La Route des abeilles

Aller à la navigation Aller à la recherche

La Route des abeilles
Fichier:Rami Ollaik.jpg
Rami Ollaik

Auteur Rami Ollaik
Pays Drapeau du Liban Liban
Genre Roman
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Bees Road
Date de parution 2008
Version française
Éditeur Anne Carrière
Date de parution 2012
Nombre de pages 323
ISBN 978-9953596006

La Route des abeilles (titre original : The Bees Road) est un roman autobiographique de l'écrivain libanais Rami Ollaik, paru en anglais et en arabe en 2008 [1] puis traduit en français et publié aux éditions Anne Carrière en 2012.

L'histoire

La Route des Abeilles retrace le parcours d'un jeune chiite du sud du Liban amené à devenir un enfant soldat dans les rangs du Hezbollah[2]. Tournant le dos à une famille modérée et aimante, il accédera, pendant ses treize années au sein de la formation, aux échelons supérieurs du parti. Étudiant en droit puis en économie à l'Université américaine de Beyrouth[3], il devient un leader étudiant pour la cause avant de se laisser peu à peu fasciner par la diversité et la sécularité qu'il découvre dans la capitale[4]. Ouvrant les yeux sur la duplicité, la corruption et le fanastisme du Hezbollah, il le quitte : une première dans l'histoire de ce mouvement, peu habitué aux voix discordantes. Traître aux yeux de ses anciens frères d'armes, il va entamer un long et difficile chemin vers l'émancipation, qui le conduira du Liban ravagé par les conflits jusqu'aux États-Unis, où il suivra un doctorat, pour finir soupçonné de terrorisme[5] et expulsé après le 11 septembre 2001.

Biographie de l'auteur

Rami Salman Ollaik (parfois orthographié Olaik, Olleik, Oleik ou encore ʻUllayq[6]; arabe رامي عليق) (né le 2 novembre 1972) est un écrivain libanais, avocat, professeur spécialiste de l'apiculture à l' l'Université américaine de Beyrouth (AUB)[7], et fondateur du Lebanon Ahead[8]. Il est surtout connu pour son autobiographie, la route des abeilles[9],[10]. Un film-reportage Le Renégat (The Renegade) réalisé en 2013 par Sofia Amara et Bruno Joucla, lui est consacré[11].

Point de vue de l'auteur

Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de réflexion et de brainstorming. Un chaos d'idées, enfin réunies en un premier livre, qui sera bientôt suivi d'autres tomes qui, au-delà de l'expérience personnelle de Rami avec le parti de Dieu, sondent en profondeur les mécanismes de fonctionnement du Hezbollah avec tout ce que cela provoque de pressions et d'intimidation, sur fond d'intrigues et d'assassinats politiques. Un monde fermé, un dangereux coup de pied dans la ruche qui ouvre une redoutable boîte de Pandore. Étant donnés la complexité et le caractère sensible du sujet abordé, la situation actuelle au Liban[12] et dans la région du Proche Orient ; faire voir le jour au présent ouvrage a été un véritable défi. Un combat qui a conduit Rami Ollaik à travailler avec Jeff Ourvan de l'agence littéraire Jennifer Lyons à New York. Bien plus qu'un agent littéraire, il a toujours considéré que La Route des abeilles était plus qu'un livre, même lorsque les portes de la Terre de liberté se fermeront. Mais il y a la France, obstinément libre, que la journaliste Sofia Amara lui fait adopter avec zèle et conviction...

Références

  1. كتبنا - منشورات طريق النحل, Beesroad.com
  2. "Enfant soldat dans les rangs du Hezbollah", site atlantico.fr, 10 mars 2012 (consulté le 17-08-2015)
  3. Beirut Bar Association - The Directory, Bba.org.lb
  4. Ollaik: Hezbollah always acts on orders from Iran, Yalibnan.com, 22-03-2013
  5. The Bees Road, goodreads.com
  6. (en) ʻUllayq, Rāmī, Library of Congress
  7. Liban : le témoignage d'un ancien combattant du Hezbollah, rfi.fr, 03-04-2012
  8. Un Ancien du Hezbollah appelle au soulèvement au Liban, site nawaat.org, 2 décembre 2013 (consulté le 17-08-2015)
  9. Rami Ollaik :: Beirut.com :: Beirut City Guide, Beirut.com
  10. Hezbollah critic and relatives threatened, now.mmedia.me, 22-05-2013
  11. The Renegade, javafilms.fr
  12. "Le Liban n'est pas une nation, c'est une juxtaposition de religions", site atlantico.fr, 11 mars 2012 (consulté le 17-08-2015)

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la littérature
  • Portail du Liban