Encyclopédie Wikimonde

Nico Sauer

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Nico Sauer, né le à Munich, est un compositeur, performeur et artiste transdisciplinaire allemand.

Vie et éducation

Nico Sauer a étudié la composition avec Prof. Wolfgang Rihm et Prof. Markus Hechtle (Université de musique de Karlsruhe, 2010–2015), Prof. Michael Jarrell (Université de musique de Genève 2012–13), Prof. Manos Tsangaris et Prof. Franz Martin Olbrisch (Université de musique Carl Maria von Weber Dresden, 2015–18).

Au cours de sa formation, son travail a été exposé en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, au Japon et en Russie[1].

Œuvre

Nico Sauer lors d'une représentation au Musée ethnologique de Berlin, 2017

L'œuvre de Nico Sauer combine musique instrumentale et électronique, vidéo et art numérique, performance et théâtre. Il recherche des antagonismes artistiques qui mettent en danger une conception de l'art à un degré tel qu'une nouvelle perception en soit rendue possible. L'artiste, en tant que sculpture sociale, joue un rôle important dans la présentation et la communication de son travail[2].

Dans NeueMusik24-TV et sur NeueMusik24.de, la musique est réduite à une forme littéraire d'idées sonores qui sont commercialisées et communiquées comme des produits anticapitalistes.[3]

Deutsch-Afrika (2014, Théâtre national de Karlsruhe) est une introspective critique sur la scène musicale contemporaine, la suprématie et le colonialisme européen[4].

Dans Composing Life (2015), Sauer personnifie un coach de motivation, un grotesque Joseph Beuys du millénaire, prêchant le pouvoir libérateur de la musique contemporaine[5].

Love Me (2016), est une pièce de théâtre musical sur l'identité artistique, la reproduction d'œuvre d'art et la mascarade artistique. Le public et les artistes se transforment en clones de Sauer en portant un masque à son effigie. Après un mot d'introduction par un.e maître.esse de cérémonie, le public est invité à circuler dans un espace où neuf interprètes sont installés comme des mannequins et jouent une version play-back extrêmement ralentie de la chanson Love Me (1956) d'Elvis Presley sur 8 guitares et une batterie[6].

Salary Music (2016, ZeitPunkt, Osaka) est une série de «pièces musicales invisibles» à interpréter dans des espaces publics et dans des situations de la vie quotidienne[7].

Lab 317 (Théâtre national de Stuttgart, 2017) est une installation théâtrale pour deux performeurs qui aborde de la question du centralisme culturel européen en prétendant élever une super-race de génies musicaux[8].

WWWWWWWF (Sprechsaal Berlin, La FDP Paris, 2018) est la rencontre artistique entre Tanya Wenczel (Australie) et Nico Sauer mise en scène comme un match de catch trans-humaniste[9],[10].

Avec Taxi Boat Nico (Berlin, 2019), Sauer a fondé la première entreprise de transport fluvial de Berlin. Une série déguisée de campagnes publicitaires artistiques et de performances réelles voient le jour pour questionner l'être et le vivre en tant qu'artiste contemporain.

En 2020, il a co-fondé avec Isabell Ohst et Vincent Wikström, l'organisation de production à but non lucratif Bigger Space[11] où il travaille en tant que directeur artistique et producteur. En 2020, Bigger Space a produit un podcast musical nommé Musikmusikmusik (en allemand) dans lequel compositeurs, musiciens et interprètes parlent de leur musique préférée. En 2021, un Bigger Space réalisera un festival virtuel sur la lune, dont la première édition est prévue à l'été 21.

Depuis 2020, il développe plusieurs projets à Paris[12] et à Strasbourg[13].

Œuvres (sélection)

  • Der barhändige Wanderer singt in der Anwesenheit des Diebes. Pièce d'ensemble, 2014[14]
  • Suite for Snare and 128 Instruments. Solo pour caisse claire et électronique, 2013[15]
  • Deutsch-Afrika 2014. Opéra de chambre avec électronique, voix et voix de synthèse. Commande du Théâtre national de Karlsruhe et de la Fondation Hoepfner, 2014[16],[17]
  • Composing Life. Performance, Essen / Karlsruhe, 2015[18]
  • Labor 317, Théâtre musical, Staatstheater Stuttgart, Labor Nord. Commandé par SKAM, 2017 [8],[19]
  • LOVE ME, Théâtre musical, Deutsches Hygiene-Museum Dresden, El Perro Andaluz, commandé par Ernst-Werner von Siemens Foundation, 2016[20],[21]
  • Über gelbe Pyramiden und jene zum Fliegen (Sur les pyramides jaunes et apprendre à les voler). Performance solo multimédia. White-Noise, Stuttgart / Agora, Berlin. Commande de SKAM, 2017[22],[23].
  • The AcouSuit. Installation / Performance. Commandé par Spor Festival, Aarhus, Danemark[24],[25]
  • Teleform Centrum. Commande du Festival Musica, Strasbourg, France, 2018[26],[13]
  • Accelerando. SoloPour Isao Nakamura. Commande de la Radio Nationale Allemande, 2015[27],[28]
  • Reel B Music , Mini compositions sur Instagram Reels, depuis 2021
  • Ears of a Composer, émission de radio mensuelle sur Cashmere Radio, Berlin, depuis 2020[29]
  • Moonbreaker 2121, un festival de musique sur la lune. En tant que compositeur et directeur artistique. Financé par Musikfonds, 2021

