Michel Chevrolet

Aller à la navigation Aller à la recherche

Michel Chevrolet
Biographie
Date de naissance [1]
Lieu de naissance Buenos Aires, Argentine
Date de décès 39 ans an)
Lieu de décès Genève, Suisse
Nationalité suisse
Parti politique Parti démocrate-chrétien
Diplômé de Université de Genève
Profession Journaliste

Michel Chevrolet, né le à Buenos Aires[1] et décédé le à Genève[2],[3], est un journaliste et homme politique suisse membre du Parti démocrate-chrétien.

Biographie

Il vit ses huit premières années en Argentine avec sa mère avant de venir s'établir à Meyrin, près de Genève, où il prend le nom de famille de son beau-père. De Miguel, il devient Michel. Il poursuit ses études qu'il achève avec une licence en sciences politiques et en système d'information à l'université de Genève[1].

Passionné par le journalisme, il crée son propre mensuel édité à 20 000 exemplaires, Grain de sel, puis participe à la création de Meyrin FM[1]. Devenu journaliste en 1997, il travaille comme pigiste au Journal de Genève et à La Suisse puis passe à la radio, sur Radio Lac et la Radio suisse romande[1]. De 2000 à 2002, il dirige la rédaction de Léman Bleu avant de rejoindre One FM[1]. Il revient en 2004 à Léman Bleu comme directeur et y anime également un talk-show ; il démissionne de la direction quatre ans plus tard pour créer son agence de conseil en communication et de production[1].

Actif au sein du Parti démocrate-chrétien, il est élu à 16 ans au parlement des jeunes de Meyrin, puis à 18 ans au conseil municipal, qu'il préside à 22 ans[1].

En 2008, il est élu à l'assemblée constituante genevoise sur la liste GE Avance[1]. En 2010, il cesse toute activité dans les médias pour se consacrer à sa campagne pour l'élection du Conseil administratif de la ville de Genève[1]. Il n'est pas élu, arrivant finalement en septième position[4]. En 2012, il rachète la mensuel Go Out! pour en faire un magazine consacré aux arts et à la culture genevoise et géré par une association à but non lucratif. Il décède quelques jours avant la sortie du premier numéro[5].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8 et 1,9 Profil sur son site officiel
  2. Carnet noir : Michel Chevrolet est décédé, La Tribune de Genève, 24 avril 2012
  3. Biographie sur le site www.hommages.ch
  4. Élections administratives du 17 avril 2011 sur le site de l'État de Genève
  5. « «Go out», projet posthume de Michel Chevrolet, sort jeudi », tdg.ch/,‎ (lire en ligne, consulté le )

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).