Encyclopédie Wikimonde

Pierre Oliver (homme politique)

Aller à : navigation, rechercher

Pierre Oliver
Illustration.
Fonctions
Maire du 2e arrondissement de Lyon
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 21 jours)
Élection Élections municipales de 2020
Prédécesseur Denis Broliquier
Biographie
Date de naissance (29 ans)
Lieu de naissance Lyon (France)
Nationalité Française
Parti politique UMP puis LR

Pierre Oliver, né le à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) puis des Républicains (LR), il est élu maire du 2e arrondissement de Lyon à l'occasion des élections municipales de 2020.

Parcours politique

Élections municipales de 2020

En Pierre Oliver s’engage dans la campagne des municipales avec Étienne Blanc le candidat des Républicains. Il organise notamment des actions avec le collectif Perrache-Confluence, avec lequel il dénonce une « inaction » de la mairie sortante. Il organise avec ce collectif l’anniversaire de la panne de l’Escalator de la gare de Lyon-Perrache [1].

Malgré des négociations avec Denis Broliquier, le maire sortant, aucun accord n’est trouvé entre Les Républicains et le candidat Les Centristes[2]. Pierre Oliver est investi par Étienne Blanc lors de la présentation des tête des listes le [3].

Le soir du premier tour du 15 mars 2020, la liste Bleu Blanc Lyon arrive seconde avec 22,67 % des votes derrière la liste écologiste (23,52 %) et devant la liste conduite par Denis Broliquier (18,71 %) ainsi que la liste LREM d’Anne Sophie Condemine (11,42%)[4].

Lors du second tour une alliance est conclue entre les trois listes de la droite et du centre pour faire faire face à l’alliance des écologistes avec les forces de gauche. Les listes de Denis Broliquier et d’Anne Sophie Condemine rejoignent celle de Pierre Oliver[5]. Le , la liste conduite par Pierre Oliver obtient 55,09 % des suffrages. Il est élu maire[4].

Maire du 2e arrondissement de Lyon

En , il saisit le Ministère de l'Intérieur en faisant un courrier à Gérald Darmanin pour lui demander d'agir contre les violences urbaines dans l'arrondissement[6],[7],[8],[9]. Le même mois, alors que la mairie écologiste nouvellement élue a pris la décision d'employer l'écriture inclusive dans ses communications, lui en refuse l'utilisation dans son arrondissement[10],[11].

Mandats et fonctions

Notes et références

  1. « Lyon 2e. Gare de Perrache : les riverains fêtent l’anniversaire de la panne d’un escalator », sur www.leprogres.fr (consulté le )
  2. « A Lyon, les centristes Broliquier et Lafond s’unissent pour les municipales », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  3. « Lyon: Etienne Blanc présente ses têtes de liste pour les élections municipales », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (consulté le )
  4. 4,0 et 4,1 « Résultat élection municipale 2020 Lyon 2ème Arrondissement », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  5. « Municipales Lyon 2020. Denis Broliquier rallie le bloc de l’Ouest Collomb-Blanc - », sur Lyonpeople.com, (consulté le )
  6. « Presqu'île. Face aux nuisances, Pierre Oliver saisit Beauvau », sur Tribune de Lyon, (consulté le )
  7. Lyon mag, « Lyonmag.com », sur Lyonmag.com, (consulté le )
  8. Etienne Jacob, « Lyon : le ministre de l'Intérieur saisi après des rodéos nocturnes, incivilités et agressions », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  9. « Lyon 2e. Nuisances en Presqu’île : le maire du 2e saisit le ministre de l’intérieur », sur www.leprogres.fr (consulté le )
  10. Lyon mag, « Lyonmag.com », sur Lyonmag.com, (consulté le )
  11. « Lyon 2e. Pas d'écriture inclusive pour la mairie du 2e », sur www.leprogres.fr (consulté le )
  12. « Résultat élection municipale 2020 Lyon 2ème Arrondissement », sur www.20minutes.fr (consulté le )

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).