Encyclopédie Wikimonde

Pascal Le Rest

Aller à : navigation, rechercher

Pascal Le Rest (né le 14 avril 1962) est un ethnologue et un écrivain français.

Il intervient dans la formation et l'information en matière de prévention spécialisée, de toxicodépendance et plus généralement sur les conduites à risques à l'adolescence.

Biographie

Après un bac scientifique, et un Deug Mass (mathématiques appliquées et sciences sociales) obtenu en 1983, il valide une licence et une maîtrise d'ethnologie à Paris 7, l'école de Robert Jaulin, couramment appelée ethnologie pariseptiste. Il s'inscrit et valide un DESS (diplôme d'études supérieures spécialisées) en ethnométhodologie et informatique et poursuit en doctorat d'ethnologie et soutient sa thèse en 1996, qui s'intitule Le karaté de maître Kamohara. Ethnologie d'un groupe de karatékas de la ville de Chartres entre 1990 et 1996.

Karaté-do

Conformément à l'esprit de l'ethnologie « pariseptiste » (l'ethnologie telle qu'enseignée à l'Université Paris-VII), pour sa thèse de doctorat, Pascal Le Rest devient un membre participant d'un groupe de karatékas à Chartres. Par l'entraînement quotidien et l'observation participante, il gravit tous les stades de la ceinture blanche à la ceinture noire, en bénéficiant des enseignements de maître Kamohara[1], 8e dan de karaté à la FFKADA, et 9e dan au Japon. Ce grand maître de karaté est le directeur technique pour l'Europe dans le style Shukokaï et l'élève de maître Yamada, 10e dan et représentant mondial du style. Pascal Le Rest est ceinture noire 4e dan de karaté à la FFKADA et 4e dan au Japon.

Itinéraire professionnel

Après 13 années d'enseignement des mathématiques dans le secondaire, de 1983 à 1995, Pascal Le Rest a étendu à partir de 1997 son champ de recherches, d'analyse et de réflexion à d'autres objets d'étude du champ social.

Pascal Le Rest applique des méthodes ethnologiques dans l'univers de l'intervention sociale. Son premier terrain d'applicationdans le champ du secteur social est le domaine de l'usage des drogues licites et illicites. Il publie sur ce sujet trois livres et de nombreux articles[2].

Son second terrain d'application est la prévention spécialisée qui est une méthode d'intervention sociale dans l'espace public, en particulier dans des lieux où les jeunes sont marginalisés ou en risque de l'être. En 2000, il devient cadre associatif de direction dans l'association départementale de la sauvegarde de l'enfant à l'adulte d'Eure-et-Loir (ADSEA 28). En qualité de conseiller technique, il réalise de nombreuses études de territoire qu'il publie dans plusieurs livres[3]. Il poursuit son travail d'intervention au sein des territoires et de caractérisation de la prévention spécialisée à l'ADSEA 77 (association départementale de la sauvegarde de l'enfant à l'adulte de Seine-et-Marne), où il est conseiller technique depuis 2003[4]. Durant les années 2005 et 2006, il est chargé d'études pour le CNLAPS (Comité national de liaison des associations de prévention spécialisée). Il conduit en outre depuis 2003 de nombreuses missions à partir de son cabinet (cabinet Conseil et Formation).

Édition

En 2001, Pascal Le Rest crée et dirige la collection Educateurs et Préventions aux Éditions L'Harmattan à Paris. Cette collection a rendu visible la prévention spécialisée qui jusqu'alors ne comptait que de très rares publications. En 2003, Il crée la collection Ethnographiques[5] chez le même éditeur et propose d'autres regards sur les pratiques de la jeunesse, sur les quartiers et leur socialité[6].

Missions de conseil et d'ingénierie

Conseiller technique à la Sauvegarde d'Eure-et-Loir, il réalise des diagnostics de territoires, de publics et de problématiques ; il conduit des études d'implantation de nouvelles équipes d'éducateurs, de réorientation des plans d'action des équipes ou d'élaboration des projets d'intervention, qui donnent lieu à de nombreuses publications[7].

Conseiller technique à la Sauvegarde de Seine-et-Marne, à partir de 2003, il construit les modalités pour l'évaluation des pratiques éducatives des équipes ainsi que celles pour l'évaluation des contrats d'objectif ; il produit les moyens de rendre compte de l'activité à l'équipe de direction par l'élaboration de grilles horaires, de statistiques de l'activité, de diverses données traduites dans des tableaux synoptiques et assure l'analyse de ces données ; il réalise des diagnostics, des études, des dossiers thématiques.

