Encyclopédie Wikimonde

Ladilikan

Aller à : navigation, rechercher

Ladilikan est le 2e album autoproduit de Déné Issébéré sorti en 2006.

Description

Cet album fait suite au premier album de Déné Issébéré, « Ogopo ». Il a nécessité un an et demi de travail, et mêle des influences traditionnelles maliennes et de nombreuses influences glanées à l’extérieur par Déné.

La majorité des enregistrements a été réalisée au Mali dans le studio « Old School » d’Olivier Kaba, avec des instruments traditionnels (kamelen n’goni, le djéli n’goni, la kora, la calebasse, la flûte peule, le violon peul). Déné s'est également rendue à Paris pour enregistrer les titres « Lala » et « Nan gua fiyé » ou l’on retrouve l’accordéon, la batterie mais surtout les arrangements réalisés par Cheick Tidiane Seck.

Les chansons de l'album sont chantées en Dogon, bambara, songhaï... Les thèmes de ces 12 titres sont variés, ils parcourent les chansons traditionnelles avec « la mise en lumière du patrimoine culturel Dogon », relatent des événements personnels « qui permettent d’analyser des situations vécues » et adaptent des poèmes de son père Hamadoun Ibrahima Issébéré.

La place de l’homme et la femme dans la société malienne est certainement le thème dont Déné parle le plus dans ce nouvel album, comme l’excision et le mariage forcé.

Titres

No Titre Durée
1. Sangha
2. Ben
3. Ladilikan
4. I man toun
5. kôrô léré
6. Lombalia
7. Mousso kountan
8. Térébali
9. Lala
10. Basse Téré

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).