Liste de jeux vidéo connus pour avoir reçu un accueil négatif

Aller à la navigation Aller à la recherche

Certains jeux vidéo ont reçu une publicité négative pour de nombreuses raisons, dont une jouabilité désastreuse, des graphismes ou une musique particulièrement laids, un scénario rempli de clichés et de très nombreux bugs. De manière plus générale, et malgré les différences de goûts et indulgences qu'il y a bien sûr entre les joueurs, un jeu recevant un accueil négatif n'est tout simplement pas assez divertissant.

Certains jeux, bien qu'ils excellent du point de vue technique, reçoivent un regard négatif pour avoir trop attiré l'attention avant même de sortir.

Ces critiques ne s'appliquent habituellement qu'aux jeux vendus dans le commerce par de grands éditeurs et destinés à des consoles de jeux, ordinateurs personnels et bornes d'arcade tandis que les jeux shareware, freeware, amateur et faisant partie du domaine public ne reçoivent d'habitude pas tant de critiques.

A

  • Amsoccer (1986, Amstrad CPC) considéré par CPC Game reviews comme le pire jeu de football jamais sorti sur cet ordinateur, insistant notamment sur l'impossibilité de pouvoir marquer des buts ![3]
  • Anubis II (2007, Wii) le système du jeu est le même que celui de Ninjabread Man, il a reçu une note entre 1 et 2 par de nombreux site comme Gamespot, Infendo l'a cité 1# au delà du Top 5 des pire jeux Wii de tous les temps

B

  • Bienvenue chez les Ch'tis (2008, Wii, PC et Nintendo DS), développé par Mindscape[4]. Les jeux ont été surtout critiqués pour leurs graphismes jugés indigents et un intérêt quasi-inexistant.
  • Big Rigs: Over the Road Racing (2003, PC) [5] Un jeu de courses de camions qui n'a pas fini d'être conçu avant d'être placé à la vente. L'émission de jeux vidéo X-Play sur G4TV a dit que « c'est le pire jeu vidéo jamais sorti » Le modèle {{Guillemets}} ne doit pas être utilisé dans l'espace encyclopédique et n'a pas voulu donner de note car le système de notation ne pouvait aller à zéro.[6] Le jeu est particulièrement célèbre dans les vidéos sur Internet où l'on se moque souvent de ses défauts, tels que les bugs d'affichage, l'adversaire qui ne bouge pas du tout et le message de victoire "You're winner!" (avec un trophée a trois branches). Il est noté 4% sur Game Rankings et a une note de moyenne de 8 sur 100 sur Metacritic, ce qui en fait le jeu le plus mal noté sur ces sites.
  • Bomberman: Act Zero (2006, Xbox 360) est le dernier jeu Bomberman sur console. Le jeu fut très mal reçu pour ne pas donner la possibilité de sauver pendant ses 99 missions; ainsi, si le joueur meurt, il doit recommencer tout le jeu.
  • Bubsy 3D (1996, PlayStation) Bubsy 3D fut décrié par la critique et les fans pour ses contrôles désastreux et ses mauvais angles de caméra. Seanbaby l'a cité sur sa liste des 20 pires jeux de tous les temps à avoir été critiqués dans le magazine Electronic Gaming Monthly.[7]

C

  • Calling (2010, Nintendo Wii) Calling est un jeu de survival Horror où le joueur doit enquêter et repousser des fantômes, ce est plutôt classé "défavorable", IGN l'a jugé 3.5 sur 10
  • Cassette 50 (1983, Cascade Games Ltd) est une compilation de jeux décrits comme étant "tellement mauvais qu'ils en provoquaient un inconfort physique" [8], "au-delà de l'affreux"[9] et une "collection de merdes" [10]. Elle inspira une compétition de "jeux merdiques" annuelle[11] ainsi qu'un site critiquant des mauvais jeux[12].
  • Cheetahmen II (1992, Active Enterprises) est connu pour être le jeu le plus injouable de la NES, il n'existe que 1500 copies de ce jeu dans le monde. Le jeu est populaire au Japon notamment grâce à sa musique très appréciée.
  • Custer's Revenge (1982, Atari 2600) un jeu très controversé où le joueur incarne le Général Custer nu pour aller violer une fille indienne attachée à un totem tout en essayant d'éviter des flèches. Ce scénario est considéré comme l'un des pires jamais créés pour un jeu, et fut classé premier parmi les "Dix Jeux Les Plus Honteux de Tous Les Temps" selon Gamespy [15], et troisième sur la liste "Les 10 Pires Jeux de Tous Les Temps" de PC World.
  • Crash Boom Bang (2006, Nintendo DS) ce jeu est un jeu à la Mario Party. Ce jeu a été jugé seulement 2 sur 10 (terrible) par IGN en raison de la mauvaise organisation.