Prix et bourses

Écrits

Les références

  1. « Klang Stream — STUDIO FOR NEW MUSIC », www.studionewmusic.ru (consulté le )
  2. (de) « Sauer, Nico | SWR Classic », sur swr.online, (consulté le )
  3. « Kunst und Anti-Kunst | Ausgabe: 4/15 | nmz - neue musikzeitung », sur www.nmz.de (consulté le )
  4. (de) « Nachtklänge im Theatersaal », (consulté le )
  5. (de) « Composing Life (Nico Sauer) », Auf dem Sperrsitz, (consulté le )
  6. (de) « Das ist Schauspiel, das ist Drama! », Musik in Dresden, (consulté le )
  7. (en) « 働くあなたに贈る ゲンダイオンガク勉強会 », www.facebook.com (consulté le )
  8. 8,0 et 8,1 (en-US) « K-R-A-M 2017-02 | LABOR317 – S-K-A-M e.V. » (consulté le )
  9. (de) « WwWwWwWwF Wrestling Fight Event – no losers, welcome! », sur Sprechsaal (consulté le )
  10. (en) « WwWwWwWwF à Paris Le FDP », www.facebook.com (consulté le )
  11. (de) « bigger space », bigger space (consulté le )
  12. « [La Muse en circuit] Julien Desprez, Myriam Van Imschoot, Béla & Marc Ducret, etc. » (consulté le )
  13. 13,0 et 13,1 « FESTIVAL MUSICA 2019. CE QUE COMPOSER VEUT DIRE », artpress, (consulté le )
  14. « NACHTKLÄNGE 2 – ANKLANG | Programm | Badisches Staatstheater Karlsruhe | Spielzeit-Archiv 2014/15 » (consulté le )
  15. (de) « Konzertarchiv 2019 | Sankt Peter Köln » (consulté le )
  16. « DAS MAGAZIN Nr. 11 - Badisches Staatstheater Karlsruhe - concert », doczz.net (consulté le )
  17. (de) « Nachtklänge 2 Verfehlte Siege » [PDF], Badisches Staatstheater Karlsruhe (consulté le )
  18. (de) « die Anstoß e.V. », die Anstoß e.V. (consulté le )
  19. (en) C. T. M. Festival, « Unease » (consulté le )
  20. (en) « Composition Commission issued to Nico Sauer », www.evs-musikstiftung.ch (consulté le )
  21. (de) « Das ist Schauspiel, das ist Drama! », Musik in Dresden, (consulté le )
  22. (en-US) « K-R-A-M 2017 02 | BOITE DE NUIT : Shifting – S-K-A-M e.V. » (consulté le )
  23. (en-US) « GULLY HAVOC », Agora Collective (consulté le )
  24. (da) « UK-Archive », SPOR festival (consulté le )
  25. (en-US) Cook, « SPOR Festival 2017 Call for Proposals Presents Music as Sound Art », I CARE IF YOU LISTEN, (consulté le )
  26. « Teleform Centrum Ep 1 – Guitare (2018) 3'05 », Festival Musica (consulté le )
  27. « Wenn die Dichterinnen trommeltanzen | Ausgabe: 5/15 | nmz - neue musikzeitung », www.nmz.de (consulté le )
  28. (de) « Forum neuer Musik 2015 - Ostasien Modern 17.-19 April 2015 », Deutschlandfunk (consulté le )
  29. (en) « Ears of a Composer » (consulté le )
  30. (de) « Wolfgang-Rihm-Stipendium | Hoepfner Stiftung » (consulté le )
  31. « Preisverleihung | Kaske Stiftung » (consulté le )
  32. (de) « Wir präsentieren: die Gewinner des Your-Turn-Wettbewerbs 2016 », blog.youtube/intl/de-de (consulté le )
  33. « Positionen – Texte zur aktuellen Musik » (consulté le )
  34. (de) « Forum Neuer Musik 2015 - Ostasien Modern - »NAKAMURA« », sur Deutschlandfunk (consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).