Matiah Eckhard

Aller à la navigation Aller à la recherche
Matiah Eckhard
Description de cette image, également commentée ci-après
Matiah Eckhard vers 2013.
Naissance
Montpellier (France)
Décès (à 19 ans)
Montpellier (France)
Nationalité Drapeau de la France Français
Diplôme
Activité principale
Formation
Ascendants
Michel Eckhard-Elial
Angela Biancofiore
Auteur
Langue d’écriture Français
Adjectifs dérivés eckhardien(ne)

Œuvres principales

Matiah Eckhard, né le à Montpellier (Hérault) et mort le dans la même ville, est un poète, pianiste et compositeur français.

Biographie

Enfance et études

Matiah Eckhard naît le [1] à Montpellier[2]. Il est le fils de Michel Eckhard-Elial, écrivain, et d'Angela Biancofiore, professeure d'université et artiste plasticienne[3].

Scolarisé au lycée Jean-Jaurès de Saint-Clément-de-Rivière de à , il obtient 19/20 et 20/20 aux épreuves de français du baccalauréat scientifique, alors qu'il est déjà sévèrement affaibli par la maladie[4].

Poésie

Piano et composition

Élève du conservatoire à rayonnement régional de Montpellier en piano classique et jazz, Eckhard participe en tant que pianiste à de nombreux concerts, entre autres un hommage à Franz Liszt en à la chapelle Haute-Candolle à Montpellier, des lectures-rencontres en musique au Printemps de la Méditerranée en à la médiathèque Émile-Zola de Montpellier et une rencontre poétique et musicale (De Bagdad à Jérusalem) en à Grabels[2].

De 2011 à 2013, Eckhard fait partie du groupe de jazz afro-américain Le Fruit du Freemind et de l'orchestre Freemind Family. Avec ces deux formations, il donne plusieurs concerts, notamment à Claret[2].

Maladie et mort

Début 2013, Eckhard est atteint d'une « grave maladie », dont la nature reste inconnue. Son état se dégrade progressivement. Il bénéficie de cours à domicile durant toute la durée de ses traitements. Son professeur de français, Emmanuel Bergon, le décrit comme « un jeune garçon souriant et doux, impatient de reprendre le cours d'une vie normale et soucieux de réussir son bac de français[4] ».

Le 5 septembre 2013, il écrit un dernier SMS à Emmanuel Bergon[4] :

« Je découvre la beauté de cette conscience du Tout et du Rien, la beauté de la conscience et de ce qu'elle n'est pas, enfin tout cela me semble n'être qu'un long poème qui ne s'achèvera qu'avec le soleil. »

Matiah Eckhard meurt le [1],[2] à Montpellier, sa ville natale[3], trois jours après son dix-neuvième anniversaire.

Œuvre

Bibliographie

Postérité

En , un concours annuel de poésie à destination des jeunes de 12 à 25 ans, le concours de poésie Matiah-Eckhard, est créé en son hommage par l'association Euromédia[5]. Les remises de prix ont lieu chaque année aux Matelles[6].

L'anthologie du Printemps des Poètes 2014, intitulée La Poésie au cœur des Arts, est dédiée à sa mémoire[2].

Références

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).