Lucien Kaisin

Aller à la navigation Aller à la recherche
Lucien Kaisin

Lucien Jean Baptiste Joseph Marie Caroline Kaisin (Floreffe , - ) est un avocat, homme d'affaires et promoteur immobilier belge de la vie moderne en appartement[1].

Biographie

Il est issu d'une famille de médecin. Son père était bourgmestre de Floreffe[2].

Il a étudié le droit à Louvain. Après avoir obtenu son diplôme, il devient avocat au barreau d'Anvers, puis au barreau de Namur. Il se lance dans l'immobilier après avoir décliné une offre du roi Léopold II pour l'accompagner dans l'État indépendant du Congo.

Kaisin est le fondateur-directeur de la SA Crédit Général Hypothécaire et Mobilier qu'il a fondée fin 1905.

En 1924, il fonde la SA Résidence Palace. Cette société d'exploitation a été créée au début de la construction de la Résidence Palace[3], qui voulait en faire un immeuble de luxe[4] tenant à la fois du complexe d'’appartements et de l'’hôtel. Les habitudes des riches bruxellois commençaient à changer : ils quittaient leurs maisons unifamiliales pour s'installer dans des appartements. L'idée du monteur d'affaires fut alors de « remédier à la crise du logement consécutive à la guerre, particulièrement pour l'aristocratie et la haute bourgeoisie ».

L'architecte suisse Michel Polak, une figure essentielle de l’Art déco bruxellois, qui a été chargé de sa réalisation[5]. La société d'investissement à l'origine du projet a rapporté 29 millions de francs belges selon une brochure publicitaire[4].

En 1930, il a commencé à planifier une deuxième tour résidentielle, les Pavillons français, un vaste immeuble à appartements de style Art Déco achevé en 1934, l'année de sa mort, à l'âge de 59 ans[6].

Lucien Kaisin était marié depuis 1902. Il devient veuf en 1914. La famille a trois enfants, une fille et deux fils, nés respectivement en 1902, 1904 et 1906. Son fils aîné, Gérard Kaisin, est actif avec lui dans ses projets de construction[7],[8].

Notes et références

  1. « Histoire », sur Villa Empain - Fondation Boghossian (consulté le )
  2. « Kaisin, Félix Oscar Charles Jean Baptiste (1879-1948) - Bestor », sur www.bestor.be (consulté le )
  3. « The history of the Residence Palace | Presscenter.org », sur presscenter.org (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 « Retroscoop - Wonen in stijl: Résidence Palace (Brussel) », sur www.retroscoop.com (consulté le )
  5. « Résidence Palace | Régie des Bâtiments », sur www.regiedesbatiments.be (consulté le )
  6. « Les Pavillons français – Inventaire du patrimoine architectural », sur monument.heritage.brussels (consulté le )
  7. (en) « Family tree of Gérard KAISIN », sur Geneanet (consulté le )
  8. (en) « Family tree of Charles Alexandre Louis Adrien Joseph KAISIN », sur Geneanet (consulté le )


Article publié sur Wikimonde Plus