Encyclopédie Wikimonde

Nehoryn

Aller à : navigation, rechercher
Nehoryn
Genre musical Musique électronique
Années actives Depuis 1997
Labels Hack My Music
Tonality
Magnatune

Xavier Jean-Phillipe Florent Régent dit Nehoryn, né le 19 mars 1982 à Nantes, est un musicien, chanteur, compositeur et producteur de musique électronique breton.

Étymologie

Le nom d'artiste de Xavier Régent est inspiré d'un projet d'intelligence artificielle sur lequel il avait travaillé, baptisé "NeOrIn" (New Original Intelligence), qui n'a jamais vu le jour. Après l'avoir modifié quelque peu pour lui donner une consonance et une orthographe bretonnante, celui-ci devint Nehoryn[1].

Influences

Nehoryn a été très influencé par de nombreux artistes anglais de musique électronique tels que The Prodigy, Fatboy Slim, The Chemical Brothers, Massive Attack ou encore Portishead, ainsi que par Nine Inch Nails, Marilyn Manson, The Beatles, la musique classique et la musique baroque[2].

Philosophie

Peu satisfait par les systèmes commerciaux de diffusion de l'industrie du disque, et appliquant les principes du Do It Yourself (DIY), Nehoryn s'est tourné vers l'organisation Creative Commons pour diffuser ses œuvres musicales qu'il compose, enregistre et produit lui-même sous la licence CC-by-nc-nd[3].

Hacktiviste convaincu, Nehoryn est un membre actif du Parti pirate engagé dans la lutte contre la Hadopi[4].

Matériel

Xavier Régent, qui joue du piano depuis l'âge de sept ans, travaille sur plusieurs synthétiseurs analogiques et numériques à l'aide d'un séquenceur musical. Se passant des techniques de musique assistée par ordinateur (MAO) pour la composition en elle-même, il utilise cependant un ordinateur pour l'enregistrement et la finalisation de ses œuvres en post-production[5].

Discographie

  • 1999 : 1999
  • 2001 : The Prophecy
  • 2002 : Memory's Garden
  • 2003 : The EverGreen Door
  • 2005 : Daily Monkey Show
  • 2007 : B1rth In No1se
  • 2008 : DekaDarkDance
  • 2008 : Travellers We Are
  • 2009 : NaGGa OldSkylerS
  • 2010 : Quintessence
  • 2010 : Golden Hyphen
  • 2011 : GeNeSysTory
  • 2011 : The Ghosts of Freedom (en cours de réalisation)

Récompenses

  • 2010 : International Top 30 par l'Association internationale des artistes indépendants (IAIRA : sur Wikipédia en anglais) pour « CyberFire Inside » de l'album NaGGa OldSkylerS[6]

Collaborations

  • Nehoryn est l'un des dix-neuf artistes ayant participé au projet « Compil'Pirate Volume 2 » initié par le Parti pirate en 2009[7].

Notes et références

  1. (en) « « BILANS ET OBJECTIFS POUR 2011 » sur le site officiel de Nehoryn », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  2. (en) « Interview de Nehoryn pour la Web radio Electro Ice », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  3. (en) « Article sur Nehoryn sur SOUN music », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. (en) « Article anti-Hadopi sur le blog du Parti Pirate », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  5. (en) « Interview de Nehoryn pour la Web radio libre Makeface », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  6. (en) « Certification Identification Number (CIN) 20100183410 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  7. (en) « La Compil'Pirate Volume 2 sur le site officiel du Parti Pirate », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)

Article publié sur Wikimonde Plus.