Encyclopédie Wikimonde

Liste des réseaux de transport exploités par Veolia Transport

Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Veolia Transport.

Services ferroviaires

  • Allemagne
  • Nouvelle Zélande
    • Auckland : « Maxx », Réseau de banlieue de 3 lignes et 37 stations,
  • États-Unis
    • Boston : Réseau de 13 lignes de banlieue transportant plus de 140 000 personnes par jour en 2006,
    • Los Angeles : « Metrolink », réseau de banlieue transportant plus de 40 000 voyageurs par jour,
    • Miami : « Tri-Rail », Réseau de banlieue reliant le comté de Miami-Dade à ceux de Broward et Palm Beach dans la périphérie Nord. Ce contrat gagné en 2007 représente 116 km de ligne, 18 stations et 11 000 voyageurs/jour. Des extensions sont en projet à court terme vers Jupiter et un centre intermodal (Train, Métro et Bus) est en construction près de l'aéroport de Miami.
  • France. En 2004, 985 000 passagers ont emprunté une des cinq lignes de la province française. Ces petites lignes représentent pour Veolia un capital de sympathie du grand public.
  • Pays-Bas :
    Un Velios, rame circulant sur les lignes exploitées par Veolia
    Train Velios à Nimègue
  • Suède
    • Relations Stockholm-Narvik (Norvège) et Göteborg-Narvik,
    • Hallsberg-Herrlunga (Région du Kinnekulletaget).

Réseaux Métros

2 réseaux au 01/05/2010 :

Réseaux Tramways

19 réseaux dont 2 en construction au 31 mai 2010 :

  • Allemagne
    • Berlin : Deux lignes dont une urbaine et une suburbaine reliant la banlieue SE de Berlin au S-Bahn Friedrichshagen (Schöneicher-Rüdersdorfer Straßenbahn GmbH),
    • Gorlitz : Deux lignes dans une ville d'ex-Allemagne de l'Est frontalière avec la Pologne,
  • Australie
    • Sydney : Métro léger en cours d'extension et Monorail,
  • Chine
    • Hong Kong : Veolia exploite désormais 6 lignes de Tram (total 30 km) entre Shau Kei Wan, Happy Valley et Kennedy Town, soit un chiffre d'affaires de 23 millions d'euros/an pour un trafic journalier de 240 000 voyageurs/jours, géré dans un premier temps en partenariat avec l'entreprise chinoise Wharf[1]
  • Espagne
    • Barcelone : Deux réseaux non connectés Tram Baix et Trambesòs dans les banlieues sud et nord de Barcelone. Nombreuses extensions en cours,
    • Madrid : Une ligne circulaire à Parla (100 000 habitants) dans la banlieue sud de Madrid,
  • France
    • Le Havre : 1 ligne Nord/Sud de 13 km avec 2 branches en construction ,
    • Lyon : « Rhônexpress ». 1 ligne de 23 km. Il s'agit du premier projet de liaison express ville/aéroport par tram-train et d'un contrat remporté pour 30 ans en 2007. La ligne emprunte depuis mai 2010 l'infrastructure de « LEA » sur 14 km (Tram urbain de la Part-Dieu vers Meyzieu exploité par Keolis) et une nouvelle infrastructure dédiée à Rhônexpress sur 6 km,
    • Nancy : Une ligne de tramway sur pneu (TVR) parfois considérée comme BHNS compte tenu de son gabarit routier (24 m), de son site propre partiel (7 km sur 11) et de sa faible capacité,
    • Nice : Une ligne avec extensions prévues vers l'Ariane et La Trinité, deux lignes en projet depuis la place Masséna vers la plaine du Var (T2A) et Cagnes-sur-Mer (T2B), bus partiellement en site propre,
    • Rouen : Deux lignes appelées localement « Métro » et BHNS sur trois axes « TEOR ».
    • Saint-Étienne : Deux lignes dont une de 2 km inaugurée en 2006,
  • Irlande
    • Dublin : Deux lignes en cours d'extension, réseau « LUAS »,
  • Israël,
  • Maroc
    • Rabat-Salé : Deux lignes en constructions dont la mise en service sera à la fin 2010
  • Norvège
    • Trondheim : Une ligne à vocation plutôt touristique,
  • Suède
    • Norrköping : Réseau avec études de création d'un Tram-Train vers la ville voisine de Linköping (100 000 habitants) située à 30 km,
    • Stockholm : Quatre lignes (Lidingöbanan, Nockebybanan, Saltsjöbanan) dont une de métro léger semi-circulaire en cours d'extension (11 km, 17 stations, 20 000 voyageurs par jour),
  • USA
    • La Nouvelle-Orléans : 3 lignes de Streetcar en cours de rénovation,
    • San Diego : Tram diesel entre Oceanside et Escondido dans la banlieue nord de San Diego. Cette ligne réutilise l'emprise d'une ancienne voie unique rénovée et détournée afin de desservir l'université de San Marcos.

