Laura Badler

Aller à la navigation Aller à la recherche
Laura Badler
Vidéaste Web
Laura Badler à la seconde édition des Out d'or en 2018.
Informations
Genre Beauté, mode, société
Naissance (31 ans)
Saint-Michel, Charente, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Vidéos populaires Phrases Droles De Chucky (Chucky 2) (1 661 455 visionnements)
TRANSGENRE, MON COMING-OUT EN LIGNE. (101 676 visionnements)
Nombre d'abonnés 37856 abonnés (Novembre 2021)
Chaîne Laura Badler

Laura Badler, née le dans la commune française de Saint-Michel en Charente, est une vidéaste web française.

Elle est connue pour ses vidéos concernant la transidentité en France[1],[2],[3].

Biographie

Laura Badler est une femme transgenre.

Depuis l'enfance, elle se sent différente et se considère comme une fille. Trop jeune pour comprendre la transidentité, elle se croit alors homosexuelle[4], tout comme ses parents d'ailleurs. Autrefois considérée comme homme, elle grandit à Angoulême et entre dans l'adolescence comme elle le peut. Son corps commençant à changer, elle a de plus en plus de difficultés à nier qui elle est vraiment. Elle fait la rencontre dans son collège d'une personne qui a fait sa transition de fille à garçon et qui est donc désormais un homme trans. Cette personne, qui devient son ami, va lentement l'aider à s'assumer[5].

Elle a son déclic lors d’un voyage au Canada, alors qu’elle se sentait mal dans sa peau. Après s’être questionnée 3 mois durant, elle réalise qu’elle ne se sent pas homme mais femme. En rentrant en France, elle fait sa sortie du placard à ses proches ainsi qu’à son petit ami. Après des « débuts compliqués », l’équilibre se rétablit dans son couple. Ils sont toujours ensemble[6],[5].

Elle choisit le prénom Laura en référence aux personnages féminins de Laura Palmer (Twin Peaks)[5] et de Lara Croft, qui devait initialement s'appeler Laura Cruz[7]. C'est avec ce prénom qu'elle commence à s'affirmer comme une femme[7].

Prises de position

Elle s'oppose à la Société française d'études et de prise en charge de la transidentité (SoFECT)[8], composée de spécialistes du transgenrisme (médecins, psychologues, endocrinologues) qu'elle estime « très toxiques et malhonnêtes ». Elle critique le fait que « La SoFECT impose 3 ans de suivi psychiatrique, des tests, des questionnaires intrusifs, incite à porter des vêtements de femme sans être hormoné et oblige à mettre sa vie entre les mains de spécialistes que nous n'avons pas choisis »[5].

Télévision et médias

Le 12 novembre 2017, elle apparait dans le documentaire Être fille ou garçon, le dilemme des transgenres, dans Zone interdite de M6[1],[9].

En 2021, elle joue son propre rôle dans le téléfilm de TF1 Il est Elle, un film sur la transidentité avec Odile Vuillemin[10],[1].

Chaîne YouTube

Elle commence ses vidéos sur le thème de la transidentité en 2015[11], avec la vidéo TRANSGENRE, MON COMING-OUT EN LIGNE le 5 octobre[12].

Sur sa chaîne, la jeune femme partage sa transition "dans le but d'apporter aide, conseils et soutien à la communauté transgenre"[1],[13],[14]. Ses vidéos permettent aussi de comprendre comment éviter les indélicatesses vis à vis des personnes trans[1].

Elle a une activité de mentorat pour les jeunes youtubeuses[15].

Prix et distinctions

En 2018 elle est nominée pour les OUT d'or de la chaîne Youtube[16].

Filmographie

Télévision

  • 2021 : Il est elle, téléfilm de Clément Michel : Elle-même, créditée en tant que Lucie.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Arièle Bonte, « 4 personnalités à découvrir pour comprendre la transidentité », RTL,‎ (lire en ligne [archive du ])
  2. Constance Vilanova, « Comment Twitter est devenu le nouveau refuge des ados trans », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne [archive du ])
  3. Adrien Naselli, « Isolés à l’école, les jeunes trans trouvent information et soutien sur Internet », Le Monde,‎ (lire en ligne [archive du ])
  4. Sabrine Mimouni, « Qu’est-ce que la transidentité ? », sur Cosmopolitan.fr, (consulté le )
  5. 5,0 5,1 5,2 et 5,3 Violaine Chatal, « Laura Badler, transgenre, amoureuse, nous raconte son parcours de femme », Le Journal des femmes,‎ (lire en ligne [archive du ])
  6. « VIDEO. "La transphobie, c’est quelque chose de réel"… Le témoignage fort d’une youtubeuse transgenre », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. 7,0 et 7,1 Henri Rouillier, « Transidentités : comment Aleksy, Laura et Maël ont trouvé leur prénom », L'Obs,‎ (lire en ligne [archive du ])
  8. Lexie "agressively_trans", Une histoire de genres: Guide pour comprendre et défendre les transidentités, Marabout, (ISBN 978-2-501-16286-9) [lire en ligne (page consultée le 2022-01-14)] 
  9. Arièle Bonte, « "Zone Interdite", revoir l'émission spéciale qui donne la parole aux trans », RTL,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Il est elle : une fiction audacieuse sur la transidentité, avec Andréa Furet ce lundi soir sur TF1 », sur newsactual.fr, (consulté le )
  11. Béatrice Sutter, « Ces Youtubeurs qui parlent de sexe autrement », sur L'ADN, (consulté le )
  12. « TRANSGENRE, MON COMING-OUT EN LIGNE. » (consulté le )
  13. Telestar.fr, « [https://www.telestar.fr/actu-tv/zone-interdite/laura-transgenre-j-ai-montre-ma-transition-sur-ma-chaine-youtube-pour-aider-des-gens-312756 Laura, transgenre : "J'ai montré ma transition sur ma cha�... - Télé Star] », sur www.telestar.fr,‎ (consulté le )
  14. Manon-Le cul nu, Le cul mis à nu: Le livre qui déculotte nos idées reçues, Hachette Pratique, (ISBN 978-2-01-946109-6) [lire en ligne (page consultée le 2022-01-14)] 
  15. « Ces 10 youtubeuses viennent de gagner des prix, découvre-les vite », sur Madmoizelle, (consulté le )
  16. Victoria Perez, « Contre l’homophobie, cette cérémonie récompense ceux qui luttent pour la visibilité des LGBT+ », sur Daily Geek Show, (consulté le )

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail d’Internet
  • Portail de la transidentité
  • Portail de la France