Raphaël Bouton

Aller à la navigation Aller à la recherche

Raphaël Bouton, né le 14 décembre 1969 à Nogent-sur-Marne (94), est un homme politique français, sourd de naissance. Il est le premier président des sourds et malentendants socialistes[1]. Il est co-fondateur de la section des sourds et malentendants socialistes, crée le 19 juin 2010[2].

Il est membre de la commission Handicap du Parti Socialiste et trésorier de la section socialiste de Rosny-sous-Bois[3]

Il a été l'un des co-fondateurs de la toute première association des étudiants sourds et malentendants (AESM[4]) avec Laurence Braun Médin, Laurence Leschi d'octobre 1989 à juillet 1992[5]. Il assumé la charge de vice-présidence et présidence de cette association, aujourd'hui disparue.

Il a été secrétaire puis Vice-président de l'Association Socioculturelle des Sourds d'Alsace (ASSA) de 1999 à 2002. Cette association qui a fusionné avec l'École Alsacienne de la Langue des signes (EALSF), elle s'appelle maintenant l'Union des Sourds et Malentendants du Bas-Rhin (USM67).

Il a été membre de l'Association française pour l'information et la défense des sourds s'exprimant oralement (AFIDEO) de janvier 2003 à octobre 2008. Il a été l'un des vice-présidents et a assuré la responsabilité de diverses commissions[6].

Il a été le porte-parole du collectif des militants sourds malentendants socialistes qui s'est constitué le 26 novembre 2006[7]. Ce collectif a participé activement à la campagne présidentielle et à la mise en accessibilité du programme présidentiel de Ségolène Royal en 2006-2007[8],[9]. Ce collectif a donné naissance à la section des sourds et malentendants socialistes (SSMS).

Il se présente candidat sur la liste PS de Philippe Vachieri aux municipales de 2008 à Rosny Sous Bois[10],[11].

Il a été le premier sourd à être directeur de campagne d'un candidat[12],[13].

Il se présente comme candidat suppléant aux législatives 2012 aux côtés d'Élisabeth Pochon, dans la 8e Circonscription de La Seine-Saint-Denis. Il est le premier sourd également à se présenter à des élections législatives en France[14] et est élu suppléant d'Élisabeth Pochon députée de la 8 ème circonscription de la Seine-Saint-Denis le 17 juin 2012[15].

Notes et références

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).