Rico Barbès

Aller à : navigation, rechercher
Rico Barbès

Rico Barbès, de son vrai nom Éric Gimenez né à Vichy, le 27 janvier 1971, est un chanteur français.

Biographie

Étudiant, il fonde avec Fabrice Hermann le groupe Mogway et Shoubaka (1993), accompagné par le Grand Orchestre de Bob qui Maule, le duo improvise et reprend avec dérision des morceaux pop et rock.

Il découvre la Côte d'Ivoire après ses études et décide de s'y installer. Il décroche alors un peu du monde de la musique mais à la demande de Olivier Munoz, il écrit un spectacle joué au Centre culturel français en 1999 Non papa le ridicule ne tue pas qui fut un véritable succès, suivi du décapant Hervé Vilard n'est pas mort.

Repéré par Pierre-Ange Oberti, ce dernier produit son premier album Couvre-feu (2003) qui propulse directement Rico dans la cour des grands chanteurs zouglous ivoiriens.

Au delà de la qualité et l'originalité musicale de Rico Barbès, l'artiste représente dès lors le premier expatrié français à s'intégrer totalement à la culture africaine à un moment où justement les relations franco-ivoiriennes sont au plus bas. Des milliers d'ivoiriens de sang et de cœur le soutiennent.

Rico ne souhaite en aucun cas courtiser les acteurs du monde du show business français et c'est sur un coup de cœur de Yves Thibord et Bernard Lenoir de France Inter qu'il conquiert entre autres les oreilles françaises.

Discographie

  • 2003 Couvre-feu Sorti chez 2M.net

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus