Logements sociaux d'Angleur

Aller à la navigation Aller à la recherche

Erreur Lua dans Module:Infobox/Localdata à la ligne 29 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Les logements sociaux d'Angleur sont un ensemble d'immeubles à appartements se situant dans le quartier d'Angleur à Liège, en Belgique. Celui-ci a été construit dans les années 1950 par le groupe EGAU et a récemment été rénové.

Informations techniques

Bâtiment inscrit comme : Monument [1]

Fonction : Immeuble à appartements

Localité : Rue Vaudrée n° 159 à 167, 4031 Angleur, Belgique

Projet conçu par : C. Carlier ; H. Lhoest ; J. Mozin (Architectes faisant partie du groupe EGAU)

Superficie du terrain : 2.2 ha

Dimension du bâtiment : 12 m de large sur 120 m de long.

L'ensemble de la construction compte treize niveaux en plus du rez-de-chaussée et peut ainsi accueillir 211 logements. Le rez-de-chaussée est dédié aux équipements et locaux techniques et ne reçoit que quelques logements.

Descriptif du bâtiment

À l'origine

Informations techniques

Commanditaire : Société coopérative des Maisons à Bon Marché du Canton de Grivegnée[2].

Intervenants (architectes) : Charles CARLIER ; Hyacinthe LOEST ; Jules MOZIN ; Groupe EGAU

Introduction

Cet immeuble est inspiré de la cité radieuse du Corbusier et s'inscrit à l'inventaire du Patrimoine monumental. C'est un ensemble de logements sociaux réalisé en 1954 à l'initiative de la Société coopérative des Maisons à Bon marché du Canton.

Celui-ci était destiné à accueillir presque 3.000 techniciens, ouvriers, employés travaillant dans les nouvelles installations de Kinkempois.

Ce projet répond à une question économique et sociale où la qualité se trouve dans la mise en œuvre des façades. Celles-ci sont marquées par la sobriété du rythme des travées et des choix de proportions. La structure et les façades sont en béton armé tandis que les châssis (simple vitrage) sont en bois; les côtés orientés à l'est et à l'ouest, correspondant aux grandes façades, reçoivent les balcons.

Une large partie du sol est aménagée pour accueillir des zones d'espaces verts, de jeux, de loisirs.

Rénovation de l'immeuble

Introduction

Le projet de rénovation a été lancé en 2007, les travaux ont débuté en 2012. La rénovation a été découpé en huit phases ce qui a permis d'assurer le maintien des locataires sur le site pendant les travaux. En décembre 2016, le chantier était aux phases 5 et 6. La fin du chantier était prévue pour fin octobre 2017 et il s'est finalement achevé en novembre 2017[3].

L'objectif de la rénovation de cet immeuble de logements a été de servir d'exemple en rendant un bâtiment très énergivore en un bâtiment performant d'un point de vue énergétique. Il y a donc eu de nombreuses études, nombreux détails techniques qui ont été réalisés afin de résoudre un maximum de ponts thermiques tout en respectant le budget qui était assez serré. Le bâtiment a été isolé par l'extérieur ce qui a permis que la superficie intérieure soit maintenue et que l'inertie du bâti soit conservée.

D'un point de vue architectural, l'aspect du bâtiment a été revu et renforcé par la nouvelle peau qui reprend les lignes de forces ainsi que les textures originales. Cette rénovation a permis d'améliorer le confort des habitants ainsi que de donner une nouvelle vie à un bâtiment emblématique du quartier.

Aspect énergétique

La bâtiment d'origine ne disposait que de cinq centimètres d'isolant rigide en toiture plate, cela le rendait très énergivore. La Société de Logement de Service public (SLSP) avait pour objectif de donner à cet immeuble de logements une haute performance énergétique. L'isolation du bâtiment a été faite par l'extérieur afin de préserver la superficie initiale des logements, de conserver l'inertie du bâtiment mais également de faciliter la continuité de l'isolation entre les divers éléments.

Notes et références

  1. Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI, « Inventaire du patrimoine culturel immobilier », sur lampspw.wallonie.be, (consulté le )
  2. Marianne Duquesne, « Rénovation exemplaire d'un immeuble de logements sociaux à Angleur », sur uvcw.be/no_index/articles-pdf/6749.pdf, (consulté le )
  3. Marianne Duquesne, « Rénovation exemplaire d'un immeuble de logements sociaux à Angleur », sur uvcw.be/no_index/articles-pdf/6749.pdf, (consulté le )

Bibliographie

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).