La Traversée (livre)

Aller à la navigation Aller à la recherche

La Traversée
Image illustrative de l’article La Traversée (livre)

Auteur Philippe Labro
Genre roman
Éditeur Gallimard
Date de parution 1998
Type de média Livre
Nombre de pages 286 pages
ISBN 2-07-040407-2

La Traversée est un roman de Philippe Labro, d'inspiration autobiographique, dans laquelle il raconte son expérience de mort imminente.

Résumé

Gravement infecté par une bactérie rare, l'auteur a été envoyé dans le service de réanimation d'un hôpital parisien. L'EMI est décrite dans la seconde partie du livre, au chapitre 27 : « Un tunnel de lumière ». Elle commence par la décorporation : « Je me sens sortir de mon corps. J'ai l'impression que je me vois sur le lit, entouré des hommes en blanc et en vert... ». Du plafond, l'auteur assiste ensuite à l'intégralité de la scène qui rassemble dans sa chambre médecins et infirmières penchés au-dessus de lui. Ses sens sont aiguisés : il voit chaque chose avec une « précision de laser » et entend, « plus précisément [...] tout ce qui se dit » à son sujet. Suit la deuxième phase : l'ascension dans un tunnel lumineux. Labro est aspiré dans un espace de pur rayonnement — « comme des voiles de lumière, des passages et des courants de blancheur, quelque chose de diaphane, quelque chose de cristallin » — et éprouve une sensation de paix et d'un amour « indéfinissable », qui dépasse tout ce qu'il a éprouvé dans son existence. Il rencontre ensuite des formes vivantes, « à peine des contours, des suggestions, rien de net », profondément bienveillantes, comme si elles lui souriaient, et qui le font glisser « sur des rubans de compassion, de tendresse, de compréhension ». Labro oppose cet épisode à l'expérience effrayante qu'il a vécue quelques jours auparavant, au début de son séjour en « réa », à savoir la plongée dans un « tunnel noir et charbonneux », qu'il assimile aussi à une expérience de mort imminente. Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la littérature française
  • Portail des années 1990