Redouane Borsali

Aller à la navigation Aller à la recherche

Redouane Borsali, né en 1961, est un physico-chimiste française d'origine algérienne (Tlemcen), spécialisée dans les polymères. Il est directeur de recherche CNRS et chef d’équipe "Auto-assemblage des glycopolymères" au CERMAV, un laboratoire CNRS de l'Université Grenoble Alpes.

Il est, depuis 2012, le Directeur de l'Institut PolyNat Carnot qui regroupe 8 laboratoires et centres de recherche grenoblois (400 personnes) travaillant en synergie sur la conception de matériaux bio-sourcés.

R. Borsali a obtenu son Master 1 en 1983 en physique à l'Université de Tlemcen, puis a rejoint l'Université Louis Pasteur de Strasbourg (France) en 1984 pour y compléter son DEA (Diplôme d'études Approfondies) ou Master 2.

R. Borsali a obtenu son doctorat en physique des sciences des polymères à l'Université Louis Pasteur, à l'Institut Charles Sadron, Strasbourg (France) en 1988. Après un post-doctorat de 2 ans à l'Institut Max-Planck pour la recherche sur les polymères (Mayence, Allemagne), il a rejoint le CNRS (France) en 1990 en tant que chercheur confirmé (1ère classe, CR1). En 1995, il a passé 1 an au centre de recherche IBM de San José, Californie, et 2 ans à l'Université de Stanford (département de chimie) en tant que chercheur invité et est devenu directeur de recherche au CNRS en 1997. En 2000, il a dirigé un groupe de science des polymères à Bordeaux (LCPO) et en 2007, il est retourné à Grenoble pour être le directeur du CERMAV (125 personnes), un institut des glycosciences du CNRS et a créé le groupe de physico-chimie des glycopolymères (20 personnes). Il a publié plus de 270 articles dans des revues internationales, plus de 100 conférences internationales invitées, coédité et co-écrit 5 livres et organisé 18 rencontres internationales sur la science de la matière molle - polymères et colloïdes[réf. nécessaire]. Il a également occupé le poste de directeur exécutif des affaires internationales de l'Université de Grenoble Alpes de 2016 à 2019.

Références

R. Borsali a été récompensé

- en 2020, par le prix de la Japan Society of Polymer pour sa contribution à "l'auto-assemblage de systèmes de copolymères séquencés à base de glucides" : Nanoparticules, films minces, surfaces et dispositifs intelligents".

- en 2018 le Grand Prix scientifique France-Taïwan-Académie des Sciences, Paris, France.

- en 2017 : "Étoiles de l'Europe" - Prix de la recherche et de l'innovation décerné par le ministère de l'éducation et de la recherche pour le projet européen "Greenanofilms" - Cérémonie de remise des prix Paris-

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 193 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).