D

  • Daikatana (2000, PC) est un jeu de tir subjectif développé par Ion Storm. Il était censé sortir en 1997, mais de nombreux délais le poussèrent à sortir en 2000. Le jeu fut critiqué pour son intelligence artificielle et son graphisme dépassé, la personnalité infatuée et les déclarations fracassantes de John Romero ne contribuèrent aucunement à atténuer lesdites critiques.
  • Deadly Towers (1987, NES) est un jeu d'action-aventure où le héros s'aventure à travers un château-labyrinthe. Deadly Towers a été classé #1 sur la liste des 20 pires jeux NES, par Seanbaby. The Angry Video Game Nerd a demandé à ses fans de lui envoyer leurs propres insultes envers le jeu pour sa critique-vidéo.[16]
  • Dr. Jekyll and Mr. Hyde (NES) est considéré par The Angry Video Game Nerd comme le plus mauvais jeu qu'il ait jamais joué. L'expérience a été apparemment assez traumatisante pour que son test-vidéo sur le jeu ne soit pas humoristique.
  • DRIV3R (playstation 2, xbox, windows) Jeu attendu mais qui reçut un accueil mitigé de la critique, lui reprochant ses bugs et sa ressemblance à l'univers GTA, qui lui aurait fait perdre son identité.

E

  • Extreme Paintbrawl (1998, PC) est un jeu de paintball publié par Head Games maintenant disparu, développé par Creative Carnage et distribué par Activision. Malgré des critiques extrêmement négatives, le jeu devint une série comportant quatre opus, qui reçurent le même accueil. Il fut noté 1.7/10 par GameSpot et 6 % par PC Gamer, ce dernier convenant plus tard que la note était généreuse lorsqu'il fut appris que le jeu fut à l'origine sorti sans intelligence artificielle.
  • Extreme Watersports (1999, PC) est un jeu de sport aquatique publié par Head Games aussi. Fustigé pour sa grande quantité de bugs et très peu de jouabilité. Noté 1 sur 10 par IGN et 5 % par l'édition américaine de PC Gamer.

F

G

  • GIGN Anti-Terror Force (PS2, PC) connu comme étant l'un des seuls jeux vidéo dont le niveau tutoriel se révèle être impossible à terminer en raison de bugs.[25]

K

L

M

  • Maze action (2004, PS2) Jeu ayant reçu une note de 1 sur 20 sur le site jeuxvideo.com.

N

  • Ninjabread Man (2007, Wii) Considéré par de nombreux joueur comme le pire jeux jamais réalisé sur WII, particulièrement pour la présence de nombreux bug, il est également noté 1.5 par IGN

P

  • Prisoner of Power (2008, PC)[28], qui a reçu 1/20 sur de nombreux site comme jeuxvideo.com, a été critiqué pour son IA littéralement inexistante, et ses graphismes peu poussés, ses bruitages de piètre qualité (notamment pour les cris poussés par les "ennemis" quand on leur tire dessus), ainsi que de nombreux bugs (par exemple, le joueur peut mourir trop rapidement s'il met un pied dans l'eau).

