Le Vrai Visage de la lie

Aller à la navigation Aller à la recherche

Le Vrai Visage de la lie
Image illustrative de l’article Le Vrai Visage de la lie

Auteur Houda Darwich
Pays Drapeau de la France France
Préface Félix Boulé
Genre Poésie
Version originale
Langue Français
Version française
Date de parution 2021
Couverture Portrait de Houda Darwich
Nombre de pages 102
ISBN 9782900876220

Le Vrai Visage de la lie est la traduction française[1] du recueil de poèmes de Houda Darwich publié en 2021 par la Tunisienne Nadjet Elbokri[2], de sa version arabe originale titrée لأنك دائما تكون غيرك[3].

Il s'insère dans ce que la critique a appelé poésie symbolique, consacrée à la figure de la femme et de la nation[4].

Autour du livre

Analyse

Ce livre examine les multiples portraits de femmes et joue sur les thèmes de l'existentialisme, la nation, le genre, l'amour et la libération[5].

Dédicace

Coïncidant avec la commémoration de la première année de sa mort, ce recueil a été l’occasion pour la poétesse de revenir sur le parcours de la talentueuse écrivaine Dihya Lwiz, en dépit de sa courte vie[6], a su marquer de son empreinte la littérature algérienne[7] :

À l’identité anéantie …
A toutes les terres taries …
Aux visages qui se sont éclipsés
Sans nuire à la mémoire…
A l’ancien temps humble, sans scrupule !
Au mémorial du silence…
Celle qui a couronné la littérature algérienne d’un chapeau de gloire féminine, puis,
Disparu, laissant en nous la dynastie des secrets de la lumière et des chapelets de l’espoir.
À l’âme de Dihya Lwiz .

Sommaire

Sommaire du livre

  • La prêtresse de l’adversité
  • La Rosière
  • Le Pain de la mort
  • L’insolite
  • La Jeune Fille a l’âge des mille ans
  • Sans stature
  • La passagère du sentier
  • Une gloire vaine
  • Un crépuscule sans ailes
  • Le rêve de la terre lointaine
  • Sur les sanctuaires du chagrin
  • Un chant au soleil
  • L’empyrée de simulacres
  • L’issue de mon triomphe
  • Les revers
  • Le vrai visage de la lie
  • La marraine de la joie
  • Mon amour damascène
  • Présage de la terre
  • La liberté mutilée
  • Le royaume du vacarme
  • Les secrets de Beyrouth[8]
  • L’éclat rouge de la liberté
  • Sur le quai du vieux port
  • Comme si c’était moi
  • Que reste-t-il de la nuit ?!
  • Les prophètes indociles
  • Violon El-Mehyar
  • L’alphabet à l’âge de la gloire
  • La Cantate d’amour
  • Dans les demeures du remord
  • Le dais de ton cœur
  • Obsession
  • Derrière les échos de la voix
  • L’accès a l’enfer !
  • Les cloches révérencieuses
  • Au-delà de SOI
  • Cette femme que je suis
  • Le déboire d’éclipse
  • Irremplaçable à l’oubli
  • Flammes de chêne
  • Au leurre du passé
  • Autre que toi

Notes et références

  1. (ar) « "المقروئية بالفرنسية أفضل حالا من العربية في الجزائر!" », sur الشروق أونلاين,‎ (consulté le )
  2. (ar) « هذه تجربتي في تحويل نصوصي إلى أغان وأطمح للكتابة للشاب خالد! », sur الشروق أونلاين,‎ (consulté le )
  3. (ar) « لأنك دائما تكون غيرك - ويكي الاقتباس », sur ar.wikiquote.org (consulté le )
  4. « الكاتبة هدى درويش ممثلة وحيدة عن الجزائر في تظاهرة الكازاميديتيرانيو لعام 2018 », sur www.alwasattoday.com (consulté le )
  5. (ar) « تعريف - هدى درويش », sur الأنطولوجيا (consulté le )
  6. (ar) « وفاة الروائية الجزائرية ديهية لويز عن عمر ناهز 32 عاما », sur euronews,‎ (consulté le )
  7. « هدى درويش ترفع نخب ديوانها الجديد الى روح الأمازيغية الراحلة 'ديهيا لويز' », sur www.alwasattoday.com (consulté le )
  8. (en-US) « مارلين يونس تغني ” أسرار بيروت” », sur Aleph Lam (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la poésie
  • Portail de la littérature française
  • Langue française et francophonie
  • Portail de l’Afrique
  • Portail de l’Algérie