Encyclopédie Wikimonde

Mounia Bennani-Chraïbi

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Mounia Bennani-Chraïbi ((ar) منية بناني الشرايبي), née en 1965 est une professeur marocaine de science politique à l’Université de Lausanne. Elle est auteur de nombreux travaux sur la sociologie des mouvements sociaux, les jeunes, les mobilisations électorales et le militantisme – associatif et partisan – en contexte autoritaire[1].

Biographie

Mounia Bennani-Chraïbi a obtenu son doctorat en science politique à l'Institut d'études politiques de Paris, en septembre 1993.

Entre 2002 et 2004, elle a fondé, développé, et dirigé le DESS "Mondes arabes, mondes musulmans contemporains" (MAMMC), joint entre l'université de Lausanne et l'université de Genève.

De 2017 a 2019, elle était la directrice de l'Institut d'études politiques (IEP) Suisse. Depuis 2019, elle est habilité à diriger des recherches en science politique, de la part de l'École normale supérieure (PSL Université Paris)[2].

Publications

  • Soumis et rebelles: les jeunes au Maroc (1994) (ISBN 9782271052704)
  • (co-dir.) avec Olivier Fillieule, Résistances et protestations dans les sociétés musulmanes (2002)
  • (co-dir.) avec Iman Farag, Jeunesse des sociétés arabes : Par-delà les promesses et les menaces, éd. Aux Lieux d'être, 2017, (ISBN 2916063358)[3]

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).