Réseaux urbains : France

82 réseaux au 1/11/2011:

  • France
    • Aix-en-Provence : « Aix en Bus », Bus sur 3 des 34 communes de la Communauté d'Agglomération du Pays d'Aix,,
    • Les Andelys : « Andelybus »,repris par une société de transport PMR d'Ilede France (2009)
    • Annonay : « B.a.bus », Bus,
    • Antibes : « Envibus », Bus, réseau gagné en 2010,
    • Arcachon : « Baïa », Bus, réseau gagné en 2006 hors exploitation des navettes électriques d'Arcachon (hors DSP),
    • Arles : Réseau gagné en 2010 contre Kéolis,
    • Aubagne : « Autobus Aubagnais », Bus urbains dans la banlieue de Marseille rendus gratuits depuis 2009,
    • Bar-le-Duc : « Transport Urbain du Barrois » 4 lignes urbaines,
    • Bayonne : « STAB » « Chronoplus » en 2011 ), Bus avec projet de lignes BHNS. Réseau gagné en 2010,
    • Beauvais : « Corolis », Bus,
    • Bernay[Où ?] : Bus,2 lignes
    • Béziers : « Béziers méditerranée transports », 21 lignes,
    • Bourges : « Agglo'bus », Bus,
    • Brive-la-Gaillarde : « Libéo », Bus,
    • Calais : « Calais Opale Bus », Bus,
    • Cannes : « Bus azur », Bus avec projets de sites propres au sein du SITP (Cannes, Le Cannet et Mandelieu),
    • Carhaix : « Hep le Bus », Bus avec TàD sur les 8 communes de la Communauté de Communes du Poher,
    • Chambéry : « STAC », Bus avec projets de sites propres,
    • Château-Gontier : Bus,
    • Chinon : Bus,
    • La Ciotat : « Ciotat bus », Bus dans la Communauté Urbaine de Marseille (MPM) mais au sein de l'unité urbaine toulonnaise,
    • Cognac : « Transcom », Bus,
    • Compiègne : Bus gratuits, 6 lignes,
    • Creusot - Montceau les Mines : Bus (MonREZO), contrat remporté en 2009,
    • Dieppe : « Stradibus », Bus,
    • Dunkerque : « DK Bus marine », Bus avec projets de sites propres,
    • Épernay : « Mouvéo », Bus,
    • Épinal : « Imagine », Bus,
    • Flers : « Flersbus », Bus,
    • Fougères : « Le SURF », Bus, 3 lignes du lundi au samedi,
    • Fréjus - Saint-Raphaël : « Agglobus », réseau de bus d'agglomération depuis 2006 exploité en commun par Estérel Cars (filiale Veolia) et Raphaël Bus,
    • Granville : Navette urbaine sous la responsabilité du Département de la Manche,
    • Grasse : « Sillages », exploité avec partenaire local au sein de « Sillages », Autorité Organisatrice,
    • Gréoux-les-Bains : Bus,
    • Le Havre : « CTPO »[2], 1 ligne de Tramway en construction, bus avec sites propres.
    • Issoudun : Bus gratuits,
    • Istres : Bus desservant Istres, Miramas, Fos-sur-Mer, Grans, Cornillon-Confoux et Port-Saint-Louis-du-Rhône,
    • Langres : Bus,
    • Libourne : « Libus », Bus
    • Le Luc : Bus,
    • Louviers : « Transbord », Bus urbain et périurbain scolaire. Réseau gagné par Veolia en 2009 et exploité depuis le 1/9/2009,
    • Lunéville : Lunéo, bus,
    • Luxeuil-les-Bains : « LuxeuilBus », Bus, 1 ligne
    • Menton : « Carf en bus », réseau de bus desservant la « CARF » (Menton, Roquebrune, Gorbio, Sospel et Beausoleil entre autres) gagné en 2006,
    • Méru : Bus et Transport à la Demande de type « Créabus » dans l'Oise en grande banlieue parisienne,
