à Frasnay-Reugny), Toury, Toury-Lurcy, Toury-sur-Jour, Thoury, Thoury-Férottes, Thoury (Loir-et-Cher), château de Thoury, château de Toury, château de Toury-sur-Arbron etc..etc..

Cette famille est aussi nommé dans les divers actes ou aveux anciens: Thoury, très souvent Thory, Toury, Thoiry, Tonry, Tory, Tourry, anciennement Thoury-sur-Allier etc...etc...

Elle a certainement pris sont nom des fiefs (ou villes) de Thoury (qu'elle possédait dès le IXe siècle), dans la châtellenie de Montenoison sur la paroisse de Bussy-la-Perle. Un village du Loir-et-Cher prit le nom de Thoury à cause d'une certaine comtesse de Thoury, favorite de François Ier qui rejoignit la cour de France vers 1510 et se fit offrir une châtellenie a son nom par le roi près de Chambord.

Ses membres sont généralement qualifiés chevaliers, damoiseaux et sires au Moyen Âge et de par leurs titres depuis la Renaissance (Comte, marquis, ou baron de Thoury). Ce qui prouve qu'à cette époque reculée, elle possédait déjà un rang distingué parmi l'aristocratie.

Ses services, l'étendue de ses possessions, ses brillantes alliances (parmi lesquelles on remarque celle qu'elle a eue avec la maison royale de France, celle de Bourgogne, de Châtillon-sur-Marne, de Rohan, de Clèves, de Bavière, de Clermont-Tonnerre (Brache de Clermont de Thoury)etc... ont jeté sur son nom un lustre qui s'est maintenu pendant des siècles. Les membres actuel de la Maison sont d'ascendance royale (filiation prouvée) par les Carolingiens (cf: Dynastie Carolingiennes) et les Mérovingiens (cf: Dynastie Pepinnides). Les Thoury actuels sont aussi descendants de Louis VI, roi de France. Les historiens place la maison de Thoury parmi la noblesse militaire la plus distinguée.

Titre de la Maison de Thoury

Le titre de marquis est attribué aux Thoury car qu'ils portent la couronne (de marquis) dans leurs armoiries, toutefois, ils sont reconnus comme comte de Thoury, cette couronne est sans doute un ajout du XIXe siècle. La branche cadette actuelle porte le titre de comte de (Ayme des Roches de) Noyant (suite a une alliance en 1863 avec cette famille aujourd'hui éteinte). En revanche, le titre de comte de Thoury a bien existé ; sous le règne de François Ier, il était porté par la branche aînée de l'époque (éteinte aujourd'hui) d'ailleurs, une certaine comtesse de Thoury fut une maîtresse de François Ier, pour laquelle ce dernier a construit le château de Chambord.

Le titre de comte de Thoury a apartenu à la maison de Clermont-Tonnerre dès 1629, ils en étaient les barons depuis 1541 suite au mariage de Julien de Clermont avec Claude de Rohan, dame de Thoury (suite à une précédente alliance avec la Maison de Rohan)qui lui apporta cette terre. Toutefois, le titre a été reprit par la famille depuis 1753.

Les Thoury étaient seigneurs de nombreuses terres:

du Nivernais telles que : Toury-sur-Jour, Toury-sur-Abron, Origny, Malnay (sur la commune de Frasnay-Reugny où ce trouve la "Touriterie" et les ruines d'une maison forte aux armes des Thoury), Becheron, Vernuces, Pringy, Bos, Prunay, Sanizy (Seigneur et baron de 1773 à 1789, ce titre fut porté suite à une alliance avec la famille Lavenne (de), un temps de Saint-Saulge, Chaellot, la Petit-Chaume etc...

du Bourbonnais: Aubigny, Lochy, Toury etc...

