Encyclopédie Wikimonde

Nader Vahabi

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Nader Vahabi (en persan نادروهابی), est né le dans un village, Barsabour-Toshkun, commune de Tonekabon (تنکابن) au nord de l'Iran, à 10 min de la mer Caspienne, Sociologue franco-iranien, chercheur attaché au CADIS de l'EHESS et au LISST de l'Université de Toulouse Jean Jaurès, spécialiste de la diaspora iranienne et de l'Iran contemporain, il a repris le chemin de l'exil après le basculement de la révolution iranienne de 1979 en répression, à partir de 1981.

Carrière

Nader Vahabi a soutenu une thèse sur la sociologie de la mémoire des exilés iraniens installés en France et en Allemagne, à l'EHESS en avril 2004, sous la direction de Farhad Khosrokhavar, à partir de laquelle il a publié deux ouvrages : Sociologie d’une mémoire déchirée, le cas des exilés iraniens, L’Harmattan, 2008, 247 p. et Récits de vie des exilés iraniens, de la rupture biographique à la nouvelle identité, Paris, Elzévir, 2009, 353 p.[alpha 1].

En 2013 il obtient son habilitation à diriger des recherches à l'université de Toulouse Jean-Jaurès dont le thème portait sur la sociologie de la carrière migratoire et qui a débouché sur un livre. À la suite de ce diplôme il est devenu directeur de recherche.

À la suite d'un cours à l'INALCO sur l'histoire sociale de l'Iran contemporain l'année 2014-2015, trois ouvrages sont sortis.

Depuis 2010, il fait partie du comité de rédaction de la revue Cultures et Conflits[1].

Direction de collections

En 2013, avec Pedro Viana et Benoît Petit, il fonde la collection Errances[2] chez Orizons.

En 2018, avec Benoît Petit, il fonde la collection Cultures sans frontières[3] chez L'Harmattan.

Thèmes de recherche

Depuis 2014, il s'est particulièrement intéressé à l'histoire sociale de l'Iran contemporain (XIXe et XXe siècles). Thématique pour laquelle il a donné un cours à l'INALCO en 2014-2015 et dont il a publié trois ouvrages : L’Iran de Mossadegh, Un regard conditionnel sur l’Histoire, Paris, L’Harmattan, décembre 2014, 234 p.; Mossadegh, Rupture avec la noblesse de sang, Paris, Geuthner, 2016, 200 p.; et Les Iraniens en France, Sociohistoire d’une diaspora depuis le XIXe siècle (2019), Paris, Orizons, 174 p.

Depuis 2015, il s'intéresse également au flux migratoire international des pays du Sud vers les pays du Nord, sous l'angle de la mondialisation et de la pathologie du modernisme dont il a publié trois ouvrages qui sont indiqués dans la bibliographie[réf. nécessaire].

Le récit de vie des exilés

Pour constituer des récits de vie, Nader Vahabi se base sur un corpus d'entretiens de deux à six heures d'enregistrement pour chacun et effectués entre 2002 et 2008 en Allemagne et en France. Ils concernent cinq femmes et quinze hommes qui n'avaient encore jamais rendu public leur vécu et leur témoignage, reflétant un contexte défavorable aux acteurs de la révolution de 1979, supprimés du corps social en Iran.

Le récit de vie est une des pratiques les plus courantes de la conversation ordinaire: souvenir d'enfance, récit de voyage ou de vacances, incident de notre vie et événement vécu font partie des échanges quotidiens. On commence par la date de naissance, la généalogie familiale, les origines sociales, les études, etc. Il s'agit d'une forme écrite et autoréflexive par laquelle le sujet projette en solitaire un regard rétrospectif sur sa vie passée en essayant de lui donner un sens positif, comme une "totalité" bien maîtrisée dès son enfance jusqu'à son installation dans les pays hôtes[alpha 2].