    • Mont-de-Marsan : Transports Urbains du Marsan gagné le 14 septembre 2011 suite à la DSP de Le Marsan Agglomération
    • Muret : « TAM'tam » Bus urbains dans la banlieue de Toulouse pour desservir la Communauté d'Agglomération du Murétain. Contrat gagné en février 2010,
    • Nancy : « STAN », Transport guidé sur pneus, bus avec projet de 2e ligne plutôt BHNS,
    • Neuves-Maisons : Réseau de bus suburbains dans la banlieue de Nancy créé en 2006,
    • Nice : Réseau « Lignes d'azur » : une ligne de Tramway N/S et bus en site propre sur un axe E/O. Ligne 2 E/O et extension de la Ligne 1 vers la Trinité en projet,
    • Nogent-le-Rotrou : « Nobus », Bus
    • Pontivy : « Pontibus », Bus,
    • Périgueux : « Péribus », réseau géré en partenariat avec une entreprise locale,
    • Pont-Audemer : Bus,
    • Remiremont : Bus fonctionnant 2j. par semaine,
    • Roanne : « STAR », réseau gagné en 2006 contre Kéolis qui présente la particularité d'être entièrement cadencé depuis septembre 2006,
    • Rochefort[Où ?] : « R bus », réseau gagné en 2010,
    • La Rochelle : « Yelo » (réseau suburbain) Bus suburbain exploités par Océcars en lien avec la RTCR sur la partie centrale de l'agglomération,
    • Rouen : « TCAR », Tramway, BHNS « TEOR » et bus,
    • Royan : « Cara'bus », Contrat gagné en juillet 2008 contre Keolis pour l'ensemble des transports de la Communauté d'Agglomération de Royan,
    • Sablé-sur-Sarthe : Bus,
    • Saint-Avold : « Trans'Avold » Bus,
    • Saint-Brévin-les-Pins : Bus dans la banlieue de Saint-Nazaire auparavant exploités par le réseau urbain de Saint-Nazaire,
    • Saint-Dié : « Déobus », Bus,
    • Saint-Dizier : « Ticéa », Réseau de bus gagné en 2006 et exploité par Veolia à partir de mars 2007,
    • Saint-Étienne : « STAS », 2 lignes de Tramway et bus dans 26 des 43 communes de la Communauté d'Agglomération stéphanoise,
    • Saint-Jean-de-Luz : 2 lignes de bus entre St-Jean-de-Luz et Ciboure plus une ligne spécifique d'Eté,
    • Saint-Lô : « TUSA », 3 lignes régulières, 5 lignes scolaires. « Ocitolà », Transport à la demande sur la CCASL.
    • Salon-de-Provence : « Libébus » Bus cadencé,
    • Sarreguemines : « Ca'bus », Bus relié au Tram Train de Sarrebruck en gare de Sarreguemines,
    • Soissons : Bus,
    • Tarare : « Desserte interne de Tarare », Bus, exploité par Rhône nord autocars,
    • Thonon-les-Bains - Évian : « But » Réseau de bus unifié en 2004 avec funiculaire,
    • Toulon : « Réseau Mistral », BHNS en projet (2015 ?), navettes maritimes et bus,
    • Tulle : « TUT », Réseau restructuré en 2011. Projet de Pôle d'Echanges intermodal en gare bien qu'excentrée,
    • Valence : « CTAV », résau de bus gagné en 2006 contre Keolis. Premier réseau C.L.E. entièrement cadencé avec sites propres et Pôle de Correspondances central exemplaire,
    • Valenciennes : « Transvilles », réseau Tram et Bus exploité depuis le 1er janvier 2010,
    • Vannes : « TPV », Bus avec projets de sites propres,
    • Vendôme : Bus,
    • Verdun : Bus,
    • Vernon[Où ?] : Bus,
    • Vierzon : « Le vib' » Bus et Transport à la Demande de type Créabus,
    • Vitrolles : « Bus de l'étang » Bus urbains dans la banlieue de Marseille au sein du « SMITEEB ».

