Maria Crocy

Aller à la navigation Aller à la recherche

L'écrivain Maria Crocy nous invite, au-delà de l'amour en général, et de la Culture française, en particulier, à comprendre le phénomène de collusion, et la nécessité de conforter les repères nécessaires au-delà du mur du temps de notre vie, dans le prolongement de la parabole du Mur de Maître Manole, repère-clé de la culture roumaine.

Femme de lettres

Après la publication d’une douzaine d’ouvrages, « Evasion du vide du silence », roman historique européen, paru en 2005, est adapté en français en 2011.

Philosophie universelle

Appréciée comme l'un des rares auteurs capables de marier philosophie, poésie et droit, "Maria Cozma" - depuis "Maria Crocy", est citée en août 2011 pour sa philosophie universelle par la revue roumano-américaine "Constelatii diamantine."

En 2005, le lancement simultané de trois de ses livres, à la "Casa Pogor", suscite un large écho dans la presse.

Femme de droit

Engagement européen

Maria Crocy, écrivain et juriste, s'engage pour conforter la vie sociale, notamment de la Roumanie ; à Moscou, elle signe avec Gazprom les bases d’un contrat historique pour la Roumanie  ; née sous la dictature Ceausescu, elle est formée comme tous ceux de sa génération, à l’idée que son pays n’aurait besoin que du "Parti", et décide un jour de "changer son destin" ; "évasion du vide du silence" retrace la saga de ses épreuves en Roumanie, son accueil à Moscou, et la portée européenne de ce roman historique (...)

Promotion du droit

Femme de droit, elle se dédie à la promotion du droit sur le « Continent Européen. »

En Roumanie

En 2004, elle pose sa candidature à la présidence roumaine, pour dénoncer le caractère anticonstitutionnel de la loi électorale.

En France

En 2009, doctorante en droit à la Sorbonne, sa plaidoirie pour un individu en situation d’urgence oblige l'institution française de la CAF de Seine-Saint-Denis à revenir dans la légalité sur des milliers de dossiers.

  • L'affaire est alors médiatisée par France 2.

Notoriété

Maria Crocy porte l’espoir des Roumains, ce qui lui vaut de nombreux témoignages de sympathie sur divers sites littéraires notoires ; en 2013, elle remporte le premier prix du concours littéraire international VISUL, dans la catégorie Essai, pour son ouvrage Défie le temps, rédigé en coautorat avec Vassile Popovici ; à cette occasion, elle est qualifiée de « nouveau penseur roumain » (Nicolae N. Negulescu (ro), préface de l'ouvrage)

Bibliographie

Parus en langue roumaine (version originale), sous le nom "Maria Cozma"

  1. Dernier jour de décembre, entre métaphore et politique, éditions Taida, Iassy, 2004
  2. Là où les nuages n’arrivent pas, éditions Junimea, Iassy, 2005
  3. Sur le sable du temps, éditions Junimea, Iassy, 2005
  4. Évasion du vide du silence, éditions Junimea, Iassy, 2005
  5. Les lumières de la transfiguration, éditions Junimea, Iassy, 2007
  6. Traces des Daces, éditions Junimea, Iassy, 2007
  7. Défie le temps !, éditions PIM, Iassy, 2013

Adaptations en langue française

  1. Evasion du vide du silence, Bénévent, Nice, 2011

Articles connexes

Notes

Note 1 : Evasion du vide du silence, Maria Crocy, Bénévent 2011, page 114

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail de la Roumanie
  • Portail du droit
  • Portail de l’Union européenne