Encyclopédie Wikimonde

Octime

Aller à : navigation, rechercher

Octime
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=logo de Octime]]
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).|280px|alt=illustration de Octime|Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).]]
Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 606 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Création 1998
Dates clés 2008, Guillaume Berbinau prend la direction de la société
Disparition Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Fondateurs Jean-François Idiart
Personnages clés Guillaume Berbinau
Forme juridique Société par actions simplifiée
Action Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Slogan Créateur de performance
Siège social Salies-de-Béarn
Drapeau de France France
Direction Guillaume Berbinau (président), Philippe Montagut (directeur des opérations)
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Directeurs Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Actionnaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Activité Planification et gestion des temps
Produits Progiciel de gestion de temps, plannings, suivi d'activité, badgeuses
Société mère Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Filiales Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Partenaires Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Effectif 60
BCE Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
CVR Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
SIREN Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Entreprise hongroise Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Organisation norvégienne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Companies House Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
OKPO Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
TVA européenne Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.octime.com

Budget Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Capitalisation Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Chiffre d'affaires 7 M€ (2013)
+ 10 % en 2013
Résultat net Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

OCTIME est une entreprise française créée en 1998, éditeur de progiciel dans le domaine de la planification et de la gestion des temps de travail, à destination des structures de toutes tailles[1], dans tous les secteurs d'activité[2].

Octime

La société intervient dans trois domaines :

  • La gestion des temps et des absences, dans le respect des accords réglementaires
  • La mise en place de plannings prévisionnels des services, en fonction des besoins ou plans de charge
  • Le partage des savoirs dans les établissements

Historique

La société OCTIME SAS est issue du groupe START INFORMATIQUE[réf. nécessaire], SSII fondée en 1978 par Jean-François Idiart et Henri Labadie, basée dans les Pyrénées-Atlantiques (64) à Salies-de-Béarn.

En 1984, START INFORMATIQUE développe un logiciel de gestion de temps qui permet aux entreprises d'organiser le temps de travail de leurs collaborateurs en fonction de leurs contrats de travail (conventions collectives), leurs absences prévues ou non, ou leurs congés.

En 1998, la séparation de Jean-François Idiart et Henri Labadie donne naissance à deux entités : CHRONOTIQUE (qui dépose le bilan en 2003) et OCTEA S.A.[3], qui met sur le marché le progiciel de gestion des temps et de planification Octime, qui doit permettre de répondre aux besoins des entreprises françaises, liés à la mise en place de la Loi des 35 heures et l'annualisation du temps de travail, qui induisent une plus grande flexibilité des horaires de travail et donc de la planification[4].

En 2000, le progiciel intègre trois systèmes de badgeage (enregistrement des horaires d'arrivée et de départ du poste de travail) à l'aide de pointeuses électroniques, téléphoniques et via Internet.

En 2003, OCTEA S.A. prend son nom définitif OCTIME SAS.

La société est dirigée depuis 2008 par Guillaume Berbinau[5].

En 2009, le module Octime Medica est commercialisé[6], pour répondre aux problématiques liées à l'organisation du temps de travail des médecins au sein des établissements hospitaliers[7].

Depuis 2009, le progiciel Octime est disponible également en version Saas hébergée (Octime Liberty), grâce aux technologies Saas et Cloud.

En 2010, OCTIME fait partie du palmarès des 100 plus gros éditeurs de logiciels français (Truffle 100[8]) avec un C.A de 5,8 M€ pour l'année 2009, pour un effectif de 48 collaborateurs.

Une version du progiciel, destinée aux PME et PMI, nommée Octime Expresso, est commercialisée à partir de 2012. C'est en 2012 également que Octime créé une nouvelle badgeuse multimédia collaborative : Octime POP [9].

En 2014, OCTIME signe un partenariat avec SAGE, un des leaders mondiaux de l'édition de logiciels de gestion[10]. Cette alliance vise à connecter Sage Paie & RH, solution de gestion de la paie et du capital humain pour les PME, avec le service SaaS Octime Expresso, dédié aux entreprises de moins de 100 salariés.

Les impacts de la loi sur les 35 heures

Le progiciel Octime a été mis sur le marché pour répondre aux besoins des DRH confrontés aux nouvelles organisations de travail (temps partiel, RTT, 35 heures, absences diverses) et au positionnement géographique des salariés (agences, personnels itinérants, services décentralisés)[11].

Pour rappel, la Loi Aubry du 13 juin 1998 (dite loi Aubry I) met en place un système d'incitation destiné à encourager les entreprises à participer à la nouvelle durée du travail hebdomadaire fixée à 35 heures au 1er janvier 2000 pour les entreprises de plus de 20 salariés, et au 1er janvier 2002 pour les autres.

La Loi Aubry du 19 janvier 2000 (dite loi Aubry II) fixe la durée légale de travail à 1600 heures annuelles et introduit pour la première fois un nombre horaire sur l'année.

Lors de la mise en place des lois mentionnées ci-avant de nombreux accords collectifs ont été établis et modifiés, de nombreuses entreprises ont changé leur organisation en recourant largement aux dispositifs de modulation/annualisation du temps de travail.

L'annualisation du temps de travail est un concept maintenant acquis en France comme dans de nombreux pays européens. Au-delà de la simplicité de l'idée, les conséquences concrètes pour les entreprises, qui doivent analyser des différentes méthodes pour la gestion du temps de travail, tout en gardant la productivité et la compétitivité, sont à la fois nombreuses et complexes.

