Encyclopédie Wikimonde

Rachid Abou Houdeyfa

Aller à : navigation, rechercher

Rachid ELJAY est un imam français qui officie dans une mosquée de Brest.

Biographie

Rachid ELJAY est né à Brest vers 1980. Il est d'origine marocaine. Il a animé des conférences à Montréal. Il a participé au salon musulman du Bourget. « Il dit avoir été formé par des gens de sciences, notamment en Arabie saoudite où il a séjourné « plus de cinq fois » »[1].

En 2008 il officie dans la mosquée du quartier de l'Europe, au nord de Brest. En effet, en 2003 un de ses prédécesseurs « avait été expulsé pour avoir incité la jeunesse à se révolter »[1]. Cette mosquée ainsi que le domicile de Rachid ELJAY ont été perquisitionné suite aux attentats de 2015 suite à ces perquisitions les forces de l'ordre n'ont rien trouvé qui pourrait lier la mosquée et son imam à des groupes terroristes. https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/operation-de-police-et-perquisition-la-mosquee-de-pontanezen-brest-3855077

Il se met en scène alors dans des vidéos sur Youtube particulièrement suivies[2]. Il a condamné très fortement les attentats qui ont touché la France

Il a depuis publié de nombreuses vidéos qui prônent le vivre ensemble ainsi que le respect des valeurs. Lors de troubles entre jeunes de quartier et policiers il a publié de nombreuses vidéos sur Youtube afin d'appeler au respect des forces de l'ordre.

Il a été diplômé par l'université de Rennes 1 en Religion Droits et Vie Sociale. https://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/rennes-edmond-herve-remet-son-diplome-a-l-imam-de-brest-20-12-2017-11788496.php

Idéologie =

Il fut anciennement influencé par une tendance salafiste quiétiste mais il est désormais revenu vers le suivi des écoles juridiques notamment l'école Malikite pratiqué par les pays du Maghreb dont il est originaire.

Selon lui « le vêtement de la piété, c'est le meilleur que tu peux porter, dit-il en s'adressant aux femmes.

Il accepte le principe démocratique.

Lors de l'élection présidentielle française de 2012, « il a recommandé aux musulmans et aux musulmanes de voter au nom de « l'intérêt » de la communauté musulmane. Ces propos lui ont valu des critiques d'autres imams qui pensent que la démocratie est « impie » et que seul Dieu peut légiférer »[1]. Il a été menacé de mort par DAESH suite à ses propos son adresse personnelle avait également été diffusé ce qui a mis en péril sa famille. https://www.bfmtv.com/international/daesh-appelle-au-meurtre-de-rachid-abou-houdeyfa-imam-de-brest-1028447.html

Il avait considéré la musique comme une abomination.

En mai 2014, il déclare dans un prêche que ceux qui écoutent de la musique seront engloutis par la Terre. Ce prêche a été repris de très nombreuses fois après le massacre du Bataclan du 13 novembre 2015 [3]. Il est revenu par la suite sur ses propos tout en expliquant que sa manière n'était pas approprié et qu'il n'aurait pas du s'exprimer de cette manière. Depuis l'imam condamne les violences conjugales https://www.youtube.com/watch?v=6VdYiW9Q9fw appelle au respect des forces de l'ordre https://www.youtube.com/watch?v=Nc171SopLn4 appelle au respect des autres qu'ils soient croyant ou non https://www.youtube.com/watch?v=Q5ZdvTU59CY et se désavoue du salafisme https://www.youtube.com/watch?v=hmaERVn6PT0 Liens externes ==

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Le Télégramme
  2. [1] (http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/pour-l-imam-de-brest-les-attentats-de-paris-n-ont-rien-voir-avec-l-islam-854433.html)
  3. [2] (http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/rachid-abou-houdeyfa-un-imam-qui-divise_1202617.html)

Cet article « Rachid ELJAY » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).