Publications

Ouvrages

  • Sociologie du pénal dans la période de transition, le cas du procès de Saddam Hussein, en langue iranienne, 1re édition 2007, 2e édition, Cologne, Allemagne, Forough, 2012, 371 p. (ISBN 978-3-943147-19-3).
  • Sociologie d’une mémoire déchirée, le cas des exilés iraniens, Paris, L’Harmattan, 2008, 247 p. (ISBN 978-2-296-05202-4).
  • Récits de vie des exilés iraniens, de la rupture biographique à la nouvelle identité, Paris, Elzévir, 2009, 353 p. (ISBN 978-2-8114-0076-7).
  • La migration iranienne en Belgique, Une diaspora par défaut, Traduit en persan, Cologne, Forough, 2012, 197 p. (ISBN 978-3-943147-06-3).
  • La migration iranienne en Belgique, Une diaspora par défaut, Paris, L’Harmattan, 2011, 210 p. (ISBN 978-2-296-54802-2).
  • Atlas de la diaspora iranienne, Paris, Karthala, 2012, 240 p. (ISBN 978-2-8111-0758-1).
  • La quatrième socialisation de la diaspora iranienne, Les Iraniens en Belgique, Paris, Orizons, mars 2013, 347 p. (ISBN 978-2-296-08861-0).
  • Le demain sans frontière de l’exil, entretien avec un musicien en langue iranienne, Cologne, Allemagne, juillet 2013, 154 p. (ISBN 978-3-943147-78-0).
  • Mémoire d’un parcours migratoire, Le cas d’un sociologue franco-iranien, Paris, Orizons, décembre 2013, 203 p. (ISBN 978-2-336-29833-7).
  • L’Iran de Mossadegh, Un regard conditionnel sur l’Histoire, Paris, L’Harmattan, décembre 2014, 234 p. (ISBN 978-2-343-05231-1).
  • Mossadegh, Rupture avec la noblesse de sang, Paris, Geuthner, 2016, 200 p. (ISBN 978-2-7053-3954-8).
  • Traduction en persan du Manifeste pour les sciences sociales de Craig Calhoun et Michel Wieviorka, Cologne (Allemagne) Forough, 2015, 115 p. (ISBN 978-3-943147-65-0).
  • La crise de l’accueil des réfugiés 2015, Une pathologie du modernisme, Paris, L’Harmattan, 2018, 194 p. (ISBN 978-2-343-15715-3).
  • Crimes d’États, Qui porte la responsabilité des morts en Méditerranée ? Paris, L’Harmattan, 2019, 85 p. (ISBN 978-2-343-17960-5).
  • Les Iraniens en France, Sociohistoire d’une diaspora depuis le XIXe siècle, Paris, Orizons, 2019, 174 p. (ISBN 979-10-309-0219-8).
  • Une société autour de l'étranger est-elle possible ? Paris, Orizons, 2020, 121 p. (ISBN 979-10-309-0244-0).
  • Une société civile iranienne en diaspora, essai sociologique. Sous la direction, préface de Catherine Wihtol de Wenden, Paris, L'Harmattan, 2020, 172 p. (ISBN 978-2-343-21933-2).

