Liste des martyrs Carmes de la Guerre d'Espagne

Aller à la navigation Aller à la recherche

Martyrs Carmes
de la guerre d'Espagne
Image illustrative de l’article Liste des martyrs Carmes de la Guerre d'Espagne
Bienheureux(ses)
Ordre religieux Ordre du Carmel
Béatification 29 mars 1987, 13 octobre 2013
par Jean-Paul II, François
Vénérée par Église catholique romaine, Ordre du Carmel
Fête 6 novembre

Au début de la guerre d'Espagne et durant cette guerre civile, de nombreux chrétiens et religieux ont été tués. L'Église catholique a reconnu comme martyr de la foi plusieurs d'entre eux, dont ces religieux membres de l'Ordre du Carmel.

Frères Carmes

  • Bosch Verdura George de Saint-Joseph (1889-1936, prêtre). Mort le 20 juillet 1936 à Barcelone.
  • Jean Bord de Saint Thérèse Gascon (1886-1936, prêtre). Mort le 24 juillet 1936 à Barcelone.
  • Jean José Jésus Crucifié Páfıla Monlláo, (1911,1936, religieux). Mort le 20 juillet 1936 à Barcelone.
  • Romualde de St. Catherine Guillaume Rudo, (1866-1936, prêtre). Mort le 24 juillet 1936 à Barcelone.
  • Pierre Thomas Maria de la Colonne de la Forton y de Cascajares de Alcantara, (1888-1936, prêtre). Mort le 10 octobre 1936 à Garraf.
  • Aloysius Marie Mercedes Minguella Ferrer, (1902-1936, prêtre). Mort le 22 octobre 1936 à Barcelone.
  • José Mariano Ruiz Alarcón des anges, (1912-1937, prêtre). Mort le 6 janvier 1937 à Badalona (Barcelone).
  • Marcellus de sainte Anna Masip Tamarit, (1914-1936, prêtre). Mort en à Barcelone.
  • Antoine-Marie du bon Jésus, (1907-1936, prêtre). Mort le 5 août 1936 à Barcelone.
  • Alfonso du Sacré-Cœur de Marie Arimany Ferrer, (1905-1936, prêtre). Mort le 25 septembre 1936 à Barcelone.
  • Edward Farre Masip de l'Enfant Jésus, (1897-1936, prêtre). Mort le 25 juillet 1936 à Barcelone.
  • Gabriel, de l'Annonciation Balcells Grau, (1912-1936, prêtre). Mort le 25 juillet 1936 à Barcelone.
  • Joachim de Saint-Joseph Casas Julio, (1915-1936, religieux). Mort le 29 septembre 1936 à sur la place Moja (Barcelone).
  • Ovidio Fernandez Arenillas (Eusèbe de l'Enfant Jésus), (1888-1936, prêtre). Mort le 22 juillet 1936 à Tolède avec autres 15 membres de l'Ordre[1] :
    • Clemente Lopez Yague (Clément du Sacré Cœur) (1911-1936).
    • Pedro Ramon Rordrigez (Hermilo de saint Élisé) (1913-1936).
    • Esteban Cuevas Casquero (Élisé de Jésus Crucifié) (1913-1936).
    • Perfecto Domingez Monge(Perfecto de la Vierge du Carmel) (1914-1936).
    • Tomas Mateos Sanchez (José Augustin du Saint Sacrement) (1912-1936). Mort le 22 juillet 1936 à Tolède.
    • Vincente Alamano Jimenez (José Marie de la Vierge des douleurs) (1901-1936).
    • José Mata Luis (Constant de Saint Joseph) (1914-1936). Mort le 30 juillet 1936 à Tolède.
    • Nazario del Valle Gonzalez (Nazario du Sacré Cœur)(1901-1936).
    • Pedro Jimenez Vallejo(Pierre Joseph du Sacré Cœur) (1861-1936).
    • José Grijalvo Medel (Raimon de la Vierge du Carmel) (1896-1936).
    • Daniel Mora Nine (Daniel de la Passion) (1908-1936).
    • Luis Gomez De Pablo (Félix de la Vierge du Carmel) (1912-1936).
    • José Luis Collado Olivier (Placide de l'Enfant Jésus) (1912-1936).
    • Melchor Martin Monge (Melchor de l'Enfant Jésus) (1914-1936). Mort le 31 juillet 1936 à Tolède.
    • Gregorio Sanchez Sancho (Tirso de Jésus Marie) (1899-1936). Mort le 7 septembre 1936 à Tolède.
  • Angel Pratt Hostench (Ange Marie) (+1936, prêtre). Mort à Barcelone avec autres 16 membres de l'Ordre[2],[3] :
    • Eliseo Maneus Besalduch (Elisé Marie) (+1936, prêtre).
    • Dorca Coromina (Anastasi Maria) (+1936, prêtre).
    • Manuel Serrano Buj (Eduardo Maria) (+1936, prêtre).
    • Maria Ferrer Marín (+1936, prêtre).
    • Josep Solé Rovira (Andreu Corsino Maria) (+1936, prêtre).
    • Miquel Soler Sala (Miquel Maria) (+1936, prêtre).
    • Joan Maria Puigmitjà Rubió (+1936, prêtre).
    • Joan Prat Colldecarrera (Pere Tomàs Maria) (+1936, prêtre).
