Maison de la vie associative de Reims

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 139 : attempt to call field 'getEntity' (a nil value).

La Maison de la Vie Associative (MVA) est un équipement au service des associations de la ville de Reims, dans la Marne. Ancienne maison de retraite de Saint-Maurice, le site a été reconverti en maison des associations depuis .

Histoire

Après l'expulsion des Jésuite en 1762, le collège des Jésuites devient l'Hospice général de Reims jusqu'en 1972. Ce bâtiment, construit par l’architecte Narcisse Brunette, de 1885 à 1895 constitue une extension de l’Hospice général.

Il est d’abord spécialisé dans l’accueil des jeunes orphelins[1].

Maison de retraite de Saint-Maurice

Après la deuxième guerre mondiale, le bâtiment devient la maison de retraite de Saint-Maurice.

En 2005, le bâtiment est reconverti en Maison de la Vie Associative (MVA) par l’architecte Jacques Bléhaut[2].

Description

Le bâtiment est constitué par le bâtiment historique sur quatre niveaux augmenté d’une extension de verre et de métal. Cette extension constitue un hall d’accueil très lumineux.

Localisation du complexe

L’accès du public, à la Maison de la Vie Associative (MVA), se fait par le 9 rue Eugène Wiet à Reims. Accès en bus à l’arrêt Ruisselet[3]. L'adresse postal est 122bis rue du Barbâtre 51100 Reims.

Structure et équipements

La Maison de la Vie Associative reçoit annuellement plus de 400 associations qui utilisent ses différents services. Le rez-de-chaussée est un lieu de rassemblement naturel, une agora. C'est là que sont organisées des expositions temporaires proposées par les associations qu'elles soient ou non résidentes de la MVA. On y trouve également 2 salles de petites activités physiques et un espace multimédia, salle Jacques Bléhaut. Le 1er étage regroupe 8 salles de réunion modulables pouvant accueillir de 16 à 90 personnes. Les 2ème, 3ème et 4ème étages sont composés de 56 bureaux. Ceux-ci sont pour la majorité d’entre eux occupés soit de manière exclusive par des associations, soit partagés à plusieurs. 6 bureaux aménagés par la Ville hébergent des associations qui se partagent des temps d’occupation pour y tenir leurs permanences au public ou disposer d'un temps pour leur gestion administrative. Des boîtes aux lettres viennent compléter ce dispositif pour permettre à des associations résidentes ou pas, d’établir leur siège social et leur adresse courrier à la Maison de la Vie Associative[4].

Voir aussi

Articles connexes

Collège des Jésuites de Reims

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus