Encyclopédie Wikimonde

Olivier Biancarelli

Aller à : navigation, rechercher
Olivier Biancarelli.jpg

Olivier Biancarelli, né en 1971, est un haut fonctionnaire français, actuellement directeur général de Tractebel. Il a été conseiller de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy.

Carrière

Diplômé de l'IEP de Paris, ancien élève de l'ENA (Promotion Averroès (2000)), Olivier Biancarelli est administrateur civil. Il a été sous-préfet à la Martinique jusqu'en juin 2005 et occupe alors le poste de directeur de cabinet du préfet. Rentré en France métropole, il occupe le poste de secrétaire général de la Préfecture de l'Aveyron, avant d'intégrer le cabinet de Nicolas Sarkozy, Ministre d'Etat, Ministère de l'Intérieur.

En 2007, il avait négocié son passage chez Poweo, après l'élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République, il est nommé conseiller chargé de l'Outre-Mer à la Présidence de la République. Après les élections municipales il va renforcer le pôle politique du cabinet présidentiel où l'ancienne journaliste du Point, Catherine Pégard, conseillère du chef de l'État, est chargée des affaires politiques, assistée par Jérôme Peyrat, conseiller politique chargé des dossiers UMP et des élus de la majorité, et par Olivier Biancarelli. En 2010, il prend la direction du pôle politique à la suite du départ de Catherine Pégard.

En juin 2012, il rejoint le groupe ENGIE (GDF Suez) en tant que secrétaire général adjoint. Il est chargé, entre autres, de la mise en place des CSP (Centre de Services Partagés).

De 2014 à 2015, il créé et gère la Direction des services partagés d'ENGIE, une entité composée de 2000 membres avec un budget de 950M€. De 2014 à 2018, il est Directeur du Métier "Solutions Décentralisées pour les villes et les territoires", une nouvelle activité transversale consacrée aux villes, à la mobilité verte et l'énergie décentralisée et dont il a posé les fondations en 2015. Il étais également membre du Comité de direction opérationnel du Groupe.

En mai 2018, il est nommé Directeur Général de Tractebel, la filiale d'ENGIE, spécialisée dans l'ingénierie de l'évnergie, de l'eau, de l'urbanisme et des infrastructures. Fort de ses 5000 employés, de ses 150 années d'expérience et de sa présence dans plus de 70 pays, Tractebel figure dans l'Engineering News-Record, classement des meilleures entreprises de design dans le monde. L'entreprise se classe 2ème dans l'Hydro, 3ème dans l'éolien, 4ème dans le solaire et 5ème dans la transmission, la distribution et le nucléaire.

En avril 2019, il est nommé Directeur général adjoint du Groupe ENGIE. Toujours Directeur général de Tractebel, il supervise en outre ENGIE Impact et la Global Business Line « Solutions clients ».

Les activités « Solutions clients » regroupent l’ensemble des activités d’ENGIE à destination des villes et territoires, des industries et de l’immobilier. Elles représentent 120.000 employés et 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

ENGIE Impact est une filiale dédiée au conseil stratégique lié à la Transition Zéro Carbone des plus grandes entreprises mondiales (Global 500) et des villes. Via ses 2.000 collaborateurs dans le monde, ENGIE Impact se concentre sur les solutions à haute valeur ajoutée.

En 2020, Olivier Biancarelli est par ailleurs toujours Préfet en « position statutaire de disponibilité »


Élysée

A l'Élysée, Olivier Biancarelli conserve le dossier de l'Outre-mer, il conseille le président pour les relations avec le Parlement. Il assure ainsi l'articulation entre l'Élysée, l'Assemblée nationale et le Sénat. Apprécié de Nicolas Sarkozy, il a pris peu à peu l'ascendant sur Catherine Pégard. En octobre 2011, son départ programmé pour GDF-Suez est annoncé[1]

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).