Réseaux urbains : région Île-de-France

25 réseaux au 30/04/2010:

  • Brie-Comte-Robert : « Réseau Arlequin », réseau suburbain au SO de Paris desservant en propre 38 815 Hab. (estimation 2006) sur 12 communes en partenariat avec trois autres transporteurs locaux. Il dessert une dizaine de communes centrées sur Brie-Comte-Robert : (lycées et collèges notamment) mais aussi vers le métro à Créteil, le RER A à Boissy-Saint-Léger et D à Combs-la-Ville et le centre-ville de Melun pour la clientèle active,
  • Brunoy : « STRAV », réseau de bus du Val d'Yerres qui s'étend du Nord-Est de l'Essonne au Sud du Val-de-Marne sur 19 communes et transportant 11 millions de voyageur chaque année.
  • Conflans-Sainte-Honorine - Achères : Réseau de bus desservant 57 715 Hab. sur les deux communes (estimation 2006). Réseau en cours d'études de restructuration,
  • Fontainebleau : « Aerial », réseau de bus desservant Fontainebleau et Avon soit 30 275 habitants (estimation 2006),
  • Maisons-Laffitte : Bus desservant les 21 613 habitants de la ville (estimation 2006),
  • Melun : « MELIBUS », réseau de bus desservant les 14 communes de la Communauté d'Agglomération de Melun (CAMVS) soit 107 122 hab., (estimation 2006). Projet de TCSP Melun - Sénart,
  • Nemours : STILL, COMETE, SEINE ET MARNE EXPRESS
  • Saint-Fargeau-Ponthierry : Réseau de bus et d'autocars avec des lignes interurbaines desservant l'agglomeration Melunaise des services scolaires ainsi que du transport à la demande de type « Creabus » sur une dizaine de communes,
  • Seine-Saint-Denis : Réseau de bus départemental exploité par TRA desservant en majorité neuf communes et plus de 272 000 habitants du Département et partiellement sur treize communes et 441 000 habitants (estimation 2006),

Autres réseaux

  • Clermont-Ferrand : « MooviCité », minibus accessibles dédiés au transport à la demande (TAD), pour personnes à mobilité réduite et tout public,

Réseaux urbains : reste de l'Europe

Réseaux urbains : Afrique

  • Maroc
    • Rabat : « Stareo ». Réseau de bus dans le cadre d'une coentreprise à Rabat (627 000 habitants), Salé (903 485 habitants)[3] et Temara.

