Encyclopédie Wikimonde

Mathieu Grégoire

Aller à : navigation, rechercher

Mathieu Grégoire, né le , est sociologue et maître de conférences en sociologie à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Biographie

Il soutient en 2009 à l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense une thèse de doctorat en sociologie intitulée Un siècle d'intermittence et de salariat. Corporation, emploi et socialisation : sociologie historique de trois horizons d'émancipation des artistes du spectacle (1919-2007), dirigée par Bernard Friot. Il est recruté comme maître de conférences à l'université d'Amiens, puis à l'université de Nanterre. Il est membre du laboratoire de sociologie nanterrois (IDHES) et de l'Institut européen du salariat[réf. souhaitée].

Ses travaux portent sur l'emploi, le salariat et la protection sociale[1]. En particulier, il est spécialiste de la question des intermittents du spectacle et de l'assurance chômage[2].

Il est expert[3] dans le cadre de la concertation qui a fait suite au conflit des intermittents de 2014[4],[5].

Publications

Ouvrage

  • (Thèse) Les intermittents du spectacle : enjeux d'un siècle de luttes, La Dispute, "Travail et salariat", Paris, 2013, 184 p.

Articles

  • Le régime des intermittents est-il vraiment 'sanctuarisé' par la loi Rebsamen ?, L'Humanite.fr, 14 juillet 2015 [lire en ligne]
  • «S'attaquer aux droits des chômeurs me paraît insensé», entretien réalisé par Cécile Rousseau, L'Humanité, 27 octobre 2014.
  • «Le modèle des intermittents, c'est une sortie du chômage de masse», interview par Joseph Confravreux, Médiapart, 17 juin 2014.
  • « Le régime des intermittents n'est pas un privilège », Tribune, Le Monde, 1er mars 2014.[lire en ligne]

Notes et Références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).