Marc Fonbaustier

Aller à la navigation Aller à la recherche

Marc Fonbaustier, né le 30 juin 1964 à Saint-Vallier, est un haut fonctionnaire français, anciennement Ministre Conseiller à l'Ambassade de France en Inde, puis Consul général de France à Hong Kong et Macao, ancien sous-directeur du centre de crise du ministère des Affaires Étrangères et Européennes et ambassadeur de France au Togo depuis 2014.

Formation

Marc Fonbaustier a suivi une scolarité au Lycée Henri-IV, puis obtenu en 1985 le diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris, section service public. Une première fois admissible à l'ENA, il intègre en 1986 le DESS 203 de l'Université Paris-Dauphine , consacré à la gestion des marchés financiers, des marchés à terme et des marchés de matières premières sous la direction du Professeur Yves Simon[1]. En 1988, il est reçu à l'ENA, mais n'y commence son cursus que deux ans plus tard, après son service militaire, effectué à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan[2]. Il fait partie de la promotion Condorcet[3].

Parcours professionnel

À la sortie de l'ENA en 1992[4], il rejoint la Direction des affaires juridiques du Ministère des affaires étrangères et européennes en qualité de rédacteur chargé des questions nucléaires, des affaires spatiales, du tunnel sous la Manche[5], et des ouvrages trans-frontières.

En 1996, Marc Fonbaustier est nommé expert national détaché (END) du Ministère des affaires étrangères et européennes auprès de la Commission européenne (Bruxelles)[6], au sein de la Direction générale chargée du commerce (Directorate General Trade). Il y est chargé notamment, au sein de la Direction D (dirigée par Peter Carl) de l'introduction sur le marché communautaire de maïs génétiquement modifié, du suivi de l'Accord sur les marchés publics (AMP), du contentieux MSAS (Multi satellite Based navigation system) entre le Japon et l'Union européenne, qui débouchera sur une coopération euro-japonaise autour des systèmes européens de navigation par satellites EGNOS, puis Galileo[7].

En 1999, Marc Fonbaustier est nommé conseiller à la représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne, chargé des relations avec le parlement européen. Il y assure ces fonctions notamment pendant la Présidence française du deuxième semestre de l'an 2000, sous l'autorité de Pierre Vimont, représentant permanent, et de Philippe Étienne, représentant permanent adjoint.

En 2001, Marc Fonbaustier est nommé Conseiller politique auprès l'ambassade de France à Rome (Quirinal), sise au Palais Farnèse[8].

En 2004, Marc Fonbaustier devient chargé de mission auprès du secrétaire général du ministère des affaires étrangères et européennes[9], où il collaborera successivement avec Hubert Colin de Verdière, Jean-Pierre Lafon et Philippe Faure.

En 2006, Marc Fonbaustier est nommé ministre conseiller à l'ambassade de France en Inde, poste qu'il occupe pendant trois ans. Il y collabore notamment avec Jérôme Bonnafont, nommé ambassadeur de France en Inde en 2007[10]

Hervé Ladsous et Marc Fonbaustier

En , il est nommé consul général de France à Hong-Kong et Macao[11]. En , le porte parole du quai d'Orsay Bernard Valero annonce qu'il est suspendu de ses fonctions pour une enquête administrative[12] après qu'il a volé deux bouteilles de vin rouge au Hong Kong Country Club[13].

En 2011, Marc Fonbaustier rejoint le centre de crise du ministère des affaires étrangères et européennes, en qualité de sous-directeur, chargé du centre de situation[14],[15]. Il est nommé en juillet 2014 ambassadeur de France au Togo

Prix et récompenses

  • Chevalier de l'Ordre national du Mérite, 2010[16],[17].

Liens externes

Notes et références

  1. À propos de Marc Fonbaustier, Marc-fonbaustier.fr
  2. Décret du 11 avril 1990 portant nomination et promotion dans les cadres des officiers de réserve, Legifrance.gouv.fr, 18 avril 1990
  3. Arrêté du 12 mars 1990 portant nomination d'élèves à l'École nationale d'administration, Legifrance.gouv.fr, 17 mars 1990
  4. Arrêté du 17 février 1992 portant affectation aux carrières des élèves de la promotion 1990-1992 de l'École nationale d'administration ayant terminé leur scolarité au mois de janvier 1992, Legifrance.gouv.fr, 27 février 1992
  5. Arrêtés du 17 juin 1992 portant nomination à la délégation française à la commission intergouvernementale chargée de suivre l'ensemble des questions liées à la construction et à l'exploitation de la liaison fixe transmanche, Legifrance.gouv.fr, 19 juin 1992
  6. Les métiers de la diplomatie bilatérale, multilatérale et thématique, ENS, département de géographie
  7. Arrêté du 6 août 1996 portant mise à disposition (agents diplomatiques et consulaires), Legifrance.gouv.fr, 20 août 1996
  8. (en) 2010 perspectives from the Consul General of France, Site de la chambre française à Hong-Kong
  9. Vanessa Avrillon, INTERVIEW - Marc Fonbaustier, nouveau Consul Général de France à Hong Kong, Lepetitjournal.com, 5 octobre 2009
  10. Arrêté du 3 novembre 2006 relatifs à des situations administratives (agents diplomatiques et consulaires), Legifrance.gouv.fr, 11 novembre 2006
  11. Décret du 24 mars 2009 portant nomination d'un consul général de France à Hong Kong - M. FONBAUSTIER (Marc), Legifrance.gouv.fr, 26 mars 2009
  12. AFP, Suspension pour enquête administrative, Nouvel Obs, 30 novembre 2010
  13. (en) Lana Lam, « When diplomats go bad », South China Morning Post,‎ (lire en ligne)
  14. Conseils aux voyageurs
  15. Geneviève Clastres, Les points clés du témoignage de Marc Fonbaustier, sous-directeur chargé du centre de situation au MAEE, Voyageons Autrement, 22 novembre 2011
  16. Décret du 14 mai 2010 portant promotion et nomination, Legifrance.gouv.fr, 15 mai 2010
  17. Marc Fonbaustier décoré des insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite, Consulat Général de France à Hong Kong & Macao, 8 octobre 2010

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).