    • Lluis Fontdecava Quiroga (Eliseu Maria) (+1936).
    • Gabriel Escoto Ruiz (José María) (+1936).
    • Gines Garre Egea (Elias Maria). Mort le 29 juillet 1936 à Lérida.
    • Maria de Puiggracios Badia Flaquer (Maria del Patrocini de San Josep). Mort le 13 août 1936 à Barcelone.
    • Josep Raga Nadal (Eufrosí Maria). Mort le 6 octobre 1936 à Barcelone.
    • Ludovico María Ayet Canós
    • Àngel Presta Batllé (Àngel Maria). Mort le 13 octobre 1936 à Barcelone.
    • Ferran Llovera Pulgsech (Ferran Maria). Mort le 22 novembre 1936 à Barcelone.
  • Euphrasius de l'Enfant Jésus (Eufrasio Barredo Fernández), (1897-1934, prêtre). Mort le 12 octobre 1934 à Oviedo.
  • Carlo Maria Moyano Linares (+1936, prêtre). Mort le 23 septembre 1936 à Cordoue avec 9 autres membres de l'Ordre[4] :
    • José Maria González Delgado (+1936, prêtre). Mort le 27 juillet 1936 à Cordoue.
    • Eliseo Carmargo Maria Montes (+1936, frère).
    • José Maria Ruiz Cardenosa (+1936, frère). Mort le 18 août 1936 à Cordoue.
    • Antonio Maria Martin Povea (+1936, frère). Mort le 17 août 1936 à Cordoue.
    • Pedro Velasco Narbonne (+1936, postulant). Mort en à Cordoue.
    • José María Mateos Carbadillo (+1936, prêtre).
    • Tapes Père Eliseo Maria Duran (+1936, prêtre).
    • Jaime Rojas Maria Carter (+1936, frère). Mort le 22 juillet 1936 à Cordoue.
    • Ramón María Pérez Sousa (+1936, frère).
  • Joan Vilaregut Farré (Jean de Jésus) (1097-1936, prêtre). Mort le 24 juillet 1936 à Lérida avec 4 autres frères carmes[5] :
    • Josep Olive Vivo (Bartholomé de la Passion) (1894-1936).
    • Jaime Perucho Pontarró (Sylvain de Saint Louis de Gonzague) (1864-1936).
    • Pau Segala Solé (+1936).
    • Francisco Segalé Solé (François de l'Assomption) (1912-1936). Mort le 20 août 1936 à Lérida.
  • Alberto Maria Marco Alemán (+1936, prêtre). Mort le 18 novembre 1936 à Madrid avec 8 autres frères carmes[6] :
    • Daniel Garcia Anton (Daniel Marie) (+1936).
    • Silvano Villanueva Gonzalez (Sylvain Marie) (+1936).
    • Adalberto Vicente y Vicente (Adalbert Marie (+1936)).
    • Aurelio Garcia Anton (Aurelio Marie) (+1936).
    • Francisco Pérez y Pérez (François Marie) (+1936).
    • Angelo Reguilon Lobato (Ange Marie) (+1936).
    • Nicomedes Andrés Vecilla (Bartholomé Fanti Marie) (+1936).
    • José Sanchez Rodriguez (Ange Marie) (+1936).
  • José Tristany Pujol (Luc de Saint Joseph) (1872-1936, prêtre). Mort le 20 juillet 1936 à Barcelone, béatifié avec 14 compagnons carmes[7] :
    • Antonio Bosch Verdura (George de Saint Joseph) (1889-1936, prêtre).
    • Juan Páfila Monlláo (Jean Joseph de Jésus Crucifié) (1911-1936). Mort le 20 juillet 1936 à Barcelone.
    • Jaime Gascón Bordás (Jaime de Sainte Thérèse) (1886-1936). Mort le 24 juillet 1936 à Barcelone.
    • Marcos Moron Casas (Indalecio de Marie). Mort le 24 juillet 1936 à Barcelone.
    • José Guillamí Rodó (Romuald de Sainte Catherine) (1866-1936). Mort le 24 juillet 1936 à Barcelone.
    • Ricardo Farré Masip (Édouard de l'Enfant Jésus) (1897-1936).
    • Jaime Balcells Grau (Gabriel de l'Annonciation) (1908-1936). Mort le 25 juillet 1936 à Barcelone.
    • Josep Masip Tamarit (Marcel de Sainte Anne) (1914-1936). Mort durant la première semaine de à Barcelone.
    • Antonio Bonet Seró (Antoine Marie de Jésus) (1907-1936). Mort le 7 septembre 1936 à Barcelone.
    • Joseph Casas Julia (Joaquim de Saint Joseph) (1915-1936).
    • Pedro de Alcandara de Forton de Cascajares(Pierre Thomas de la Vierge du Pilar) (1888-1936). Mort le 10 octobre 1936 à Garraf.
    • Luis Minguel Ferrer (Louis Marie de la Vierge de Pitié) (1902-1936). Mort le 22 octobre 1936 à Barcelone.
    • Alfonso Arimany Ferrer (Alfonso du Saint Cœur de Marie) (1905-1936). Mort le 25 octobre 1936 à Barcelone.
    • Mariano Alarcon Ruiz (Joseph Marie des Anges) (1912-1936). Mort le 17 décembre 1936 à Barcelone.