Réseaux urbains : Asie, Moyen-Orient et Océanie

  • Australie
    • Brisbane : Réseau de bus suburbain desservant Redland Shire et le reliant au centre de Brisbane,
    • Perth : Bus desservant 500 000 Hab. de la banlieue sud de Perth en coordination avec le train électrique de banlieue Transperth,
    • Sydney : Monorail, Métro léger, Bus,
  • Chine
    • Anqing : Réseau de bus dans le cadre d'une coentreprise dans une ville prefecture de 6 091 500 habitants (373 800 hab. urbains en 2006) dans la province de Anhui,
    • Huaibei : Réseau de bus dans le cadre d'une coentreprise dans une ville de 2 040 000 habitants (932 185 hab. urbains en 2006) dans la province de Anhui,
    • Huainan : Réseau de bus dans le cadre d'une coentreprise dans une ville de 2 336 000 habitants (1 075 754 hab. urbains en 2006) dans la province de Anhui,
    • Nanjing : Veolia est actionnaire à 49 % de la société de transports de Nanjing Zhongbei, qui gère 6 réseaux de bus (2000 véhicules, 6500 agents) dans les provinces de Jiangsu et d'Anhui[1] ainsi que 2 réseaux de bus dans les districts de Pukou et Luhe à l'Ouest de la ville de l'autre côté du Yangtze,
    • Ma'anshan : Bus dans le cadre d'une coentreprise dans une ville de 1 243 900 habitants (545 534 hab. urbains en 2006) dans la seconde couronne de Nanjing,
  • Israël
  • Nouvelle-Calédonie

Réseaux urbains : Amérique du Nord et du Sud

Ces trois CIT ou OMIT étaient exploitées par le Groupe Viens avant la venue de Veolia dans la région métropolitaine de Montréal.

Réseaux interurbains : France

  • CAA (Compagnie des Autocars de l'Anjou)
  • CAP (Compagnie des Autocars de Provence)
  • CAT (Compagnie Armoricaine de Transport)
  • CFTA Centre Ouest
  • Citram Aquitaine

Prevost, CFTI Transports David

  • Citram Pyrénées
  • Connex Rhodalia

ex-TVRA, ex-Cars du Lyonnais

ex-Moinet

  • CTM (Compagnie de Transport du Morbihan)
  • Maine Autocars
  • Rapides de la Meuse
  • Veolia Transport Centre qui provient de l'acquisition par TDI (36-Indre) de SOCETRA (18-Cher) en début d'année 2009
  • STAO (Société de Transport par Autocars de l'Ouest)
  • STDG (Société des Transports Départementaux du Gard)
  • STDM (Société des Transports Départementaux de la Marne)
  • Illenoo
  • TLC (Société des Transports du Loir-et-Cher)
  • TV (Tourisme Verney)
  • TIV (Transport d'Ille et Vilaine)
  • VAD (Valeurs Ajoutées au Déplacement)
  • VTNI (Veolia Transport Normandie Interurbain)

ex-CNA (Compagnie normande d'autobus), ex STAO Orne, ex ADC, ex STN, ex courriers Beaucerons-Transeure

  • TVS (Transport Val de Seine)
  • Cars René Renault
  • VTPC (Véolia Transport Poitou-Charentes)

ex-Citram Poitou-Charentes, ex-STAO Châtellerault

Veloway

Veloway est une filiale de Veolia Transport créée en 2008 et spécialisée dans les systèmes de vélos en libre service.

  • Angleterre (marque OYBike) : Reading, Farnborough, Southampton, Hammersmith, Fulham, campus de l'université de Gloucester
  • États-Unis : lancement en octobre 2008 - Campus de l'université St-Xavier (Chicago, Illinois)
  • France : « Vélocéa » à Vannes depuis le 27 juin 2009 (180 vélos sur 20 stations) et « Vélo Bleu » à Nice depuis le 18 juillet 2009 (1 750 vélos sur 175 stations)

Chemins de fer touristiques

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 FD, « Comment Veolia Transport s'implante en Asie », Ville Rail et Transports (éditions La Vie du Rail),‎ (ISSN 1772-6670)
  2. Le réseau du Havre est exploité par la filiale Compagnie de Transport de la Porte Océane
  3. La gestion du service déléguée à Veolia www.lematin.ma
  4. http://www.france-palestine.org/article10614.html

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).