Encyclopédie Wikimonde

Richard Lahaie

Aller à : navigation, rechercher

Richard Lahaie (14 février 1965 à Montréal dans la province de Québec au Canada) est un journaliste, conférencier, artiste et écrivain. Il a également touché à la politique.

Biographie

Richard Lahaie a grandi au sein d'une famille d'origine ouvrière à ville Saint-Laurent, en banlieue de Montréal. Entre 1985 et 1993, il a travaillé dans le domaine communautaire, puis dans le domaine commercial de 1994 à 2000, avant de faire un retour aux études. En 2003, il termine un baccalauréat en communication sociale à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), puis s'inscrit à une mineure en études cinématographiques à l'Université de Montréal. Par la suite, il entreprend une carrière de journaliste à la radio communautaire (CFOU, CKUT et CIVR) et dans différents journaux (L'Aut'Journal, La voix du peuple, L'Aquilon et Unité ouvrière). Richard a été directeur des communications pour le Conseil de développement économique des Territoires du nord-ouest. En janvier 2012, il s'inscrit au microprogramme en Édition à l'Université de Sherbrooke et au certificat en gestion de projet à l'École centrale de Lille. Depuis 2011, Richard publie ses livres sous le nom de Xavier Lahaie.

Engagements politiques

Richard Lahaie a été membre de l'exécutif du Parti Québécois (PQ) dans la circonscription de Saint-Laurent. Déçu par la mise au rancart de l'option souverainiste par la direction du PQ, il quitte pour le Parti de la démocratie socialiste (PDS). Il sera candidat pour le PDS dans la circonscription provinciale de Saint-Laurent lors des élections générales québécoises de 1998. Il a récolté 129 votes, soit 0,36% des bulletins valides[1]. Richard participe à la création du Rassemblement pour l'alternative politique (RAP) à Montréal, mais refuse de se joindre à l'Union des forces progressistes (UFP) lors de la fusion du PDS, du RAP et du Parti communiste du Québec (PCQ).

Richard adhère au Parti Vert du Québec dans le but d'appuyer le concept "d'écologie sociale". Le 20 mai 2003, il est candidat pour le (PVQ) dans Champlain. Il se classe quatrième avec 126 votes et 0,48% des votes[2]. Puis lors des élections fédérales canadiennes de 2004, il a été candidat pour le Parti vert du Canada dans la circonscription Honoré-Mercier. Il termine en quatrième place, ex-æquo avec le candidat du Nouveau-Parti démocratique (NPD), Honoré-Mercier, avec 1973 votes. L'écologie sociale et l'indépendance du Québec ne trouve pas preneur au sein de la formation écologiste, Richard quitte l'exécutif national du PVQ à l'automne 2004.

Conférences

En décembre 2003, Richard Lahaie fait sa première conférence lors d'un congrès de la CSN à l'hôtel Palace Royal de Québec. Il y présente le portrait de la presse québécoise et la concentration des propriétés médiatiques au Québec. Il présente le journal alternatif L'Aut'journal comme étant un rempart contre le contrôle de l'information.

En janvier 2007, il fait une conférence sur l'histoire de la communication humaine à l'Association franco-culturelle de Yellowknife. Cette conférence était le prélude à une série de trois conférences sur la communication (Le langage, L'écriture et L'imprimerie).

En mars 2015, Richard fait une conférence sur la chaîne du livre au Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), dans le cadre des activités du Club Linux Atomic.

Émissions de radio

CFOU FM

  • La clandestine (co-animateur), septembre à décembre 2001 de 10h à 11h.
  • Les percolateurs (chroniqueur), janvier à avril 2002 de 6h à 9h.
  • Dans le trafic (co-animateur), janvier à avril 2003 de 15h à 18h.

CKUT FM

  • Ecolibrium (chroniqueur), mai à juin 2004 de 11h à 12h.

CIVR FM

  • Y en aura pour tout le monde (animateur), avril à août 2006 de 14h à 15h.
  • Pi (co-animateur), septembre à décembre 2006 de 19h à 22h.

Monde du spectacle

En 2004, Richard Lahaie s'est lancé dans le monde du spectacle. Il a présenté au Fulcanelli Bar son spectacle de contes intitulé : Contes gouttes. Il avait déjà présenté à la radio ses contes dans le cadre de l'émission Les percolateurs sur l'antenne de CFOU FM.

À l'été 2011, Richard est le producteur délégué de la pièce de théâtre Le rire de la mer; dont quatre représentations ont eu lieu durant le Festival Fringe de Saguenay en septembre 2011.

Publications

Livres

Après avoir publié plus de trente livres à compte d'auteur, ceux-ci ont été réédité en 8 volumes. De plus, Édilivre AParis a publié en 2017 trois livres de monsieur Lahaie: Far North, La fille du Nunavik et Taisez-ce peuple que je ne saurais entendre.

Films

  • De la rue à la Une, UQTR, 2001.
  • Apports respectifs entre l'économie sociale, le loisir et le tourisme social, ARUC, 2002, OCLC 301675930.

Richard Lahaie a été caméraman pour les vidéos De la rue à la Une et Apports respectifs entre l'économie sociale, le loisir et le tourisme social.

Journaux

Richard a débuté dans le journalisme écrit avec le journal Le Clandestin [3]. Le journal Le Clandestin était un projet ambitieux. Il consistait en un journal inter universitaire avec des correspondants dans différentes universités du monde (La Sorbone, Mexico, UQAM, UdeM, etc). Le Clandestin a existé durant trois numéros. Mais c'est avec La Voix du peuple qu'il obtient une collaboration régulière en 2004. À la disparition de La Voix du peuple, il poursuit une collaboration dite internationale avec le journal Unité Ouvrière. Il a publié quelques textes pour le journal franco-ténois L'Aquilon en 2005 et 2007[4]. Il a également écrit dans les journaux La Tribune de Sherbrooke, La Voix de l'Est de Granby, La Presse de Montréal, Le Nouvelliste de Trois-Rivières, Le Soleil de Québec et Le Devoir de Montréal. Richard Lahaie a été journaliste aux affaires syndicales, communautaires et étudiantes au journal L'aut'journal, de 2016 à 2018[5].

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).