Marc Ollivier

Aller à la navigation Aller à la recherche
Marc Ollivier
Description de cette image, également commentée ci-après
Marc Ollivier photographié par [D.C.K.] en 2020.
Informations générales
Naissance
Fribourg, FR , Drapeau de la Suisse Suisse
Genre musical Variété française,
Années actives en activité
Labels Barclay
Polydor
Evasion
Gold Records
Willy Lugeon
Orange France Diffusion, Paris

Marc Ollivier, né Jean-Marc Krattinger à Fribourg le , est un auteur-compositeur-interprète suisse.

Biographie

Jean-Marc Krattinger sort son premier 45 tours en 1975, sous le pseudonyme de Marc Olivier (avec un seul l), contenant les titres Le jour est mort et Météo Rock[1]. Son pseudonyme évolue pour Marc Ollivier (avec deux L) en 1977, lors de la sortie de son deuxième 45 tours sous distribution Polydor en France et dont les titres sont Comme chaque jour et Natacha[2].

Il devra attendre 3 ans pour sortir son troisième disque Lui dire que je l'aime et l'Artiste sous distribution Evasion. Ces 2 nouvelles chansons ont été écrites avec la collaboration de Jean-Marie Rolle et Kevin Carlsen.

Il se fait remarquer par la télévision suisse romande et représente la Suisse au concours Chantons français à Bruxelles en en interprètant l'une de ses compositions intitulée Rin Din Dam. Il atteint le stade des demi-finales de ce concours auquel participent également la France, la Belgique et le Canada. En 1982, il participe à la finale Suisse du concours Eurovision de la chanson avec le titre L'enfant de Kairouan (texte de Jean-Marie Rolle) mais c'est son amie Arlette Zola qui est plébiscitée pour représenter la Suisse à Harrogate en Angleterre et qui obtiendra la troisième place.

En 1986, en collaboration avec le groupe Test, il participe une seconde fois à la finale suisse du concours Eurovision de la chanson avec le titre Génération liberté, mais il n'est pas sélectionné pour représenter son pays. Il sort un nouveau 45 tours sur lequel figure la version française de Génération liberté en face A et la version allemande en face B, produit par Gold Record.

En 1987, il sort son dernier disque Vivre, survivre et Tropical, toujours chez Gold Record (ces deux chansons sortent également en Allemagne et en allemand sous les titres : Liebe heisst leben et Musica). Il participe à quelques concerts organisés par l'Association Daniel Balavoine dont le but est de récolter des fonds pour acquérir des motopompes d'irrigation pour la culture du riz au Mali. Fin 1987, les notes de services remplacent les notes de musique, puisqu'il commence une nouvelle carrière dans une banque suisse.

Dès 2007, son amie Arlette Zola lui demande de participer à quelques-uns de ses galas, ce qu'il accepte avec beaucoup d'émotion. Malgré une disparition de la scène musicale pendant plus de 20 ans, l'envie de chanter étant la plus forte, il monte un nouveau répertoire, dans lequel on retrouve quelques-unes de ses chansons, mais également des chansons d'autres artistes qu'il admire, tels que Michel Polnareff, Yves Simon, Léo Ferré ou Serge Lama.

En 2010, il décide de reprendre son pseudonyme Marc Ollivier pour le single « Quelques notes de musique » en duo avec Jean-Louis Richerme, auteur-compositeur-arrangeur-interprète et producteur français.

En 2013, il sort l'album « Présent Composé », contenant notamment « Va pas trop vite » composé pour lui par son ami Hervé Cristiani. Marc Ollivier participe à diverses interviews sur Option musique ou Radio Cité Genève et ses nouvelles chansons passent en Suisse Allemande sur Radio SRF Musikwelle

2016: Sortie d'un nouvel album intitulé « Instants de Vie » sous le label Orange France Diffusion, Paris. Le titre "Montréal dessous" signé par Pierre Alain est programmé tout l'été 2016 sur Option musique. L'album est par ailleurs programmé sur les principales radios suisses et sur Montréal Radio Cité.

2018: Marc Ollivier sort un nouvel album " En libertés" label Orange France Diffusion, Paris, sur lequel on trouve des titres signé par lui-même dont "Je ne veux pas manquer de toi" qui est programmée sur Radio SRF Musikwelle et "Parler à mon âme". En ouverture de ce nouvel opus "La gentillesse" signée par Pierre Alain, est programmée sur Radio SRF Musikwelle et sur Option musique et au Québec sur Montréal Radio Cité.

2020: Sortie du double single "Rien qu'un sourire" et "La petite colère" (ce dernier titre Marc Ollivier l'a écrit en hommage à son ami Hervé Cristiani) Il est l'auteur et compositeur des deux titres, dont les arrangements sont signés par l'incontournable et talentueux André Schorderet.

2022: deux nouveaux titres sont programmés sur les radios: Le roi du bal et I love America une reprise très personnelle de la chanson de Patrick Juvet avec la complicité des musiciens Francis Coletta et Elektrofon

Option musique,Radio SRF Musikwelle,Radio Cité Genève,Radio Swiss Pop et Montréal Radio Cité sont au rendez-vous, puisque les 4 titres sont programmés sur les ondes.

Discographie

  • 1975 : Le jour est mort, Météo rock, MAD Musique Distrib. Barclay ;
  • 1977 : Comme chaque jour, Natacha, JMB Record Distrib. Polydor ;
  • 1981 : Lui dire que je l'aime, L'Artiste, Evasion ;
  • 1981 : Tant qu'il y a aura de l'amour (texte de Jean-Marie Rolle, interprété par Arlette Zola sur l'album Les fiancés du Lac de Côme), Disc Liberia ;
  • 1986 : Génération liberté (version française et allemande), Gold Record ;
  • 1987 : Vivre, survivre, Tropical, Gold Record ;
  • 1987 : Liebe heisst leben, Musica, Gold Record ;
  • 1995 : Génération liberté et Vivre, survivre (compilation Vive la France) ; ZYXX Record ;
  • 2012 : Quelques notes de musique, en duo avec Jean-Louis Richerme ;
  • 2013 : Présent Composé, Willy Lugeon Distribution ;
  • 2016 : Instants de Vie, Orange France Diffusion, Paris ;
  • 2018 : En libertés, Orange France Diffusion, Paris ;
  • 2020: Rien qu'un sourire et La petite colère, Orange France Diffusion, Paris (double single)
  • 2021: Sortie de la compile Les indispensables sur laquelle on retrouve les principaux titres des dernières années (16 titres)
  • 2022: Le roi du bal et I love America, Orange France Diffusion, Paris (double single)

Chansons sans support commercial

  • L'enfant de Kairouan (chanson présentée lors de la finale suisse du concours Eurovision en 1982)
  • Rin Din Dam (chanson présentée pour la RTS lors du concours des télévisons francophones "Chantons Français" à Bruxelles en 1981)
  • La vie c'est pas comme dans les chansons d'amour

Lien externe

Notes et références

  1. Jean-Marie Rolle, « Un fribourgeois dans le show business », La Liberté,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  2. F. J., « Le troisième 45 tours d'un jeune Fribourgeois », La Liberté,‎ , p. 21 (lire en ligne)

https://mx3.ch/marcollivier

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).