Armes de la Maison de Thoury

Les Thoury portent actuellement : D'azur, au rencontre de cerf d'argent, accompagné en chef d'un rais d'escarboucle fleurdelisé d'or et accosté en pointe de deux fleur de lys du même. Supports : deux aigles Couronne: de comte (alias de marquis pour l'actuelle branche aînée et comte pour la cadette)

Armes-de-la-maison-de-Thoury.JPG

D'après l'Armorial Historique et Archéologique de l'Ancien duché du Nivernais du Comte de Soultrait, les Thoury portaient anciennement: d'azur au rencontre de cerf d'argent. Suite aux alliance avec la Maison de France et de Clèves les autres meubles firent leur apparition.

Blason des comte de Thoury au XIIe siècle

Branche de Boumois

La branche des Thoury de Boumois apparaît à la fin du XVIe siècle, quand René de Thoury, descendant de Philippe de Thoury et de Louise de la Châtre, prit possession de la seigneurie de Boumois, dans le Maine. Une certaine comtesse de Thoury, qui fut la favoritte du bon François Ier, est directement issue de cette branche de Boumois, en effet, elle si les Thoury de Boumois se sont fixés en Touraine par la suite, c'est à cause de cette dernière qui fut "choisit" pour suivre la cour de France. La seigneurie de Boumois fut achetée par les Thoury tandis que le village proche de Chambord qui prit le nom de cette famille était lui un don du Roi François à sa maîtresse...

Branche de Noyant

Aux tout début du XIXe siècle, la famille de Thoury s'agrandit... En effet, Robert de Thoury donne naissance à deux beaux garçons, Guy et Jean ; ces deux derniers auront tous les deux une descendance et c'est donc à Jean, l'aîné de reprendre le titre de marquis, aussi, à la mort de son père en 1940, Jean devient marquis de Thoury. Toutefois comme Robert de Thoury était de par sa mère devenu aussi comte de Noyant, et ayant deux fils, il fera -par tradition- son fils cadet à sa mort, comte de Noyant, le représentant actuel de la branche des Thoury de Noyant est Xavier de Thoury.

Membre principeaux

-Hugues de Thoury, il est nommé évêque d'Auxerre vers 1160 et vers la même anné, nommé aussi confesseur de Guillaume III de Nevers. Hugues de Thoury, reçoit d'Ide de Nevers (alors veuve de Guillaume III) et de son second fils Guy de Nevers la cession en 1175 de plus de trente familles de Varzy, famille sur lesquelles, le comte de Nevers avait le droit de main-morte.

-Jean "Arpin" de Thoury, seigneur et comte de Thoury unit ses force avec le sire de Beaugency et le comte de Blois et repousse en 1112 les armés de Louis VI "le Gros", roi de France.

-Jehan de Thoury, comte de Thoury, conseiller du roi Louis Ier "Le Pieux".

-Jean de Thoury, sculpteur de Charles V, roi de France.

-Comtesse de Thoury, châtellaine de Thoury (près Chambord), maîtresses du roi François Ier. Cette belle et riche comtesse du Nivernais est conviée à la demande du roi à rejoindre la cour de France vers 1510, très appréciée, François Ier lui donnera une propriété (châtellenie) à son nom : Thoury et le titre de comtesse et dudit lieu et surtout, fera construire le très célèbre château de Chambord afin de se raprocher de cette dernière (les armes des Thoury figurent d'ailleurs dans le château de Chambord).

etc...

Attention

Il ne faut pas confondre la Maison de Thoury avec celle des Thoury de la Corderie, immigré écossais du XVIe siècle.

Sources et preuves

Histoire de La Rochelle ; Armoriaux du Chesne, d'Hozier ; recueil d'hommages, aveux,etc. ; maintenues de noblesse de la généralité de Moulins, par M. d'Herbigny ; brevets, titres et actes de la familles ; Inventaire des titres de Nevers de l'abbé Marolle ; Armorial de la noblesse de France tome 3, de M. d'Auriac (1855) ; A ce titre, tome 45 de M. La Barre de Raillicourt (1992) ; Armorial de l'ancien duché de Nivernais de R. de Soultrait ; Archives de la Nièvre et de Decize ; Cahier de la noblesse du Nivernais ; La parentèle de Charles et Yvonne de Gaulle de Joseph Vamynseele et Nicole Dreneau (1990).

Article publié sur Wikimonde Plus