Encyclopédie Wikimonde

Revolution Sound Records

Aller à : navigation, rechercher
Revolution Sound Records
[[Fichier:Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). |frameless |upright=1 |alt=Logo de l’association ]]
Cadre
Fondation
Identité
Siège Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Président Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Membres Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web www.revolutionsoundrecords.org

Revolution Sound Records est une association loi de 1901 composée de personnes désireuses de rendre la culture libre et accessible à tous via l'utilisation et la promotion de licences de libre diffusion.

Historique

Fondé en février 2005 par des artistes du sud-est de la France autour de réflexion sur les concepts inhérents à la musique en libre diffusion, le collectif Revolution Sound Records s'est dès le début installé sur le Web. Le développement de cette plate-forme a abouti en septembre 2005 à la création du site. En accord avec la déclaration universelle de l'Unesco sur la diversité culturelle[1], la mise en place a été réalisée par les membres fondateurs. Ceux-ci ont été progressivement rejoints par d'autres personnes, artistes ou non. Ainsi, le spectre d'activités du collectif a pu s'élargir : Web-radio, actions sur le terrain, etc. Au cours de l'année 2007, le collectif est passé au statut d'association loi de 1901 afin de pérenniser son existence et de recentrer ses actions.

Objectifs

Les interrogations initiales ont abouti à la mise en place d'une charte[2] consultable par tous, décrivant la philosophie et les grandes lignes du collectif :

  • Défense d'une conception de l'art et de sa diffusion via l'utilisation des licences de libre diffusion sans en tirer profit.
  • Refus de la gestion collective des œuvres par des organismes spécialisés (SACEM, SACD, SABAM ou autre)
  • Mise à disposition d'un fonds d'informations actualisées sur les licences libres et les initiatives se déroulant dans le milieu de la culture.
  • Volonté de partage et d'entraide des artistes par le biais d'actes de communication et d'échanges d'informations.
  • Mise en avant du travail de création collaboratif avec différents projets (Take The Bus Project, Featuring Album)
  • Développement d'actions concrètes sur et en dehors de la toile.

Moyens

Le fonctionnement est basé sur le collectif : chaque membre utilise ses compétences pour construire et gérer Revolution Sound Records selon ses aptitudes et sa disponibilité, tant au niveau artistique que technique ou relationnel. Le collectif se veut ouvert à tous et il n'est pas nécessaire d'être membre pour participer à son évolution. Toutes les bonnes volontés sont acceptées dès lors qu'elles sont en adéquation avec la charte. Ainsi, des collaborations à différents niveaux ont été concrétisées comme le partenariat avec Dogmazic[3] sur différents événements (libre sessions...) Le soutien de la construction de la Charte Zone Libre[4] ainsi que des travaux avec différentes Web radio et labels.

Actions

Le collectif Revolution Sound Records agit selon plusieurs grandes lignes :

  • Mise en place et maintenance d'un forum[5] qui permet d'apporter des informations sur l'actualité du collectif, mais aussi d'offrir des liens vers différents labels ou acteurs du monde du libre, ainsi que des renseignements sur l'évolution de la législation à propos des licences de libre diffusion.
  • Créations collectives permanentes (Take The Bus Project) ou ponctuelles (Featuring Album)
  • Organisation et participation à différents événements en France.

Festival Appel Festival diffuz Libres sessions Festival le Son du Libre

Place dans le monde du libre

Revolution Sound Records est un des nombreux éléments du mouvement de la libre diffusion. Ce mouvement prône un accès plus juste et plus large aux œuvres culturelles par le développement du partage et une gestion individuelle du droit d'auteur[6]. Ce collectif se différencie des autres sites de ce mouvement par plusieurs aspects. Tout d'abord, il n'est pas une plate-forme de dépôt et de téléchargement de titres destinés à augmenter la visibilité des artistes en licence libre. Ainsi, le nombre d'artistes référencées RSR est volontairement limité à ceux qui acceptent la charte et participent au développement du site. Par ailleurs, ce collectif revendique une indépendance et refuse donc toute rétribution provenant de la publicité. Ainsi, les fonds récoltés lors d'événements, de même que le passage en association et donc l'acquittement d'une cotisation permettent au collectif de perdurer et de mener ses actions en toute indépendance. Enfin, le collectif Revolution Sound Records met en avant l'aspect collaboratif dans ses projets et par la complémentarité des disciplines artistiques cherche à proposer des projets globaux.

Notes et références

  1. la déclaration universelle de l'Unesco sur la diversité culturelle
  2. la charte du collectif Revolution Sound Records
  3. ... (mettre le lien vers les événements appropriés)
  4. la Charte Zone Libre
  5. le forum du collectif Revolution Sound Records
  6. Les artistes du collectif utilisent les licences ouvertes (ou licences de libre diffusion) telles que les licences Creative Commons

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).