R

S

  • Shaq Fu (1994, SNES, Sega Genesis) a été nommé le pire jeu de tous les temps, [31] surtout pour son scénario peu imaginatif, sa jouabilité désastreuse et la présence du basketteur Shaquille O'Neal semblait ne servir qu'à augmenter les ventes. Il fut vendu avec un CD de rap, et il existe une communauté de joueurs en colère décidés à acheter et à détruire toutes les copies en vente.[32]
  • Skydive! (1999, PC) a été pendant un temps le jeu le plus mal noté de l'édition américaine du magazine PC Gamer, avec un score de 5%. Il est considéré comme "légèrement moins amusant que de manger de la mayonnaise rance" et que c'est "comme si Satan lui-même" avait conçu le jeu.
  • Sonic the Hedgehog Genesis (2006, Game Boy Advance) [33]
  • Superman 64 (1999, Nintendo 64). Connu pour ses mauvais graphismes, son scénario très peu détaillé, ainsi que la jouabilité elle-même, ce qui déçurent de nombreux fans de Superman.[37] Il fut aussi nommé #1 parmi les "5 Pires Jeux de Tous Les Temps" par Nintendo Power et le plus mauvais parmi les "Top Dix des Meilleurs et Pires Jeux Vidéo de Tous Les Temps" dans Spike TV et GameTrailers.

T

U

  • Ultraman (1991, Super Nintendo). Ultraman est connu pour sa mauvaise qualité dans tous les domaines (graphismes, jouabilité, son, etc), également cité #2 parmi le Top 10 des Pires Jeux Vidéo de Combat de Tous Les Temps dans GameTrailers.

V

Z

Références

  1. « Aquaman review », G4
  2. GameSpy:
  3. Résumé et note sur CPC Game Reviews [1]
  4. http://www.jeuxvideo.tv/internaute/reportage-m6-jeux-video-270834.html
  5. Alex Navarro, « Big Rigs: Over the Road Racing review », GameSpot, (consulté le )
  6. G4 - X-Play - Features
  7. Seanbaby.com - EGM's Crapstravaganza: The 20 Worst Games of All Time
  8. Rewind Issue 1 : Features - Cassette 50 III
  9. PeeJays Remakes
  10. The Independent Gaming Source
  11. The CSS Crap Games Competition
  12. Somewhere beyond Cassette 50
  13. Sinclair User issue 128 at World Of Spectrum
  14. Your Sinclair issue 84 at World of Spectrum
  15. GameSpy.com - Top 10
  16. « Seanbaby.com - The Worst Nintendo Game #1 - Deadly Towers », Seanbaby, (consulté le )
  17. « Drake of the Nine Dragons review », GameSpot
  18. (en) Don't Buy This sur World of Spectrum
  19. « Worst Games Ever Part Two », Gamers Europe
  20. « The 10 Worst Games of All Time », PC World
  21. « Games Elevate Hate to Next Level », Wired
  22. « FBI Hostage Rescue Review on GameSpot.com »
  23. [2]
  24. [3]
  25. [4]
  26. « Reviews Database », Edge Online (consulté le )
  27. « Kabuki Warriors review on GameInformer.com »
  28. « Test de Prisoner of Power sur PC », jeuxvideo.com
  29. « #10: Revolution X (SNES) », EGM's Crapstravaganza: The 20 Worst Games of All Time, Seanbaby (consulté le )
  30. « Rise of the robots reviews (Amiga) », Amiga Rise of the Robots review from Amiga Power magazine, Amiga Magazine rack (consulté le )
  31. Jim Farrow, « Shaq-Fu », Net Jak, (consulté le )
  32. « Website Dedicated to Destroying Available Cartridges »
  33. Frank Provo, « Sonic the Hedgehog Genesis », GameSpot, (consulté le )
  34. (en) Adam Douglas, « Spawn: The Eternal Review », IGN,‎ (lire en ligne)
  35. « Spawn The Eternal Reviews »
  36. James Edwards, « SUPER COLUMBINE MASSACRE RPG! (no stars) », ActionButton.net, (consulté le )
  37. « #7: Superman 64 (N64) », EGM's Crapstravaganza: The 20 Worst Games of All Time, Seanbaby (consulté le )
  38. 38,0 et 38,1 http://www.smh.com.au/news/games/outrage-over-virginia-tech-game/2007/05/16/1178995212668.html The Sydney Morning Herald
  39. Seanbaby.com - EGM's Crapstravaganza: The 20 Worst Games of All Time
  40. Zelda has a boyfriend sur Youtube

Voir aussi

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail du jeu vidéo