Articles dans des revues à comité de lecture

  • L'individu mobile face à la gestion politique de la migration, l'exemple de la Méditerranée. Ouvrage collectif sous la direction d'Emmanuel Jovelin. En cours de publication à la suite du colloque international des 24 et 25 avril 2019 à l’université de Lorraine.
  • État des lieux de la démographie de la diaspora iranienne dans une société civile iranienne en diaspora, essai sociologique. Sous la direction, L'Harmattan 2020.
  • Carrière migratoire, le parcours d'un sociologue américain russe, Pitirim Sorokin, Bulletin d'Histoire de la sociologie, N°8, juin 2020, p.17.
  • Portrait d’un sociologue engagé, Ali Shariati, Bulletin d’Histoire de la Sociologie, N° 8, juin 2019, p. 8.
  • The Origin of the Different Waves of Iranian Migration in France, Cultural and Religious Studies, New York, Vol 4, N° 8, August 2016.
  • Dans les coulisses d’un coup d’État contre Mossadegh, juillet 2016, ouvrage collectif, Guerres secrètes, Paris, Somogy éditions, juillet 2016.
  • A Sociological Reconstruction of Memory, The case of Iranian Exile, Cultural and religious studies, New York, December 2015, V°3, N°6.
  • La diaspora iranienne en France, profil sociodémographique, revue Migrations & Société, mars-avril 2014, vol 27, N° 158.
  • La sociologie de la carrière migratoire : le cas des migrants iraniens en Europe, Migrations & Société, Vol 25, N° 150, décembre 2013.
  • La sociologie des réseaux « dormants », Anatomie du mouvement vert, CAHIERS DE L’ORIENT, p. 77-103, printemps 2013.
  • Genèse de la diaspora iranienne en France, Une analyse sociohistorique et démographique, Revue Migrations & Société, N° 139, p. 27-47, janvier-février 2012.
  • Cordonner un forum sur le « Printemps arabe », Paris, Revue Cultures & Conflits, N° 84, p. 99-107, 2012.
  • Direction du dossier collectif, Exil et la gestion de trajectoire, Revue Euro-Orient, p. 23-67, 2009.
  • Une enquête auprès d’exilés iraniens : l’exercice de la maïeutique sociologique face à des enquêtés réticents à se livrer, Paris, Revue Migrations & Société, Vol.20 N° 120, p.13-35, novembre et décembre 2008.
  • La révolution iranienne à travers ses exilés, Revue CEMOTI, N° 37, p. 25-45, 2004.
  • Les différentes vagues de l’exil à travers la mémoire des réfugiés politiques iraniens, Revue Euro-Orient, N° 17, p. 40-58, 2004.
  • L’exil en Iran contemporain, en langue persane, Revue sociologique de l’Iran, N° 320, p. 50-70, 2005.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • Les exilés du savoir et le processus d’intégration, Le cas des étudiants iraniens en Belgique, Bulletin européen des sciences sociales, N°12, décembre 2015, p. 17-25.
  • Qui est un réfugié politique, la crise migratoire de 2015 en Europe, en lange persane, disponible en ligne BBC[4], 15.10.2015.
  • La métamorphose des exilés iraniens, en lange persane, New York, Revue Raha, automne 2014, p. 79-90.
  • L’État et les politiques du pardon, en langue persane, New York, Revue Raha, été 2014, p.88-101.
  • L’exilé iranien et son deuil sans fond, Revue Le Pont, février 2013, p. 36-44.
  • Trajectoire clandestine et État de droit, Bulletin européen des sciences sociales, N°7, décembre 2012, p. 65-87.
  • L’exilé du savoir, en langue persane, New York, Revue Raha, 2012, p. 15-25.
  • Un pluralisme culturel de l’intégration, le cas des exilés iraniens, Bulletin européen des sciences sociales, N°6, 2010, p.78-90.
  • Iran : civil revolution ? En anglais, Fondation pour l’innovation politique, Paris, 2009, p.1-16.
  • Quatre générations de la diaspora en Belgique, en langue persane, New York, Revue Raha, 2011, p. 80-99.

Notes et références

Notes

  1. Pour l'importance de ce livre comme un essai, cf. Préface de Farhad Khosrokhavar Récits de vie des exilés iraniens, Paris Elzévir, 2009, p. 15-19. (ISBN 978-2-8114-0076-7)
  2. Ces récits sont publiés dans Nader Vahabi, Récits de vie des exilés iraniens, De la rupture biographique à la nouvelle identité, Paris, Elzévir, p. 69-312 

Références

  1. « Revues CULTURES ET CONFLITS », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le )
  2. « Collection Errances », sur editionsorizons.fr (consulté le )
  3. « Collections CULTURES SANS FRONTIÈRES », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le )
  4. (fa) نادر وهابی جامعه شناس, « همه مهاجران پناهنده سیاسی هستند؟ », sur BBC News فارسی (consulté le )

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Bases à la ligne 285 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Erreur Lua dans Module:Dictionnaires à la ligne 147 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).