Encyclopédie Wikimonde

Rémy Jaquier

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 121 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Rémy Jaquier, né le 2 mai 1952, est une personnalité politique suisse du canton de Vaud, membre du Parti Libéral-Radical.

Biographie

Rémy Jaquier naît à Démoret en 1952[1].

Titulaire d'un diplôme de géomètre de l'École polytechnique fédérale de Lausanne ainsi qu'un brevet de géomètre, il fonde son bureau de géomètre en 1979.

Membre du parti radical-démocratique, il est élu en 1998 au conseil communal d'Yverdon-les-Bains[2].

En 2001, il est élu à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains et devient syndic de la ville[3], fonction à plein temps qui le contraint à abandonner son bureau de géomètre. Après sa réélection à la Municipalité en 2006, il est reconduit tacitement à ce poste.

Il est élu député au Grand Conseil vaudois en 2007 sur la liste du parti radical-démocratique. Il obtient 5682 suffrages dans le sous-arrondissement d'Yverdon, où il est le 2e candidat le mieux classé, derrière son collègue de parti le conseiller d'État Pascal Broulis[4].

Le 15 novembre 2008, Rémy Jaquier annonce qu'il démissionne de son mandat de syndic d'Yverdon-les-Bains pour l'été 2009. Le décès soudain de son ex-associé Jean-Luc Pointet, cofondateur du bureau de géomètre Jaquier-Pointet, l'incite à reprendre la direction de la société anonyme[5]. Jean-Claude Ruchet lui succède à la Municipalité et Daniel von Siebenthal au poste de syndic.

En 2012, il est réélu au Grand Conseil vaudois sur la liste du Parti Libéral-Radical. Il obtient 7862 suffrages dans le sous-arrondissement d'Yverdon, qui font de lui le candidat le mieux classé de cette élection[6].

En 2014, il renonce à se porter candidat à la Municipalité d'Yverdon-les-Bains après la démission du syndic Daniel von Siebenthal[7].

Le 3 juillet 2018, il est élu président du Grand Conseil avec 133 voix sur 136[8],[9].

Notes et références

  1. «Rémy Jaquier n’oublie pas d’où il vient», sur La Région, (consulté le )
  2. « Le syndic d'Yverdon suspendu au «Nuage» », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  3. « Avec un nouveau campus, Yverdon vit son coup de jeune », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  4. « Résultat des élections au Grand Conseil Vaudois 2007 », sur www.elections.vd.ch (consulté le )
  5. « Procès-verbal de la séance du conseil communal du 4 décembre 2008 », sur www.yverdon-les-bains.ch (consulté le )
  6. « Canton de Vaud: Résultat officiel votation / élection », sur www.elections.vd.ch (consulté le )
  7. « Pierrette Roulet-Grin et Rémy Jaquier ne seront pas candidats à l'élection », sur 24heures.ch/ (consulté le )
  8. « Rémy Jaquier élu à la présidence du Grand Conseil », sur www.vd.ch (consulté le )
  9. Vincent Maendly, « «Notre ami Rémy» porté au perchoir sous les éloges », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le )

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).