Le service de prévention spécialisée dans lequel il exerce dépend de l'Association Départementale de Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence de Seine-et-Marne (ADSEA 77), composée de 19 établissements et services, employant 700 professionnels dans le milieu ouvert (en protection de l'enfance), dans le champ du handicap ou de l'insertion professionnelle, en matière d'aide et/ou de protection.

Missions de formation et de communication

Sur le plan de la formation professionnelle ou de la promotion de la prévention spécialisée, en qualité de Chargé d'études pour le CNLAPS ou de Conseiller technique à l'ADSEA77, Pascal Le Rest joue un rôle de premier plan pour la promotion de la prévention spécialisée en communiquant par des publications nombreuses (Les nouveaux enjeux de l'action sociale en milieu ouvert[8] ; ou par des articles[9][10]).

Pascal Le Rest intervient dans des journées d'études et contribue au développement du réseau par des offres de formations. En charge de questions de recherches, il a produit de nombreux travaux et participé à diverses manifestations nationales (communication au CNAM lors des journées de la recherche sociale des 22 et 23 juin 2006), ou internationales (le séminaire organisé par Dynamo International à Thiès au Sénégal sur le travail social de rue, en mars/avril 2005, le colloque de Nice en juin 2009 sur Actes éducatifs et de soins[11], le congrès de la Société suisse de travail social en mars 2010 à Genève, le 78e congrès de l'Acfas de Montréal en avril/mai 2010 ou encore le 2e Forum international des Travailleurs sociaux de rue à Bruxelles en novembre 2010 ou le colloque international du FIPAM à Paris les 1, 2 et 3 avril 2011 [12].

Pascal Le Rest est également consultant[13], il est intervenu dans l'élaboration des programmes de communication interne ou externe aux associations ; a organisé des collectifs de travail pour construire des outils d'évaluation adaptés aux moyens et aux objectifs des associations. Il a animé et soutenu des démarches participatives en vue de produire des référentiels sur les pratiques éducatives ; comme formateur dans diverses écoles du travail social. il est intervenu dans des journées d'études, dans les formations de base ou continues, a suivi des mémoires de fin d'études pour le diplôme d'État d'éducateur spécialisé et pour le CAFDES, en assurant des soutenances à des diplômes comme le DEIS (Diplôme d'État en ingénierie sociale).

Bibliographie

Livres

  • La voie du karaté. Une technique éducative, Durand, Chartres, 1997.
  • Le karaté de maître Kamohara. Ethnologie d'un groupe de karatékas de la ville de Chartres entre 1990 et 199, Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 1998.
  • Sur une voie de l'intégration des limites. CDK. Chartres. 1999.
  • Le karaté. Sport de combat ou art martial ? Une ethnologie du visible et de l'invisible d'une pratique corporelle. CDK. Chartres. 2000.
  • Les jeunes, les drogues et leurs représentations. L'Harmattan. Paris. 2000.
  • Le karatéka et sa tribu. Mythes et réalités. L'Harmattan. Paris. 2001.
  • Prévenir la violence. L'Harmattan. Paris. 2001.
  • Drogues et société. L'Harmattan. Paris. 2001.
  • La Prévention Spécialisée, outils, méthodes, pratiques de terrain. L'Harmattan. Paris. 2001[14].
  • L'attraction des drogues. L'Harmattan. Paris. 2002.
  • Le visible et l'invisible du karaté. L'Harmattan. Paris. 2002.
  • Paroles d'éducateurs en Prévention Spécialisée, les éducs de rue au quotidien. L'Harmattan. Paris. 2002.
  • Des rives du sexe. L'Harmattan. Paris. 2003.
  • Méthodologie et pratiques éducatives en Prévention Spécialisée. L'Harmattan. Paris. 2004.
  • L'errance des jeunes adultes ; causes, effets, perspectives. L'Harmattan. Paris. 2006.
  • Le métier d'éducateur de prévention spécialisée. La Découverte. Collection Alternatives sociales. Paris. 2007.
  • Les nouveaux enjeux de l'action sociale en milieu ouvert. Erès. Paris. 2009[15].
  • Ethnographie d'un parcours adolescent. Une jeunesse entre béton et bitume. L'Harmattan. Paris. 2010.
  • Banlieue sud et le 17e printemps. Ethnographie d'un parcours adolescent, tome 2. L'Harmattan. Paris. 2011.
  • La Marche du temps. Ethnographie d'un parcours adolescent, tome 3. L'Harmattan. Paris. 2011.
  • La Trilogie du jeu de vivre, livre 1, les promesses du monde. L'Harmattan. Paris. 2014.
  • La Trilogie du jeu de vivre, livre 2, Le temps des blessures. L'Harmattan. Paris. 2014.
  • La Trilogie du jeu de vivre, livre 3, Le tumulte des vagues. L'Harmattan. paris. 2014.
  • La Course en avant. Ethnographie d'une insertion sociale. L'Harmattan. Paris. 2015.
  • Franck Lombard dans les starting-blocks. Ethnographie d'une insertion professionnelle. L'Harmattan. Paris. 2016.
  • Construire la relation éducative. Penser des méthodes d'action avec le groupe. Chronique Sociale. Lyon. 2017.

