Encyclopédie Wikimonde

Quatre piliers des partis verts

Aller à : navigation, rechercher

Les quatre piliers des partis politiques écologistes sont :

Présentation

Ces quatre piliers sont généralement considérés interdépendants, se renforçant les uns les autres. Ils proviennent des préoccupations des mouvements pacifiste et écologiste. Ils ont été définis par des partis verts européens, dont les Grünen, en 1979-1980, puis adoptés par d'autres partis.

Dans les documents diffusés certains termes revêtent, selon la langue employée, des sens différents. Les termes originaux (en allemand) sont ökologisch, sozial, basisdemokratisch, gewaltfrei. Les termes utilisés en anglais sont ecological wisdom, social justice, grassroots democracy, and nonviolence.

Ultérieurement ces piliers ont été étendus par le Green Party (États-Unis) et celui du Canada aux 10 valeurs du parti vert:

  1. Économie basée sur la communauté et justice économique : ex. Community-supported agriculture (AMAP en France)
  2. Décentralisation via l'agriculture durable, l'agriculture paysanne
  3. Sagesse écologique, mettant fin aux sources humaines d'extinction, promouvant l'intégrité écologique
  4. Féminisme et équité entre les genres
  5. Démocratie de base ex. démocratie participative
  6. Non-violence
  7. Responsabilité personnelle et globale ex par l'achat responsable, la simplicité volontaire
  8. Respect pour la diversité, la biodiversité et la diversité culturelle
  9. Justice sociale
  10. le développement durable

Une charte des Verts mondiaux issue des 4 piliers et des 10 valeurs, signée à Canberra, définit 6 principes clés donnés pour communs à tous les Verts dans le monde. La plupart des mouvements écologistes en respectent la majeure partie, mais non la totalité.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).