En premier lieu, les entreprises doivent compter le temps de travail de leurs employés : temps de travail réel (pointage), congés payés, crédit individuel de formation, repos compensateur…

De plus, si une entreprise cherche à optimiser son efficacité opérationnelle, elle va se tourner vers des solutions de gestion de temps et planification intégrant des composantes prévisionnelles et décisionnelles :

  • la prévision du niveau de ressources (lissage des ressources en fonction de l'activité, maintien du temps de travail à l'intérieur de certaines obligations légales…) ;
  • la planification des remplacements (centres d'appels, personnel hospitalier [réf. nécessaire], transport de personnes et de marchandises, personnel de vente au détail…).

Enfin, le besoin de communication rapide entre salariés et direction des RH favorise les solutions fondées sur le partage de l'information et les interfaces interactives, plutôt que le simple comptage des temps.

Dans le cadre de ces nouvelles contraintes légales, la solution Octime a été créée grâce à la collaboration de deux pôles santé importants :

Un groupe de travail a été organisé avec plusieurs infirmières chefs et DRH de ces deux entités. Le cahier des charges est le suivant : « Un responsable des plannings ou du personnel, non informaticien et habitué à fonctionner avec un crayon, une gomme et une feuille de papier, doit pouvoir se retrouver aisément dans le progiciel ». La notion de progiciel packagé est une solution qui répond à un périmètre spécifique de travail, dans un secteur déterminé, et selon des besoins identifiés : cela correspond concrètement à une offre fonctionnelle identique pour tous les utilisateurs, avec un dossier réglementaire standardisé par métier ou convention collective.

Le marché

La société OCTIME est présente sur un marché de niche, de gestion de temps et des activités. Ce marché est au cœur d'un autre marché : celui du SIRH (Système d'Information de gestion des Ressources Humaines) ou l'on retrouve la concurrence élargie et de nombreux acteurs de réputation internationale. Le marché français des logiciels et services liés au SIRH et à la paie est estimé à 1,8 milliard € en 2011.

Le secteur SIRH se décompose en trois grands domaines (sous-marchés) où les acteurs ont une ou plusieurs des activités listées ci-dessous :

  • La paie et l'administration du personnel
  • L'ensemble et les outils de gestion des temps et des activités (GTA)
  • Le reste du marché, notamment des solutions et services de GRH (gestion des ressources humaines) comme la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences), le recrutement, ainsi que la gestion des carrières et de la formation.

OCTIME se retrouve donc dans le marché GTA.

Le marché du SIRH est assez fragmenté dans les domaines de la paie et de la GTA, sur lesquels il existe de nombreuses solutions verticales adaptées à un secteur donné et à ses réglementations particulières (petits éditeurs très spécialisés). Le marché de la GRH est moins fragmenté. Dans ce domaine, les principaux acteurs restent Oracle, SAP, HR Access et Cegid.

Compte tenu de la fragmentation du marché GTA, il n'y a pas un grand nombre de grands acteurs sur le marché (une vingtaine de solutions). La plupart des entreprises qui cherchent une solution GTA s'orientent autour de quelques éditeurs qui ont une réputation connue et des références dans leurs secteurs.

Le marché dans lequel Octime opère est un marché dont l'intensité concurrentielle est assez forte, car d'une part les concurrents développent de solutions SIRH de plus en plus complexes, intégrant les solutions GTA et donc élargissant la concurrence de ce marché niche, et d'autre part la guerre des prix est monnaie courante. La tendance du marché est de présenter des offres de plus en plus complètes et complexes, et donc la concurrence s'intensifie. Dans ce contexte l'innovation joue un rôle très important, car la capacité d'intégrer des différentes fonctions dans une même solution RH pourra bouleverser le marché GTA.

Les principaux concurrents nationaux, tous secteurs d'activité confondu, sont Horoquartz, Bodet, Equitime, GFI et Incotec [réf. souhaitée]. Bien que ces concurrents soient présents sur les mêmes secteurs d'activité qu'Octime (industrie, service public, distribution, services), Octime est leader dans le secteur des services (notamment le retail) et surtout dans le domaine de la santé et du médico-social en France, avec : [réf. nécessaire]

  • 75 % des cliniques privées équipées d'un logiciel de GT,
  • 75 % des établissement associatifs de santé équipés d'un logiciel de GT,
  • 66 % des maisons de retraites équipées d'un logiciel de GT,
  • 33 % des établissements publics de santé équipés d'un logiciel de GT.

Notes et références

  1. Octime adapte son logiciel de gestion des temps aux PME, le Monde Informatique, 31 octobre 2012
  2. Octime, le CXP, 2013
  3. Eric Normand, Octime poursuit sa croissance, la République des Pyrénées, 16 novembre 2010
  4. Aurélie Champagne, Le « prêt-à-porter » de la gestion du temps, Sud Ouest, 16 novembre 2010
  5. « Octime aide les DRH à s'organiser », la Tribune du 7 juillet 2008[source insuffisante]
  6. Octime, La solution packagée Octime MEDICA se distingue par sa facilité et sa simplicité d'utilisation ! , Communication interne
  7. Centre Hospitalier de Digne-les-Bains, OCTIME est un produit solide sur le créneau bien spécifique de l'hospitalier., Témoignage client
  8. Truffle Capital, Le palmarès des éditeurs de logiciels français, 2010
  9. David Jube, Une badgeuse qui signe la fin de la pointeuse, Sud Ouest, 15 janvier 2013
  10. Sage France, Sage connecte Sage Paie & RH avec Octime Expresso, solution de gestion des temps et de planification, mars 2014
  11. LCI, Des logiciels pour optimiser la gestion de ses ressources humaines, Oser Entreprendre - LCI, 8 mars 2009

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).