Prix du patrimoine Nathan Katz

Aller à la navigation Aller à la recherche

Prix Nathan Katz du patrimoine
Situation
Création 2004
Type Prix littéraire trilingue
Siège Strasbourg (France)
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 769 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Langue Français, alsacien, allemand
Organisation
Effectifs 13 membres du jury
Président du jury Gérard Littler
Personnes clés Jacques Goorma
Organisations affiliées Association capitale européenne des littératures (EUROBABEL)

Site web https://prixnathankatz.com/

Créé en 2004 à Strasbourg, le prix Nathan Katz du patrimoine est un prix littéraire français visant à faire redécouvrir les auteurs du patrimoine littéraire de l'Alsace n'ayant pas écrit en français.

Le nom de Nathan Katz, poète et dramaturge originaire du Sundgau, est celui d'un écrivain qui, né en 1881 dans une Alsace alors annexée par le Reich wilhelmien et élevé dans la langue allemande, a cependant fait le choix d'écrire en alémanique une grande part de son œuvre[1]. Il symbolise la situation spécifique des écrivains d’Alsace qui, jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ont, à de rares exceptions près, tous écrit en moyen haut-allemand, en allemand ou en alsacien.

Le prix Nathan Katz du patrimoine est décerné tous les deux ans dans les salons du restaurant strasbourgeois Chez Yvonne. La cérémonie de remise du prix a lieu au printemps dans l'auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, place de la République.

Il est parrainé par le Conseil régional du Grand-Est et l’Office pour la langue et les cultures d’Alsace et de Moselle (OLCA)[2].

Objectifs et fonctionnement

Le prix Nathan Katz du patrimoine a été créé dans le but de distinguer « une œuvre du patrimoine littéraire alsacien, du Moyen Âge à nos jours[3], écrite en dialecte, moyen haut-allemand ou allemand, et encore peu ou pas traduite en français, afin de faire vivre cette culture exceptionnellement riche et profondément marquée par le dialogue des langues[4]. »

Le prix Nathan Katz du patrimoine ne couronne pas un livre déjà présent en librairie, mais l’ensemble d’une œuvre qu’il vise à rendre à nouveau accessible aux lecteurs en choisissant son texte le plus représentatif et en en suscitant la publication en français par l'attribution d'une Bourse de traduction. « Compte tenu de la difficulté des œuvres concernées et de la richesse parfois archaïsante des langues dans lesquelles elles ont été écrites, il y a urgence, soulignent les organisateurs, à faire appel aux traducteurs de plus en plus rares qui possèdent à la fois les compétences linguistiques et le talent littéraire permettant une traduction vivante et juste de ces textes bien souvent de très haute qualité et qui constituent des atouts précieux pour l’avenir de l’Alsace[5]. »

Le jury du prix Nathan Katz du patrimoine a été créé sous la présidence d’honneur de l'écrivain Claude Vigée. Fin 2021, il comprenait treize membres, écrivains, universitaires et animateurs culturels, tous bénévoles[6]. L'ensemble des ouvrages couronnés par le prix Nathan Katz du patrimoine ont été publiés aux éditions Arfuyen.

Liste des lauréats

La liste des lauréats du prix et de la bourse de traduction est la suivante[7] :

Notes et références

  1. « Tome 7 : Nathan Katz, Sundgauvien », sur bibliotrutt.eu (consulté le )
  2. « Prix Nathan Katz du patrimoine », sur www.olcalsace.org (consulté le )
  3. https://www.prixeuropeendelitterature.eu/-organisation-36-.html
  4. prixnathankatzdupatrimoine, « Le Prix et la Bourse de traduction », sur Prix Nathan Katz du patrimoine, (consulté le )
  5. prixnathankatzdupatrimoine, « Le Prix et la Bourse de traduction », sur Prix Nathan Katz du patrimoine, (consulté le )
  6. https://prixnathankatz.com/2020/11/08/le-jury-du-prix-nathan-katz/
  7. https://prixnathankatz.com/2018/12/08/les-laureats-depuis-2004-2/
  8. https://www.lemonde.fr/livres/article/2007/03/15/prix_883614_3260.html
  9. « POéSIE Prix du patrimoine Nathan Katz. Émile Storck, le poète retrouvé », sur www.dna.fr (consulté le )
  10. « ERNST STADLER (1883-1914) traduit par PHILIPPE ABRY Prix Nathan Katz du Patrimoine 2013 - La Revue des Ressources », sur www.larevuedesressources.org (consulté le )
  11. « Culture - Prix Nathan-Katz du patrimoine. L’Évangile selon Schweitzer », sur www.dna.fr (consulté le )
  12. « Prix Nathan Katz du Patrimoine 2016 | www.OLCAlsace.org », sur www.olcalsace.org (consulté le )
  13. https://evenements.unistra.fr/agenda-unistra/detail-evenement/9731-remise-solennelle-du-prix-nathan-katz-du-patrimoine-2016
  14. « Prix Nathan Katz du Patrimoine attribué à Lina Ritter (1888-1921) | Poezibao », sur Scoop.it (consulté le )
  15. « Jean-Louis Spieser, passeur de mémoire », sur France 3 Grand Est (consulté le )
  16. « René Schickele : « Nous ne voulons pas mourir » », sur Bretagne Actuelle | Magazine culturel Breton en ligne, (consulté le )
  17. « Les quatre ailes de Marie Trautmann-Jaëll (III) », sur Crescendo Magazine (consulté le )
  18. « Édition. Dans la foi et les mots des premières sœurs d’Unterlinden », sur www.dna.fr (consulté le )
  19. https://www.dna.fr/culture-loisirs/2021/06/16/le-prix-nathan-katz-pour-un-manuscrit-ressuscite
  20. https://www.recoursaupoeme.fr/actualites/prix-nathan-katz-2021/

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).