Régis Chamagne

Aller à la navigation Aller à la recherche

Régis Chamagne (né en 1958 à Constantine) est un militaire, essayiste et homme politique français.

Biographie

Famille et origines

Il est issu d'une famille modeste originaire de Lorraine.[réf. nécessaire]

Études

Il est issu de la promotion 1977 de l'École de l'air[1].

Engagement politique

Se disant gaulliste de gauche et écologiste, il est d'abord séduit par le Front de gauche, attiré par les « postures gaulliennes de son porte-parole » Jean-Luc Mélenchon. Par la suite, il rejoint l'Union populaire républicaine, parti fondé en 2007 par François Asselineau. Il est nommé membre du bureau national et responsable national en charge des questions de défense du mouvement. Lors de l'élection législative partielle de 2013 dans la troisième circonscription de Lot-et-Garonne, il est le suppléant de François Asselineau. Leur candidature est disqualifiée au premier tour avec 0,58 % des voix.[réf. nécessaire]

Aux élections européennes de 2014 en France, il est tête de liste « UPR Sud-Ouest » dans la circonscription Sud-Ouest[2]. Il a pour suivante de liste Clélia Simon. Sa liste recueille 8 050 voix, soit 0,27 % des suffrages.

Distinction

Il a reçu le prix Estrade-Delcros de l'Académie des sciences morales et politiques en 2005 pour son ouvrage L'art de la guerre aérienne[3].

Il est chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite et titulaire de la médaille de l'Aéronautique.

Ouvrages

Voir aussi

Liens externes

Références

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).