Sœurs Carmélites

Congrégations carmélitaines

Sœurs Carmélites missionnaires

  • Teresa Subirá Sanjaume (Espoir de la Croix) (1875-1936). Morte le 31 juillet 1936 à Barcelone[8].
  • Maria Roqueta Serra (Refuge de Saint Ange) (1878-1936). Morte le 31 juillet 1936 à Barcelone[8].
  • Vincenta Achurra Gojenola (Danielle de Saint Barnabé) (1890-1936). Morte le 31 juillet 1936 à Barcelone[8].
  • Francisca Pons Sardá (Gabrielle de saint Jean de la Croix) (1878-1936). Morte le 31 juillet 1936 à Barcelone[8].

Sœurs Carmélites de la charité

  • Apolonia du Saint-Sacrement (1877-1936) supérieure générale de la congrégation. Morte le 8 septembre 1936 à Barcelone.
  • Elvira de la Natividad de Nuestra Señora (Elvira Torrentallé Paraire) (1883-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence)[9].
  • Rosa de Nuestra Señora del Buen Consejo (Rosa Pedret Rull) (1864-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • María de Nuestra Señora de la Providencia (María Calaf Miracle) (1871-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • María Desamparados del Santísimo Sacramento (María Desamparados Giner Sixta) (1877-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • Francisca de Santa Teresa (Francisca de Amezúa Ibaibarriaga) (1881-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • Teresa de la Divina Pastora (Teresa Chambó y Pales) (1889-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • Agueda de Nuestra Señora de la Virtud (Agueda Hernández Amorós) (1893-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • María Dolores de San Francisco Javier (María Dolores Vidal Cervera) (1895-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • María Nieves de la Santísima Trinidad (María Nieves Crespo López) (1897-1936). Morte le 19 août 1936 à El Saler (Province de Valence).
  • Ascensión de San José de Calasanz (Ascensión Lloret Marco) (1879-1936). Morte le 7 septembre 1936 à Gandia.
  • Purificación de San José (Purificación Ximénez y Ximénez) (1871-1936). Morte le 23 septembre 1936 à Valence[9].
  • María Josefa de Santa Sofía (María Josefa del Río Messa) (1895-1936). Morte le 23 septembre 1936 à Valence.
  • Niceta de San Prudencio (Niceta Plaja Xifra) (1863-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna[9].
  • Paula de Santa Anastasia (Paula Isla Alonso) (1863-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Antonia de San Timoteo (Antonia Goséns de Ibarra) (1870-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Daria de Santa Sofía (Daria Campillo Paniagua) (1873-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • María Consuelo del Santísimo Sacramento (María Consuelo Cuñado González) (1884-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Concepción de San Ignacio (Concepción Odriozola y Zaballa) (1882-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Erundina de Nuestra Señora del Carmen (Erundina Colino Vega) (1883-19336). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Feliciana de Nuestra Señora del Carmen (Feliciana de Uribe y Orbe) (1893-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Clara de Nuestra Señora de la Esperanza (Clara Ezcurra Urrutia) (1896-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Concepción de Santa Magdalena (Concepción Rodríguez Fernández) (1895-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Justa de la Inmaculada (Justa Maiza y Goicoechea) (1897-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.
  • Cándida de Nuestra Señora de los Angeles (Cándida Cayuso González) (1901-1936). Morte le 24 novembre 1936 à Paterna.