Livres en collaboration

  • Les adolescents et les jeunes majeurs. In Réussir Santé/Social ; La culture sanitaire et sociale en 70 fiches, p. 409–449. Ellipses. Paris. 2006.
  • Prévention spécialisée et évaluation. In Les défis de l'évaluation en action sociale et médico-sociale (ouvrage coordonné par B. Bouquet, M. Jaeger, I. Sainsaulieu). Dunod. Paris. 2007.
  • Les adolescents et les jeunes majeurs. In Réussir Santé/Social ; Abrégé de la culture sanitaire et sociale en 70 fiches, p. 261–284. Ellipses. Paris. 2007.
  • Les adolescents et les jeunes majeurs et Les difficultés sociales des jeunes adultes. In Réussir Santé/Social ; La culture sociale en 40 fiches, p. 117–192. Ellipses. Paris. 2007.
  • L'éducation spécialisée. Ellipses. Paris. 2008.
  • Dictionnaire pratique de travail social (sous la direction de Stéphane Rullac et Laurent Ott). Dunod. Paris. 2010. p. 7–13 (addicts), 45-46 (cas sociaux), 170-177 (inadaptés, incasables).
  • Le karaté-do, une voie éducative pour aider les jeunes à se situer dans la socialité. In Arts martiaux, sports de combat et interventions psychosociales (sous la direction de Jacques Hébert). Presses de l'Université du Québec. Montréal. 2011.
  • Jeunes 16 à 25 ans en difficulté ; insertion sociale et professionnelle des jeunes, in Le Guide de l'intervention sociale. ESF. Paris. 2011.
  • Le karatéka et son groupe : de la réalité de la pratique martiale à l'univers des représentations culturelles. In Les Arts martiaux : La puissance d'un imaginaire (sous la direction d'Olivier Bernard). Presses de l'Université Laval. Québec. 2016.

Articles[16]

  • « Regard de… » dans Lien social du 18 janvier 2001, du 7 juin 2001, du 4 octobre 2001, du 22 novembre 2001, du 28 février 2002, du 4 juillet 2002, du 14 novembre 2002, du 23 janvier 2003, du 15 mai 2003, 8 juillet 2004, et Rebond du 23 septembre 2004, du 16 juin 2005.
  • « Drogues : problème de société », Les Cahiers de l'Actif, n° 310/311, mars/avril 2002, p. 35-47.
  • Le Journal des Professionnels de l'Enfance, n° 20, novembre/décembre 2002, Les jeunes et les drogues, à qui la faute ?, p. 59–63.
  • Coordination et direction du numéro 326-327 des Cahiers de l'Actif de juillet/août 2003 : Les atouts de la Prévention Spécialisée.
  • Journal de l'action juridique et social, n° 238, octobre 2004, Prévention des risques à l'adolescence.
  • Les Cahiers de l'Actif, n° 346/347, mars/avril 2005, Les différents registres d'interventions en Prévention Spécialisée, p. 225–240.
  • Les Cahiers de l'Actif, n° 354/355, novembre/décembre 2005, Une problématique nouvelle qui appelle des réponses partenariales et innovantes : l'errance des jeunes adultes, p. 201–221.
  • Psycho Média, n° 8, mars 2006, Les jeunes, les drogues et leurs usages, p. 17–20.
  • CNAM/CNRS-LISE/CEE, in colloque des 22 et 23 juin 2006, Le phénomène de l'errance des jeunes adultes dans une agglomération de l'Est parisien et son traitement social (réponse à l'appel à communication).
  • Des stratégies contre l'errance. In Domination et révolte, VST n° 89, p. 134–141. Éditions Erès. Ramonville Saint-Agne. 2006.
  • Le Sociographe, n° 30, septembre 2009, Oui, le travail social est gauche, p. 31–38.
  • Le Sociographe, n° 33, septembre 2010, Amer Humour, p. 87–96.
  • MIPES, article en ligne sur le site www.mipes.org, le 28 novembre 2011 dans la thématique « Emploi-insertion », La problématique insertion des jeunes en difficulté en Île-de-France.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).