Réformisme et Rénovation

Aller à la navigation Aller à la recherche

Réformisme et Rénovation (R²) est un courant du Parti socialiste articulé autour des idées sociales-libérales.

R² a été créé au lendemain du Congrès du Mans (). Il réunit un ensemble de militants et de proches sympathisants du PS se reconnaissant dans la motion 4 (Pour un socialisme libéral) déposée, à l'époque, par Jean-Marie Bockel.

R² défend un socialisme pragmatique également attentif à l'exercice des libertés et à l'exigence de justice sociale se qualifiant lui-même de social-libéral. Il appelle le parti socialiste à opérer son « aggiornamento », à l'image de plusieurs partis socialistes européens (SPD en Allemagne, Labour party au Royaume-Uni, etc.).

Ses références sont nombreuses : social-démocratie d'Europe du Nord, néo-travaillisme anglais, etc.

Il a d'abord été animé et dirigé par Jean-François Pascal, collaborateur de Jean-Marie Bockel et délégué national du Parti socialiste chargé de la lutte contre les discriminations. À la suite de l'entrée de M. Bockel au gouvernement de François Fillon, le réseau est en cours de restructuration.

À l'heure actuelle, il a la particularité de ne pas être structuré en association loi de 1901, mais uniquement en regroupement de fait, notamment sur un groupe de discussion sur Internet.

Il n'a pas de comité de rédaction : tout document produit par un membre du groupe, sous réserve d'avis des responsables du courant, peut porter le logo R².

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).