Congrégation de Sainte Thérèse de Jésus

Béatification et célébration

La date de la fête de la bienheureuse Apollonia et de 64 de ses compagnons et compagnes martyrs (également béatifiés), a été fixée au 6 novembre[10].

Cinquante neuf martyrs de l'Ordre du Carmel ont été béatifiés le 28 octobre 2007 en même temps que plus de 400 autres personnes (498 béatifiés au total), également reconnues martyrs de la foi et tuées lors de la guerre d'Espagne[11].

Le 13 octobre 2013 le pape François béatifie un nouveau groupe de 500 martyrs espagnols de la guerre d'Espagne[12], dont 23 membres de l'Ordre du Carmel.

Le cas de 39 autres carmes, également tués lors de la guerre d'Espagne est en cours d'instruction par l’Église (pour les derniers, l'instruction diocésaine s'est déroulée de 1998 à 2001)[13].

Voir Aussi

Sources

Notes et références

  1. (en) « Martyrs of the Religious Persecution during the Spanish Civil War [12] », sur Hagiography Circle, newsaints.faithweb.com (consulté le ).
  2. Claude, « Bienheureux Àngel Maria Prat Hostench », sur Martyrs et Saints, martyretsaint.com, (consulté le ).
  3. (en) « Bl. Angel Prat i Hostench and 16 companions, Religious (m) », sur The Order of Carmelites, ocarm.org (consulté le ).
  4. (en) « Recognition of the martyrdom of Fr. Carmelo Maria Moyano Linares and 9 companions », sur The Order of Carmelites, www.ocarm.org, (consulté le ).
  5. (en) « Martyrs of the Religious Persecution during the Spanish Civil War [17] », sur Hagiography Circle, newsaints.faithweb.com (consulté le ).
  6. (en) « Martyrs of the Religious Persecution during the Spanish Civil War [1] », sur Hagiography Circle, newsaints.faithweb.com (consulté le ).
  7. (en) « Martyrs of the Religious Persecution during the Spanish Civil War [22] », sur Hagiography Circle, newsaints.faithweb.com (consulté le ).
  8. 8,0 8,1 8,2 et 8,3 (es) « Carmelitas Misioneras (4 mártires) », sur Religiosas Mártires en la Guerra Civil (1936-1939), religiosasmartiresenlaguerra.blogspot.fr, (consulté le )
  9. 9,0 9,1 et 9,2 (es) « santidad en el carmelo teresiano, indice de sus causas de canonizacion » [PDF], sur Portal Carmelitano, portalcarmelitano.org, (consulté le ), p. 43-47.
  10. (la) cardinal Bertone, « Litterae Apostolicae / Venerabilibus Servis Dei Lucae a S. Ioseph Tristany Pujol, presbytero professo ex Ordine Fratrum Carmelitarum Discalceatorum », sur vatican.va, Vatican, (consulté le ).
  11. (it) « Promulgazione di decreti della congregazione delle cause dei Santi », sur vatican.va, Vatican, (consulté le ).
  12. (la) Pape François, « Litterae Apostolicae / Venerabilibus servis Dei Emmanueli Basulto Jeménez, episcopo Giennensi, et 5 sociis, martyribus, beatorum honores decernuntur. », sur Libreria Editrice Vaticana, vatican.va, (consulté le ).
  13. (es) « Santidad en el carmelo teresiano, indice de sus causas de canonizacion » [PDF], sur Portal Carmelitano, portalcarmelitano.org, (consulté le ), p. 33-38,40-41.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).